Carole Delga : hommage à Gisèle Halimi

Carole Delga : « ne jamais baisser la garde et poursuivre son combat »

 Apprenant le décès de Gisèle Halimi ce mardi 28 juillet, la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga, a tenu à saluer « la mémoire et l'engagement de cette femme de gauche, militante, humaniste, qui aura consacré sa vie à la lutte pour les droits et l'émancipation des femmes ».

 « Nous perdons aujourd'hui l'une des plus grandes voix de la cause des femmes. Je tiens à saluer la mémoire et l'engagement de cette femme de gauche, militante, humaniste, qui aura consacré sa vie à la lutte pour les droits et l'émancipation des femmes. Droit à disposer de leur corps, à décider de leur destin, à agir contre les violences... elle a été de tous les combats. Et s'il reste des batailles à mener, les femmes d'aujourd'hui lui doivent beaucoup.

 Je sais qu'elle avait souhaité garder ouvertes les portes de son cabinet afin de « faire pousser des idées ». L'image me parle, car il s'agit plus que jamais de poursuivre son combat, sans jamais baisser la garde, toujours collectivement, pour une égalité réelle, notamment salariale, entre les femmes et les hommes. C'est ce qui guide au quotidien mon engagement politique, notamment auprès de notre jeunesse », a notamment souligné Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.