Région : orientations budgétaires 2018

Carole Delga : « L'élan que nous avons donné doit être amplifié avec un effort particulier sur le Produit en Occitanie»

 A l'occasion de l'assemblée plénière qui s'est tenue ce jour à Montpellier, les élus régionaux ont débattu des grandes orientations budgétaires pour 2018. Priorité sera donnée à l'action territoriale au service de l'emploi et de l'égalité des citoyens, à la transition écologique, au service public régional de transports et au « produit en Occitanie ».

Retour à la page d'accueil

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées - Méditerranée, a déclaré : « L'élan que nous avons donné depuis deux ans doit être encore amplifié. Les politiques ambitieuses que nous avons mises en place donnent des premiers résultats tangibles. Nous avons investi vite et fort sur tous les territoires. Nous avons concerté très largement, et nous continuons, pour refonder l'ensemble de nos politiques en lien avec les territoires, les acteurs et les citoyens. Sans jamais perdre de vue nos priorités politiques : la croissance et l'emploi pour tous, l'équité territoriale, la transition énergétique et écologique, la justice sociale, l'ouverture sur l'Europe et la Méditerranée."

"Aujourd'hui je vous propose de parler d'avenir ! Un avenir « made in Occitanie ». Je souhaite maintenir le cap fixé et continuer à être dans l'action et l'innovation, anticiper pour toujours avoir un temps d'avance : préparer la cité des start-up à Toulouse, investir dans la nouvelle Fac de Médecine ou la future cité de l'économie de demain à Montpellier, mettre en œuvre la transition écologique, aider nos agriculteurs en difficulté, déployer des outils financiers innovants pour nos TPE et PME, soutenir le pouvoir d'achat des lycées et apprentis  .... L'élan que nous avons donné doit être amplifié avec un seul but l'intérêt général et un seul maillot : Occitanie / Pyrénées-Méditerranée».

 Retour sur les priorités de ces orientations budgétaires :

 Une action territoriale au service de l'emploi et de l'égalité des citoyens... Avec l'éducation, la jeunesse et la formation au cœur des priorités régionales...

 La Région poursuit sa politique volontariste en faveur de l'éducation et de la jeunesse avec la construction de nouveaux lycées et leur rénovation énergétique, la réussite et l'accès à l'emploi grâce à l'enseignement supérieur et de meilleures conditions d'études que ce soit avec les nouvelles aides de la carte jeune ou encore son intervention en faveur d'une restauration de qualité et respectueuse de l'environnement.

 L'année 2018 sera marquée par le renforcement de la Région dans son rôle de pilote et de coordination, avec une attention particulière donnée à l'animation territoriale conduite et pilotée au sein des maisons de la Région. La Région propose également une expérimentation pour gérer les 11 Ecoles Régionales de la Deuxième Chance (Er2c) : création d'un service d'intérêt économique général (S.I.E.G) et d'un nouveau dispositif pour le public mineur, afin de lutter contre le décrochage scolaire.

Dans un contexte budgétaire tendu, 2018 sera marquée aussi par la mise en oeuvre du nouveau règlement de la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle. Les aides permettant aux stagiaires de suivre leur formation seront recentrées sur les personnes sans droit ouvert à Pôle emploi, de bas niveau de qualification dans un souci de justice sociale et d'équité de traitement sur tout le territoire régional.

occiCapture

 ...De nouvelles politiques contractuelles au profit des territoires...

 L'année 2018 sera consacrée à la mise en œuvre d'une nouvelle génération de politiques contractuelles territoriales sur la période 2018-2021 au profit des territoires. Celle-ci concernera chacune des deux Métropoles, des Communautés d'Agglomération et Urbaines, ainsi que l'ensemble des territoires ruraux et de montagne de la région (Pays, PETR, PNR). En outre, dans le cadre de ces Contrats Régionaux, la Région étendra son soutien financier en faveur du développement d'une ingénierie de qualité au service des zones rurales et de montagne.

L'année 2018 sera marquée par l'installation officielle du Parlement de la Montagne et l'élaboration d'un véritable Plan Montagne.

 ... Avec de nouveaux dispositifs solidaires pour accompagner les citoyens...

 Pour augmenter l'offre en logements sociaux, la Région va accroître le parc de logement social en lien avec les communes et intercommunalités notamment en zone rurale. Elle accompagnera également l'augmentation de l'offre en logements étudiant.e.s afin de faciliter l'hébergement des jeunes en mobilité ou en formation (apprenti.e.s, saisonnier.e.s).

 Une transition écologique et énergétique concrète au quotidien

 L'année 2018 sera marquée par la mise en œuvre de la feuille de route pour une « région à énergie positive ». Parmi les orientations : financement des Espaces Info Energie, des missions bois et des agences locales de l'énergie, appel à projets « bâtiments No Watt » pour soutenir des opérations exemplaires de construction et de rénovation de bâtiments publics et privés, appel à projets « solaire photovoltaïque en autoconsommation » pour expérimenter des solutions de production d'électricité solaire innovantes, aides à l'investissement sous forme de prime « 1€ Région pour 1€ citoyen »...

 En outre, en 2018, sera créée l'Agence Régionale de l'Energie et du Climat, outil unique de financement et d'ingénierie de la transition énergétique. Autre temps fort, la création de l'Agence Régionale de la Biodiversité, aux côtés de l'Agence Française de la Biodiversité et des deux Agences de l'eau.

 En matière de gestion durable de la ressource en eau, la Région va définir en 2018 une nouvelle politique d'intervention sur le territoire d'Occitanie. En 2018, la Région accompagnera des opérations innovantes d'économie d'eau dans les équipements touristiques, notamment à la suite de l'appel à projet « Ec'eau Tourisme ».

 Afin de prévenir les inondations, en complément du confortement de la digue du Rhône entre Beaucaire et Fourques, la Région continuera à investir dans la réduction de la vulnérabilité des exploitations agricoles et la diffusion de la culture du risque. A la fin de l'année 2018 ou début 2019 sera lancée la 1ère phase des lourds travaux de confortement sur les digues du petit Rhône.

 Un service public régional de transports pour favoriser toutes les mobilités

 En termes de transports et d'intermodalité, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée prévoit notamment en 2018 :

 ...l'exploitation du « Cévenol » et des lignes routières régionales...

 La liaison ferroviaire Clermont-Ferrand - Nîmes, également appelée « Le Cévenol », sera, à partir du 1er janvier 2018, exploitée dans le cadre des TER, la Région devenant Autorité Organisatrice de la ligne. 5M€ sont inscrits pour financer une étude de ligne globale et de nouveaux travaux d'urgence pour le maintien de son exploitation.

3,5 M€ sont également inscrits pour des travaux d'urgence sur la ligne Aubrac d'ici fin 2018 pour la section St Chély d'Apcher -Neussargues.

 L'année 2018 sera la première année de plein exercice des nouvelles compétences de la Région pour l'organisation des services de transport routier non urbains réguliers ou à la demande, qu'elle exercera directement dans 10 Départements : l'Ariège, l'Aude, l'Aveyron, le Gers, le Gard, le Lot, les Pyrénées-Orientales et le Tarn-et-Garonne, en plus de l'Hérault et du Tarn. Les Départements de la Haute-Garonne, des Hautes-Pyrénées et de la Lozère ont pour leur part exprimé la volonté de continuer d'exercer la compétence par délégation de la Région.

Les équipes seront implantées au sein des Maisons de la Région à compter du 1er janvier 2018, au plus près des usagers.

 ... la poursuite de la mobilisation en faveur de la grande vitesse ferroviaire...

 La Région poursuit son engagement en faveur de la réalisation des liaisons à grande vitesse, indispensables à la fois pour relier Paris à la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée mais aussi pour accéder à la péninsule ibérique avec des temps de parcours attractifs et ainsi dégager de la capacité pour les trains du quotidien.

En 2018, les premières opérations du Grand Projet Ferroviaire du Sud-Ouest seront donc mises en œuvre, à savoir les études d'avant-projet détaillé des aménagements ferroviaires au nord de Toulouse ainsi que les premières acquisitions foncières sur le périmètre des lignes nouvelles. 7,5 M€ sont également inscrits pour des études et acquisitions foncières sur la LGV Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan.

 ... une nouvelle stratégie aéroportuaire régionale et de nouveaux travaux dans les ports...

 Suite aux 10 réunions de concertations organisées dans les aéroports régionaux, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée va prochainement adopter une stratégie aéroportuaire régionale visant à mettre en cohérence les aéroports régionaux et à optimiser leur rôle de catalyseurs du développement économique et touristique.

 L'année 2018 sera celle du démarrage des travaux du volet maritime de l'extension du port de Port-La Nouvelle après l'inauguration de la partie terrestre fin 2017. Sur le port de Sète-Frontignan, l'année 2018 permettra de concrétiser les dernières opérations votées, à commencer par la réalisation de la digue d'enclôture destinée à recevoir des matériaux de dragage et à terme constituer un nouveau terre-plein de 17 ha, la reconstruction du pont Sadi Carnot puis le terminal passager. L'année 2018 sera également celle de la mise en place d'un Opérateur Ferroviaire Régional qui aura pour mission de gérer et développer les trafics ferroviaires sur les deux ports régionaux de Sète-Frontignan et Port-La Nouvelle, ainsi que sur la ligne Colombiers Maureilhan.

delCapture

 Le « Produit en Occitanie » pour préserver, soutenir et promouvoir les cultures, savoir-faire et innovations en région

 ...Avec une politique agricole renouvelée...

 En 2018, la Région va accompagner la mise en place de nouvelles politiques en matière de développement des filières agricoles, agro-alimentaires et bois. Parmi les grandes mesures :

  • le déploiement d'une nouvelle politique d'aide à l'installation/transmission,
  • l'accompagnement des filières d'élevage impactées par les crises économiques et/ou sanitaires,
  • le lancement d'un nouveau Plan Bio Occitanie opérationnel en 2018,
  • le déploiement de son nouveau dispositif d'aides Agro-Viti,
  • le lancement d'un plan pluriannuel de déploiement des cépages résistant,
  • l'accompagnement de la filière bois à travers la mise en place d'un contrat de filière.

... Avec de nouveaux outils pour accompagner la croissance économique...

 - Le « PASS Occitanie» soutiendra de façon globale et réactive les projets des petites entreprises et des artisans, projets de moins de 40 000 €, couvrant tous les domaines-clefs du développement de l'activité et de l'emploi en région.

- Le « Contrat Occitanie » s'adresse aux entreprises moyennes, aux ETI et parfois aux grandes entreprises, au-delà du seuil de 40 000 € d'investissement. Il est décliné selon tous les besoins et types d'investissements porteurs d'activité et d'emploi en région : «Innovation», « Croissance » et « Expertise ». Le Contrat « Entreprises en difficulté » est également  mis en œuvre.

Le fonds FOSTER TPE-PME, doté de 143 M€ sera totalement opérationnel en 2018 et permettra le renforcement des prêts d'honneurs pour les créateurs d'entreprises innovantes (6 M€), la mise en place de fonds de garantie avec les réseaux bancaires locaux (92 M€) et en complément du fonds régional de garantie Région-BPI, la création de fonds de co-investissements (45 M€).

La Région amplifiera en 2018 le soutien au développement d'écosystèmes d'innovation favorables à la création d'emplois, notamment par : la mise en oeuvre d'un dispositif start-ups afin de détecter les leaders de demain et d'accélérer leur développement commercial ; la mise en oeuvre du PIA3 régionalisé ; la création du campus « IoT Valley » au sein du parc Enova (SICOVAL) et le lancement de la Maison de l'Economie Nouvelle à Montpellier et de la Cité des Start-ups à Toulouse.

 ... en misant sur l'international pour renforcer l'attractivité du territoire

 La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée confortera en 2018 le développement du rayonnement et de l'attractivité du territoire, en maintenant et affirmant des relations privilégiées avec des territoires stratégiques (Chine, Japon...) et un positionnement renforcé sur la scène méditerranéenne, dans la continuité de la mission économique que la présidente Carole Delga vient de mener au Maroc.

 ... une nouvelle politique culturelle et patrimoniale...

 L'année 2018 sera consacrée au déploiement de la nouvelle politique régionale en matière culturelle et patrimoniale élaborée suite à cette concertation, autour de 4 objectifs stratégiques :

  • Renforcer significativement l'accessibilité de tous à la culture et maintenir un aménagement culturel équilibré du territoire,
  • Financer et encourager la création et accompagner l'innovation,
  • Fortifier l'économie de la culture et du patrimoine,
  • Accroître la visibilité et le rayonnement à l'international de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.