Ils disent « Oui à la LGV en Occitanie » !

Réunis autour de Carole Delga et Jean-Louis Chauzy, ils disent « Oui à la LGV en Occitanie » !

Ce mercredi 29 novembre, Perpignan accueillait une nouvelle étape de la mobilisation régionale pour les LGV Bordeaux-Toulouse et Montpellier-Perpignan initiée par Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, et Jean-Louis Chauzy, président d'Eurosud Team.

 Aux côtés notamment d'Hermeline Malherbe, présidente du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales, et Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan, président de la Communauté d'agglomération, élus locaux, chefs d'entreprises, usagers et cheminots, représentants du monde associatif et sportifs étaient rassemblés pour dire "Oui à la LGV en Occitanie !". Près de 600 personnes ont pris part à ce nouveau temps fort de cette grande mobilisation citoyenne.

LGVCapture

Engagée par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Eurosud Team, la mobilisation régionale pour les LGV fait écho aux Assises nationales de la Mobilité dont le rendu est attendu courant décembre 2017. 

Forte de son expérience issue des États généraux du rail et de l'intermodalité menés en 2016 - concertation inédite en France sur les transports et la mobilité -, la Région a souhaité mobiliser largement ses partenaires et les citoyens pour faire entendre la voix des territoires. A Perpignan comme à Toulouse, les forces vives de la région ont témoigné pour rappeler les principaux enjeux de la grande vitesse : ouverture sur l'Europe, réponse à la croissance démographique, développement de l'offre TER, renforcement du fret, attractivité...

La Région et les collectivités impliquées dans ces deux projets de LGV ont obtenu la mise en place d'un groupe de travail auprès du ministère. Force de propositions, les Régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie / Pyrénées-Méditerranée ont également formulé, auprès du gouvernement, de nouvelles solutions de financement qui permettraient de couvrir plus de 60% pour les deux projets de LGV. Ces propositions sont actuellement étudiées par les ministères de l'économie et des transports.

"Ce sont les habitants, les entreprises, les acteurs locaux qui le disent, OUI à la LGV ! Il ne s'agit pas d'un caprice d'élus, mais bien d'un enjeu déterminant pour le développement et le futur de nos territoires. Le 4 octobre à Toulouse, aujourd'hui à Perpignan, notre démarche est combative et nous restons mobilisés. Mais nous sommes également constructifs et force de propositions. Nos solutions de financement sont étudiées par le gouvernement, nous avons été entendus, il faut donc poursuivre nos efforts pour faire aboutir ces deux projets de LGV. La région Occitanie et ses habitants ne peuvent pas rester plus longtemps à l'écart de la grande vitesse !", a notamment déclaré Carole Delga.

Retrouvez ci-joints le discours de Carole Delga  :

. 171129DiscoursCaroleDelgaPerpignan.pdf

 Mobilisation régionale pour les LGV

 Ils sont mobilisés pour les LGV en Occitanie : cliquez ici

+ d'infos sur les enjeux de la grande vitesse en Occitanie : cliquez ici

Pour télécharger la plaquette d'information : cliquez ici