La Région : Une commission permanente riche en transition énergétique, formation et solidarité

Une nouvelle fois, la transition énergétique s’est invitée à la commission permanente de la Région de ce vendredi 26 juin, via le renforcement de l’éco-chèque mobilité. Parmi les autres actions lancées ou soutenues par la Région, zoom sur le fonds L’Occal, l’ouverture de nouveaux campus connectés à la rentrée et l’appel à la participation citoyenne dans la lutte contre le racisme. 

Les élus de la Commission permanente ont adopté ce vendredi 26 juin plus de 180 dossiers issus des 20 commissions de la Région. Parmi eux, le modèle de convention des avances remboursables du fonds L’Occal, qui mettra près de 80 M€ pour soutenir le redémarrage du tourisme, du commerce de proximité et de l’artisanat (cf. encadré). D’autres mesures ont été prises pour améliorer le quotidien des habitants d’Occitanie avec des actions pour la transition énergétique et les déplacements doux avec l’élargissement de l’éco-chèque mobilité et la création du Bonus Forfait Mobilité Durable, et pour la formation des jeunes avec la programmation de nouveaux Campus connectésLa Région se mobilise aussi contre le racisme, en faisant appel à la participation citoyenne des jeunes et des habitants d’Occitanie.

SUCCÈS ET EXTENSION DE L’ÉCO-CHÈQUE MOBILITÉ

Des aides renforcées pour la mobilité et pour promouvoir le déplacement à vélo

Sur le chemin de la Région à énergie positive, l’éco-chèque mobilité lancé par la Région en 2019 et reconduit en 2020 est un succès : plusieurs milliers de personnes en ont déjà bénéficié. Il a déjà été étendu fin 2019 aux collectivités convertissant leur parc de véhicules, grâce à une aide allant jusqu’à 20 000 € pour une collectivité et 40 000 € pour un Parc Naturel Régional. La commission permanente du 26 juin va plus loin : elle double le montant de l’aide aux particuliers pour un vélo neuf à assistance électrique acheté en Occitanie. Celle-ci passe à partir du 1er juillet de 100 € à 200 €. En outre, pour promouvoir les déplacements à vélo des salariés, la Région lance en 2020 et 2021 l’expérimentation d’un « Bonus Forfait Mobilité Durable ». Il doit compléter le « Forfait Mobilités Durables » remboursé aux salariés par l’employeur, prévu par la Loi d’Orientation des Mobilités (attention : sa mise en place par l’employeur n’est pas obligatoire). A partir du 1er juillet, le Bonus Forfait Mobilité Durable de la Région pourra aller jusqu’à 240 € pour l’achat d’un vélo classique et jusqu’400 € pour l’achat d’un vélo à assistance électrique.

PLUS DE CAMPUS CONNECTÉS À LA RENTRÉE

La Région soutient l’ouverture des Campus connectés sur le territoire

Expérimentés depuis 2019, les Campus connectés visent à réduire les inégalités sociales et territoriales dans l’enseignement supérieur, en favorisant l’accès des bacheliers à une formation universitaire près de chez eux. Un Campus connecté utilise les outils de la formation à distance, couplée à un tiers-lieu et à la présence d’un tuteur pour 12 à 20 étudiants.

Nouveauté 2020 : l’ouverture au public en formation continue. En 2020, la Région poursuit son engagement pour les Campus connectés avec les collectivités porteuses des projets, le ministère et les rectorats. Ainsi à la rentrée, trois nouveaux sites doivent ouvrir en Occitanie, porté par la ville et le Pays Comminges Pyrénées à Saint Gaudens, le Conseil départemental et l’Association pour le développement universitaire de l’Ariège à Foix et la ville d’Espalion en Aveyron. En outre, deux sites expérimentaux de 2019, portés par la communauté d’agglomération de Carcassonne et la ville du Vigan, demandent leur labellisation 2020. 

Tous sont soutenus par la Région à travers une subvention globale d’un peu moins de de 300 0000 €. Une dizaine d’autres sites d’Occitanie sont pressentis pour poser leur candidature dans le second semestre 2020 ou en 2021 : Cahors, Sète, Narbonne, Béziers, Tarbes-Lourdes, Bagnols sur Cèze-Pont Saint Esprit, Auch, Millau, Rodez et Mende.

LUTTER CONTRE LE RACISME ET L’ANTISÉMITISME

Dès 2020, l’Occitanie a été la première région à adopter un Plan d’actions contre le racisme et l’antisémitisme

Forte de son histoire riche en migrations et mixité, la Région a adopté un Plan d’actions contre le racisme et l’antisémitisme en mars 2020 - une première en France - et l’a doté de 12,6 M€ sur 4 ans. Dans ce cadre, elle a déjà subventionné des associations, lancé le programme JADE des Jeunes Ambassadeurs des Droits pour l’Egalité avec le Défenseur des Droits et UNIS-CITE et intégré un axe racisme et antisémitisme dans l’appel à projets Occit’avenir d’actions dans les lycées. Ce 26 juin, la commission permanente a décidé d’investir 250 000 € pour la création d’un serious game (jeu vidéo pédagogique) pour éduquer à l’antiracisme et valoriser la citoyenneté. Il sera construit avec la population, notamment les jeunes. En septembre, un « hackathon » mettra en compétition des équipes de professionnels d’écoles de web design d’Occitanie, d’étudiants, d’Ecoles Régionales de la 2e Chance, de jeunes citoyens d’Occitanie dont des membres du Conseil Régional Jeunes. Un vote citoyen sur la plateforme numérique participative de la Région sélectionnera fin 2020 le prototype du serious game. Une fois réalisé, celui-ci sera diffusé à la rentrée 2021 et sera accessible via l’Espace Numérique de Travail et loRdi.

En savoir plus