Rencontres intergénérationnelles

« La Maison Des Jeunes de Saussan, en collaboration avec La Municipalité, a conjugué la Jeunesse à tous les temps ce Samedi 23 Septembre 2017 ».

Une centaine de personnes se sont essayées à différents ateliers sportifs et multimédias pour s’aérer le corps et l’esprit dans une ambiance familiale. Toutes les tranches d’âges, de 3 à 80 ans, se sont mobilisées pour faire de cette 1ère Fête de la Jeunesse de Saussan une réussite de convivialité et de partage.

Sur le programme sportif, les participants ont pu pratiquer de manière ludique des jeux traditionnels, le tambourin (Lou Joc), le judo (Foyer Rural), le tchouk-ball (Hérault Sport), le Trikke (the crazy trikke), la jonglerie, la slackline, défis avec l’animal totémique.

Sur le programme multimédia, les amateurs ont pu tester différents jeux vidéo : vintages et d’aujourd’hui, mais aussi expérimenter l’électronique (émulation de clavier à partir d'objets du quotidien, et autres bidouilles).

Un temps fort, organisé avec la Compagnie ‘les Nuits Partagées’ (projet financé CAF et DDCS), a été mis en place autour d’une Conférence Populaire sur la question : « Existe-t-on quand on n’est pas sur les réseaux sociaux ? ». Une trentaine de jeunes et d’adultes ont tenté de répondre activement à cette question dans une ambiance studieuse, mais surtout décontractée. Et pour ceux qui souhaitent aller plus loin, 2 séances de théâtre-forum adultes et 2 séances adolescents se dérouleront courant Octobre à la MDJ et une restitution prendra vie le Samedi 4 Novembre 2017 au Centre Culturel de Saussan.

La buvette mise en place par Saussan Totem a permis aux jeunes porteurs du Coucaïrous - l’animal totémique - de faire quelques bénéfices pour leur association. Les aînés - Amitiés et Loisirs - ont également participé aux ateliers et ont fait profiter le public de leurs gâteaux maisons lors d’un goûter partagé. Cette manifestation, haute en couleur, a réveillé la jeunesse de chacun, car la jeunesse est un état d’esprit plus qu’une période de la vie. De plus cette fête a favorisé les rencontres et échanges, ce qui présage une deuxième édition augmentée.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes