Tourisme : cap sur l’Occitanie et sur l'Hérault

L’accueil fait partie de l’ADN de l’Occitanie, terre de convivialité et de partage. Le tourisme est un secteur majeur que la Région entend développer plus encore en préservant l’authenticité du patrimoine régional. Avec à la clé des créations d’emplois sur tous les territoires.

Notre région vous ouvre les bras

https://www.laregion.fr/Tourisme-cap-sur-l-Occitanie

L’Occitanie, ce sont treize départements et autant de chances de trouver le programme ou le lieu parfait pour l’été. Découvrez, ci-dessous, les quelques destinations que nous avons décidé de mettre en avant pour vous. Un seul mot d’ordre : profiter.

Mer, plages, montagne, patrimoine historique et bons produits, voilà qui résume l’Hérault. De Montpellier au pic Saint-Loup et de Sète au parc du Haut-Languedoc, c’est les yeux grands ouverts que l’on apprécie ce surprenant territoire.

Sortie nautique au lac de Salagou

Au fil de l’eau. À la base nautique du Salagou, dans le joli cadre de la baie des Vailhès, accompagnés d’un guide, une sortie de deux heures nous emmène sur les flots à la découverte de l’histoire et de l’environnement du lac. À deux en kayak ou debout sur son paddle (longue planche), on profite de l’étendue des lieux, des beaux paysages à la terre rouge et des 750 hectares du lac, plongés dans une nature préservée.

Tarif : 19 € ; sur réservation. 
Plus d’infos : 06-52-71-01-61 et base-nautique-salagou.com


Sur les traces d’"Alice et la fontaine magique" à Béziers

C’est parti ! Le long du canal du Midi, sur le site des 9 écluses de Fonseranes, la chasse au trésor est lancée. En famille, carte à la main, on parcourt le site à la recherche de la fontaine magique dans une ambiance mélangeant l’« Alice au pays des merveilles » de Tim Burton et l’histoire du canal et de son concepteur Pierre-Paul Riquet. Compter 50mn.

Tarif : Accès libre. 3€ le kit d’enquête à retirer à la Maison du Site. À partir de 5 ans. 
Plus d’infos : 04-99-41-36-36 et beziers-in-mediterranee.com


A la rencontre des tortues à la Grande-Motte

Lâcher prise. Depuis 2014, La Grande-Motte possède un centre dédié à la réacclimatation des tortues blessées de Méditerranée. Cet espace en milieu naturel les suit et prend soin d’elles avant de les relâcher en pleine mer. Tous les vendredis et dimanches, le site se visite accompagné de spécialistes ou le temps d’un atelier afin de mieux comprendre cet animal et son rôle. Compter 1h30

Tarif : 7 € ; à partir de 6 ans. Sur réservation.
Plus d’infos : 04-67-56-42-00 et lagrandemotte.com


Atelier Maxime de Simone : l’art de l’orfèvrerie

Maxime de Simone s’inspire des voyages, de la Préhistoire et de l’Antiquité pour créer ses bijoux uniques. Il sculpte le bronze, fond l’argent et marie ces métaux avec précision pour concevoir de légères boucles d’oreilles, des bagues et bracelets esthétiques et modernes. Artiste dans l’âme, son talent s’exprime également par la sculpture et la conception d’émaux d’art.

En savoir plus

Incontournables Grands Sites Occitanie / Sud de France

  • Agde-Pézenas
  • Canal du Midi – Béziers
  • Cirque de Navacelles - Lodève - Pays Viganais
  • Gorges de l’Hérault
  • La Grande Motte
  • Sète

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes