Conseil de Rivages Méditerranée du 22 Novembre 2017

Le 22 novembre prochain, se dessineront au Grau du Roi, les futures orientations stratégiques du Conservatoire du Littoral.

Le Conseil de Rivages Méditerranéen qui réunit les élus désignés de sept Conseils départementaux : Alpes-Maritimes, Aude, Bouches-du-Rhône, Gard, Hérault, Pyrénées-Orientales, Var Et de deux Régions, Occitanie-Pyrénées-Méditerranée et Provence-Alpes-Côte d'Azur se tiendra sous la présidence d'Agnès LANGEVINE, élue vice-présidente du Conseil d'Administration du Conservatoire du Littoral le 16 Novembre 2017 ; vice-présidente à la Transition énergétique et écologique, Biodiversité, Déchets et Economie Circulaire de la Région Occitanie le 22 novembre prochain en mairie de Le Grau-du-Roi.

grauCapture

En effet, la ville a l'honneur d'accueillir le prochain conseil de rivages Méditerranée, instance de gouvernance locale du Conservatoire du Littoral, présidée par Agnès Langevine. Bilans stratégiques des trois dernières années du partenariat avec la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, points d'actualités nationales, retours sur les actualités méditerranéennes (avec notamment un retour sur les incendies de la Région PACA), convention cadre entre la Région Occitanie et le Conservatoire du Littoral, convention avec l'Entente Interdépartementale de Démoustication, orientations stratégiques seront à l'ordre du jour du Conseil de Rivages en matinée.

 Visite du phare de l'Espiguette et zoom sur le projet d'ouverture au public

Parmi les thèmes abordés, les projets d'ouverture au public et de valorisation écotouristique et culturelle du Cap Béar à Port-Vendres et de l'Espiguette au Grau du Roi, après transfert au Conservatoire du Littoral.

Ces projets respectivement portés par la Communauté de Communes Côte vermeille Illibéris et la Commune du Grau du Roi sont inscrits au Plan Littoral 21 et devraient à ce titre être soutenus par la Région, l'Europe, l'Etat et les départements (plan de financement en cours de finalisation).

Pour illustrer de façon plus pragmatique cette dernière intention, une visite du Phare de l'Espiguette et de ses alentours sera organisée dans l'après-midi. L'occasion de présenter à la presse les grandes lignes de ce projet de valorisation environnementale, patrimoniale et touristique au sein du Grand Site de France Camargue Gardoise. L'objectif est de faire émerger un véritable programme de valorisation touristique s'appuyant sur la valeur culturelle et historique du bâtiment pour que l'ouverture au public ne se limite pas à un simple accès au belvédère.