2èmes Rencontres culture et patrimoine, organisées par la Région

Carole Delga : « Aujourd'hui, plus que jamais, nous défendons la culture comme un des piliers de notre société »

Jeudi 29 mars 2018, la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga, est intervenue ce matin à Carcassonne, lors des deuxièmes Rencontres régionales de la culture et du patrimoine. Après un premier temps de concertation organisé fin 2016, la Région a réuni à nouveau les professionnels du secteur, à l'occasion du lancement de sa politique culturelle et patrimoniale, sur la période 2018-2021.

OCCICapture

Aux côtés de Dominique Salomon, vice-présidente en charge de la culture, du patrimoine et des langues régionales, et d'élus régionaux, Carole Delga a rappelé l'engagement et l'ambition portée par la Région.

 « Culture partout et pour tous : voici des principes qui me sont chers. Je souhaite que cette nouvelle politique régionale culturelle et patrimoniale, s'adresse au plus grand nombre et à l'ensemble des générations. Je suis tout particulièrement attentive à réduire les inégalités territoriales et culturelles, à soutenir les acteurs des arts et de la culture, notamment dans leur démarche de création, à conforter la participation et la responsabilité citoyenne par une action publique dédiée. Notre stratégie est bâtie sur des principes forts : la concertation avec les acteurs territoriaux et les professionnels pour aboutir à une démarche ambitieuse favorisant l'innovation et l'expérimentation », a annoncé Carole Delga.

 En 2018, le budget de la Région consacré à la culture et au patrimoine est renforcé et représente plus de 3% du budget régional, en augmentation de 12% par rapport à 2017. La nouvelle politique régionale est le fruit d'un an et demi de concertation, réunissant plus de 2700 acteurs du secteur, pour répondre au mieux aux attentes des professionnels et des publics.

 Axe n°1 : Renforcer l'égalité d'accès à la culture et maintenir un aménagement culturel équilibré du territoire

Une des missions de la Région est d'assurer un maillage culturel équilibré sur l'ensemble du territoire, afin de permettre, à travers des lieux et équipements structurants de proximité, l'accès à toutes les disciplines artistiques. La politique régionale agit en faveur de la réduction des inégalités, y compris culturelles, avec notamment le Pass Train Express Régional, qui permettra au public d'accéder à faible coût à l'ensemble des sites patrimoniaux, musées et manifestation culturelles sur le territoire.

Dans un souci constant de médiation et d'ouverture, l'action régionale se concentre également sur l'éducation artistique et culturelle à travers des programmes de qualité tels que « lycéens et apprentis au cinéma ».

 Axe n°2 : Financer et encourager la création produite en Occitanie et accompagner l'innovation

La Région souhaite créer dès cette année une journée régionale « portes ouvertes des ateliers d'artistes », en vue de donner plus de visibilité aux artistes d'Occitanie et les faire connaître du grand public, des habitants comme des touristes.

Le numérique favorise de nouvelles formes de créations et modifie de manière considérable les pratiques des publics. La Région s'engage auprès des acteurs du domaine culturel afin d'accompagner cette transition. Elle apporte son appui à des expérimentations culturelles innovantes, développant à la fois des pratiques artistiques collectives ainsi que des parcours de visite transversaux alliant plusieurs disciplines.

 Axe n°3 : Fortifier l'économie de la culture et du patrimoine

Le secteur culturel dans son acception la plus large implique de fortes retombées économiques et touristiques pour le territoire régional et ses habitants. La Région souhaite développer son soutien à ces filières en renforçant, entre autres, l'aide à la création audiovisuelle, afin que davantage de fictions, films d'animation et documentaires soient tournés en région et ainsi accroître les retombées économiques, l'emploi mais aussi la visibilité de la région. Le soutien à la filière du livre est de la lecture est également stratégique, avec la nouvelle agence régionale « Occitanie Livre et Lecture ».

L'action régionale favorise également les synergies entre les acteurs et se positionne pour accompagner leur formation et professionnalisation tout au long de leur carrière.

 Axe n°4 : Accroître la visibilité et le rayonnement à l'international de la culture et du patrimoine de l'Occitanie

Afin de développer un tourisme culturel d'excellence, la Région est très impliquée dans la valorisation du patrimoine antique sur son territoire. Elle pilote par exemple la création du Musée régional de la Narbonne Antique, NARBO VIA, financé à hauteur de 50 M€. La Région s'attache également à accroître la mobilité artistique à l'international. Le Prix Occitanie Médicis a vu le jour, en partenariat avec l'académie de France à Rome, afin d'accueillir chaque année un artiste émergent de la région en résidence à Rome durant 3 mois. Ce dernier sera ouvert cette année aux artistes plasticiens.

 « Symbole de l'ouverture à l'autre et au monde, je suis convaincue que la culture joue un rôle essentiel dans notre société. Je soutiens par ailleurs une vision de la culture en partage, riche de ses croisements et de ses mélanges. En ces temps troublés, il est nécessaire de défendre sa place et de soutenir la création, la culture étant l'une des meilleures réponses à la barbarie. Faisons également de nos singularités des forces. En effet, l'Occitanie bénéficie d'un patrimoine et d'une vitalité culturelle exceptionnels. Au-delà de l'attractivité du territoire, ce dynamisme doit renforcer la cohésion et participer à la construction de notre identité commune », a également déclaré Carole Delga.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes