Station d’épuration de Saint-Gély-du-Fesc

Depuis quelques mois, la station d’épuration de Saint-Gély-du-Fesc fait l’objet d’un programme de réhabilitation : l’objectif est de pérenniser les ouvrages et d’optimiser le fonctionnement de la station, essentielle à la continuité du bon traitement des eaux usées de la commune.

 Le futur bassin d'orage - JPEG - 91.7 ko
Le futur bassin d’orage ©Christophe Colrat

Dans ce cadre, elle mène les travaux de réhabilitation de la station de Saint-Gély, d’une capacité de 18 000 EH (« équivalents habitants », pour tenir compte de l’activité économique), qui nécessitait une mise à niveau.

Le chantier a commencé par la création, en amont de la station, d’un bassin « tampon » de 800 m3, destiné à lisser les débits, notamment en période d’orage : profond de sept mètres, il sera équipé d’un poste de pompage et couvert pour limiter les odeurs, le gel et l’évaporation.

Une deuxième phase prévoit de sécuriser et mettre à niveau les équipements existants : renforcement de la capacité de pompage, mise en place d’une unité de déshydratation des boues par centrifugation, d’une unité de traitement des graisses issues des prétraitements…

La réhabilitation de la station, réalisée tout en maintenant la continuité du traitement des eaux, devrait prendre fin d’ici l’été 2019.

  • Montant des travaux : 1 747 360 €, 
    financés à 100 % par la Communauté de communes
  • Maîtrise d’ouvrage : Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup
  • Maîtrise d’œuvre : Egis Eau
  • Travaux : Groupement SAUR-TOUJA

Depuis le 1er janvier 2018, la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup assure la compétence assainissement collectif des eaux usées par transfert de compétence des 33 communes concernées, en application de la loi NOTRe. 

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie