Intoxications graves par des champignons

La Direction Générale de la Santé renouvelle sa mise en garde liée à la cueillette des champignons et tire la sonnette d'alarme

Face à la forte augmentation du nombre de cas graves d’intoxication liés à la consommation de champignons signalés aux centres antipoison et de toxicovigilance, l’Anses, la Direction générale de la Santé (DGS) et les Centres antipoison renouvellent leur mise en garde aux amateurs de cueillette et rappellent les bonnes pratiques à respecter.

Depuis le début de la surveillance, début juillet, 32 cas graves d’intoxication par des champignons ont déjà été rapportés aux centres antipoison sur 1 179 cas signalés, alors que la moyenne annuelle observée est d’une vingtaine de cas graves. Sur les 32 cas, 20 correspondent à un « syndrome phalloïdien », caractérisé par des signes digestifs survenant en moyenne 10h à 12h après la consommation de champignons et qui peut être à l’origine d’une atteinte hépatique mortelle en l’absence de traitement1 Ce syndrome peut être causé par des amanites (amanite phalloïde, amanite vireuse…), des petites lépiotes ou des galères2.

Parmi ces 20 cas, deux ont nécessité une greffe hépatique et un troisième cas est décédé. En raison de ce pic d’intoxications et du nombre élevé de cas graves associés, la Direction Générale de la Santé (DGS) et l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) réitèrent leurs recommandations à respecter impérativement : En priorité, et en cas de doute, il est indispensable de faire identifier sa récolte par un spécialiste (pharmaciens, mycologues des associations ou sociétés savantes de mycologie3 ) avant toute consommation ; certaines intoxications pouvant s’avérer mortelles. Photographier sa cueillette avant cuisson permet au centre antipoison d’identifier le champignon, en cas d’intoxication.

Toutes les régions sont concernées par des intoxications par des champignons et dans les cas signalés, 94% des cas ont été provoqués par les champignons cueillis par des particuliers.

En cas d’apparition d’un ou plusieurs symptômes (notamment diarrhées, vomissements, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue, etc.) à la suite d’une consommation de champignons de cueillette : appelez immédiatement le « 15 » ou le centre antipoison de votre région, et précisez que vous avez consommé des champignons.

En savoir plus :

 DGS - Direction Générale de la santé, Prévention des intoxications par les champignons

Office National des Forêts

ANSES, Cueillette et consommation de champignons

Société Mycologique de France Association des Centres Antipoison et de Toxicovigilance 

La SHHNH, une alliée pour les amateurs de champignons

La 37e édition du « Salon Champignons et Plantes d’Automne » organisée par la Société d’Horticulture et d’Histoire Naturelle de l’Hérault s'est refermée sur un week-end particulièrement riche en conférences, en échanges commentés par les équipes de mycologues de la SHHNH en collaboration avec les enseignants de mycologie de la faculté, en visites guidées du Musée de la Pharmacie Albert Ciurana hébergé dans les locaux de la faculté de Pharmacie. Cette année 2017, contrairement à l'an passé quand les intempéries ont eu raison de la manifestation, le public s'est déplacé nombreux à la faculté de Pharmacie de Montpellier pour identifier les champignons frais cueillis quelques jours avant.

Destiné au grand public, ce salon est devenu aussi un élément incontournable de la formation mycologique des futurs pharmaciens : organisé avant les examens, il complète leur formation et leur donne l’occasion d’une fructueuse révision sur les nombreuses espèces récoltées.

Une récolte insuffisante dans l'Hérault

Compte tenu de la période de sécheresse que connaissent les alentours de Montpellier et des précipitations déficitaires, les mycologues de l'association SHHNH ont parcouru près de 1 500 km hors des limites de notre territoire afin de rassembler un maximum d’espèces à exposer au Salon. En effet, cet automne, en raison de la forte sécheresse qui sévit depuis plusieurs mois dans la région, comestibles ou non, en forêt comme en garrigue, les champignons ne sont pas au rendez-vous. Mais non privés de ressources, plusieurs ramasseurs de la SHHNH se sont dispersés dans les environs jusqu'en Aveyron et dans les Pyrénées Orientales, en choisissant des lieux qui, en fonction de la climatologie du moment, présentaient des conditions favorables. Ainsi  malgré la raréfaction des poussées, les bénévoles ont  alimenté le salon en quantité comme en qualité. L’identification des champignons est faite par les mycologues de l’association à mesure que les paniers arrivent sur les lieux de l’exposition tandis que les étudiants de la faculté de Pharmacie  révisent leurs connaissances à quelques jours des examens.

No images found.

Mise en garde de la SHHNH

Dans son unique roman publié en 1936, Sacha Guitry fait du tricheur de 12 ans le seul survivant de la maisonnée qui succombe à un plat de champignon après avoir puni l'enfant pour un  petit larcin. Aujourd'hui encore, l'histoire se répète, on peut déplorer cette année une trentaine de français intoxiqués et hospitalisés actuellement. La faute au mélange des squasmes et aux spores qui sont des organes de dissémination chez les champignons toxiques ou pas, sortes de graines ou pollen qui entrent en contact lors de la cueillette ou pendant la cuisson au fond de la poëlle. La Société d'Horticulture et d'Histoire Naturelle de l'Hérault - SHHNH - préconise de s'abstenir de cette pratique et recommande de se rendre au siège où se tient une permanence tous les lundis de 15h à 18h, hors vacances scolaires.

Pour adhérer à l'association SHHNH

Tramway ligne 4, stations « Les Aubes » ou « Pompignane »
Téléphone du local : 04 67 99 05 36 

Montpellier se visite à vélo dimanche 22 octobre

Pour cette 22e édition, un parcours familial de 11 km à vélo vous est proposé dans la ville. Le point de départ se situe dans le cadre majestueux du domaine de Méric. 
Divers arrêts sont prévus afin de profiter de joyaux de notre patrimoine local : Le parc de Méric, La maison des choeurs, L'arc de Triomphe, Trompe l'oeil de l'église Saint-Roch, Place de la Comédie, Place du nombre d'Or, Le street Art du Verdanson, Le moulin de Sauret, Le Lez. 

Les départs sont échelonnés de 10h à 11h, tous les quarts d'heure, soit 5 départs au total.

Avec  cette  manifestation,  la  Ville  de  Montpellier  valorise  les  modes  de déplacement doux tout en permettant aux Montpelliérains de découvrir leur ville  à  vélo,  en  famille  et  en  toute  sécurité.  A  Montpellier,  la  Ville  met  à disposition et entretient un réseau cyclable de 160 km de long.

Programme : 

• 9h30 : rendez-vous à l'entrée du parc Méric, parking des voitures mis à disposition, petit déjeuner de 9h30 à 11h15 pour le public
• 10h : Premier départ
• 10h-15h : animations gratuites, trottinette (Roll'School), kart à pédales, accrobranche, BMX (Montpellier Languedoc cyclisme), Pêche (les chevaliers de la Gaule)
• 15h : fin de la manifestation.

Animations gratuites pour tous
De 10h à 15h, au domaine de Méric : accrobranche, pêche, trottinette, rollers, BMX, structures gonflables...

Futura Polis Santé : deux jours de conférence à Montpellier

Y avait-il tant de manifestations que cela à Montpellier vendredi et samedi dernier pour que le symposium Futura Polis Santé organisé conjointement par la Métropole et « Le Point » attire aussi peu de monde ? On nous a annoncé qu'il y avait 1 200 inscrits intéressés soit la jauge de l'Opéra-Comédie. Hors, en dehors de l'inauguration de vendredi soir avec Axel Kahn et en présence de P. Saurel qui avait rempli la salle, ses balcons et ses baignoires jusqu'au poulailler, le samedi, seuls l'orchestre et le premier balcon étaient occupés et non à 100%, les auditeurs gardant leurs aises.

Et pourtant ces conférences auxquels participaient une bonne vingtaine d'éminents chercheurs de Montpellier et d'ailleurs, étaient particulièrement intéressantes pour quiconque se préoccupe de la santé de demain et de l'implication de l'Université de Médecine et des start-up high tech de Montpellier.

Il en ressort que nos médecins sont très optimistes sur l'avenir de la santé grâce à l'ouverture de la biologie au monde des mathématiques, des sciences humaines et des nouvelles technologies qui leur permettent une meilleure compréhension de la notion de vie. Cette aventure est développé dans un livre « Etonnant vivant : découvertes et promesses du XXIe » -CNRS Edition 2017- qu'a dirigé Catherine Jessus.

En pratique, grâce à un outil génétique révolutionnaire appelé crispr cas9, Carine Giovannangeli, espère dans un proche avenir des progrès inouïs en matière de thérapie cellulaire et donc de génétique sur les maladies génétiques et les cancers.

"Le travail sur les cellules souches est en bonne voie pour réparer des membres inexistants ou sectionnés et régler les problèmes liés à l'immunologie", nous apprennent J-M Dubernard Jorgensen, Pescenski et N. Vergnolle

En ce qui concerne la longévité et le confort des personnes âgées, des découvertes ont déterminé le problème à l'origine de la maladie d'Alzheimer et du Parkinson qui s'est révélée ne pas être d'ordre génétique mais protidique. L'arthrose qui rend la vieillesse si douloureuse est aussi entre des mains expertes. La robotique se répand au service des plus fragiles pour être mieux suivis chez eux. M. Nahum Bertin et ses robots se mettent au service de la chirurgie, apportant plus de précision, éliminant l'erreur du geste humain.

On a parlé d'éthique aussi car une humanité dépendante des outils technologiques peut être mise en péril. La technologie fait peur à beaucoup. Et il y a de quoi.

Tous les médecins dont Axel Kahn et H. Chneiweiss, se sont montrés inconditionnels dans leurs objectifs de travail : soigner, éliminer les maladies, réparer l'homme mais ils refusent de se mettre au service des caprices des humains : choix d'un bébé ou augmenter les possibilités d'un sportif en bonne santé. Cependant, ils se méfient du comité d'éthique qui aurait des tendances castratrices, empêchant les chercheurs d'aller jusqu'au bout de leur objectif.

Les tenants de la technologie qui ne sont pas en prise directe avec la santé sont beaucoup plus évasifs sur le sujet de l'éthique. Un prototype sécuritaire, et pas seulement pour la santé des personnes âgées, comme celui qui a été présenté par M. Jacques Varenne, architecte et qui doit se réaliser à St Etienne porte à réfléchir. Il s'agit de la construction d'un quartier complètement connecté constitué d'un ensemble d'immeubles d'habitation, certains pour les actifs et d'autres pour les séniors, des établissement scolaires, des commerces, des bureaux, tous connectés jusqu'aux planchers qui indiqueraient là où l'habitant se déplace dans son habitat. En dehors des problèmes d'ondes, ce genre de projet pose non seulement celui de l'impact de la connection sur l'intimité dont tout individu a besoin mais aussi sur l'utilisation qu'un pouvoir dictatorial pourrait en faire. Cela va bien au-delà des écoutes téléphoniques.

Nous devons donc être très vigilants que les adeptes de Zuckerberg ne construisent pas des machines aussi folles que ses idées, que les comités d'éthique sans brimer les chercheurs dans leurs travaux leur imposent de définir leurs objectifs au service de tous et que le tout sécuritaire dont les normes allègent par trop nos porte-monnaie ne deviennent pas liberticides.

Nous retiendrons de ces deux jours, qu'à Montpellier, question santé, nous sommes entre bonnes mains.

Dans un autre ordre d'idée mais pour la compréhension de tous : serait-il possible que Montpellier avec toute la haute technologie dont elle dispose en son sein se dote d'un bon service de sonorisation des salles publiques ? Les auditeurs en ont pâti au Printemps des Comédiens , à la Salle Pétrarque où la restauration de la sonorisation est incohérente et ce week-end à l'Opéra-Comédie où, le vendredi soir, la sonorisation a dû être revue pendant l'intervention des participants, où, le samedi, les micros en nombre insuffisant tombaient tous en panne les uns après les autres et où il a fallu attendre le samedi après-midi pour que des micros soient diponibles au 1er balcon.

Publié le 16 octobre 2017 par A-Klein.

Range ta chambre

édition de noël organisée par l’association Vivre Parc Marianne

Il est temps de faire du tri dans la chambre de vos enfants que ce soit les livres, jouets, vêtements… ainsi que du matériel de puériculture ou les vêtements de femme enceinte…

Pour cette édition de Noël, tout l’univers de noël pourra être vendu (guirlandes, sapins…)
Cette Grande Brocante aura lieu le dimanche 22 octobre 2017 de 9 heures à 17 heures au bassin Jacques Coeur (Port Marianne)

Inédit !! Restauration possible pour les exposants proposée par Mazette, Fast food diététique du quartier. Formule repas à 5€ (salade ou sandwich + 1 boisson + 1 fruit). Réservation et réglement obligatoire lors de l’inscription.Les réservations sont ouvertes, nombre de places limité alors n’attendez plus !! Tarif pour un stand (dimension 3m x 1m) : 5 € pour les adhérents et 10 € pour les non adhérents. Demandez le bulletin d'inscription par email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Réservation obligatoire et jusqu’au 20 octobre 2017, dans la limite des places disponibles.

Il est possible d’adhérer à l’Association VPM pour une cotisation annuelle de 5 € (jusqu’au 31 mai 2018) qui vous permet de bénéficier d’un tarif préférentiel lors de nos évènements ainsi qu’auprès des commerçants partenaires du quartier.

Pour tout renseignement et réservation, contactez l'association :

  • Téléphone : 07.68.49.94.96
  •  Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les produits de notre terroir à la foire des expositions

Parmi les nombreuses animations que propose la foire internationale de Montpellier, les bons produits de notre territoire sont mis en avant dans le hall A2, à quelques mètres des guichets. De belles animations, beaucoup d'ambiance, des dégustations toute la journée à découvrir jusqu'au 16 octobre 2017 à la Foire des expositions Pérols-Montpellier !

Sur le stand de France Hérault Bleu, les marmites des chefs les toques blanches fument.

Un peu plus loin, les agriculteurs de la Cabane de Mauguio, producteurs depuis quatre générations, présentent les beaux légumes locaux tout au long de l'année en culture raisonnée, une agriculture qui s'oriente vers le bio car les ravageurs sur les cultures sont neutralisés par des lâchers d'insectes prédateurs.

Ce samedi-là, le chef des toques Blanches Philippe Gatti cuisinait un velouté de champignons, le tout dernier arrivage provenant du Puy de Dôme, sa consœur Valérie Sabatino cuisinait les tomates de La Cabane, verrines à consommer sur place sans retenue.

Stand Ma BiHo Box, un concept innovant

Maëlle Bouër, nutrithérapeute expérimentée résidant à Castelnau-le-lez et formée à la naturopathie, nous accueille sur son stand à deux pas de là et nous sert un délicieux gâteau au chocolat, sans œuf, ni farine, tout au plus, de la betterave et des haricots blancs : le résultat est bluffant et le concept de la toute nouvelle entreprise née en juin 2017 vaut bien qu'on s'y penche.

"Ma BiHo Box" vend en ligne des box alimentaires saines, végétales et gourmandes par abonnement. Ho pour Home, car le précieux colis est envoyé à la maison et virtuellement par des conseils éclairés via le courriel. Les cofondatrices - car Maëlle s'est associée à l'entrepreneuse montpelliéraine Magalie Bourdon - souhaitent faire découvrir des aliments secs, bruts, peu ou pas transformés, bio, accompagnés par des vidéos et des conseils pratiques. Chaque boîte contient de 5 à 7 aliments issus de l'agriculture biologique et des recettes pour servir de base à la préparation d’environ 3 repas. Une offre spécifique est aussi proposée pour accompagner pas à pas et au quotidien les personnes souhaitant changer leur alimentation.

Pour découvrir leur site : Ma BiHobox

Stand Du bon au local avec BoCal

Après le gâteau au chocolat, on teste  nos connaissances sur les étiquettes des bouteilles d'huile d'olive. Le thème de cette journée est '" Etes-vous au clair avec l'huile d'olive et les étiquettes ?".

L'animatrice  de BoCal révèle aux visiteurs  avec beaucoup de tact leur méconnaissance insoupçonnée en matière d'achat. Certes, l'huile de grignons produite par raffinage des résidus d'olives est moins onéreuse mais est vendue en tant qu'huile d'olive, un maquillage à éviter absolument car elle contient du benzo pyrène, matière cancérigène. Par contre, le danger est écarté avec l'huile vierge extra, première pression à froid, de qualité organique supérieure. "Lire les étiquettes, c'est aussi faire la chasse aux mentions"procédé mécanique" qui chauffe la pulpe d'olive ", précise la jeune femme. Et elle ajoute "Il faut absolument éviter les coupages Union européenne et non Europénne."

Grâce au site internet BoCal, lancé par la Métropole lors de la Foire internationale de Montpellier, les consommateurs peuvent désormais trouver des aliments produits à proximité de chez eux. Une démarche qui s'inscrit dans le cadre de la politique agroalimentaire de Montpellier 3M. 

Rencontres sur la Sécurité à Odysseum

Samedi 14 octobre, venez nombreux rencontrer les acteurs de votre sécurité au centre commercial emblématique de Montpellier, les services de l’État vous dévoileront leurs dernières innovations sous la forme de présentations et d’échanges informels !

Les rencontres de la sécurité sont votre rendez-vous avec les femmes et les hommes qui veillent à votre sécurité au quotidien (services de police, de gendarmerie, sapeurs-pompiers, acteurs de la sécurité routière, associations de protection civiles représentées par leurs nombreux bénévoles…).

Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault, se rendra sur les stands dans l’après-midi et rencontrera les différents acteurs participant à cette opération.

Cette 5ème édition est l’occasion d’échanger avec celles et ceux qui nous protègent, dans des conditions souvent difficiles, d’illustrer et de faire partager leur engagement quotidien. Sur le terrain, ils assurent la protection des personnes et des biens, garantissent l’ordre public, sécurisent les routes, portent secours et assistance en cas d’accident. 

Des animations et ateliers seront présents tout au long de la journée autour de grands thèmes : 

- Sensibilisation à la cyber-menace (informations, conseils, sur les diverses formes de cyber-menaces, hacking, escroquerie, haine sur internet…)

- Initiation aux gestes qui sauvent proposés par les sapeurs-pompiers, la Croix Rouge, l’Union Nationale des Sauveteurs Secouristes, la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme ainsi que la Croix Blanche

- Information sur les recrutements dans la police et la gendarmerie nationales, les sapeurs-pompiers, la police municipale de Montpellier.

Samedi 14 octobre 2017, rendez-vous à l’étage du centre commercial Odysseum à Montpellier - Forum ouvert de 11h à 17h – Accès libre.

11h : Ouverture officielle des stands par Guillaume Saour, Directeur de Cabinet de la préfecture de l’Hérault.

Une journée de rencontres au zoo de Lunaret

Au zoo de Lunaret, un des rares zoos gratuits avec celui de  Lyon - celui de Lille devenu payant pour les visiteurs extérieurs depuis 2017 - les soigneurs animaliers se relaient depuis 10h pour informer le public. Parmi les trente soigneurs, Sébastien Pouvreau évoque son métier avec passion. Voilà deux ans, il a rejoint l'association AFSA qui consacre une journée au métier à l'occasion de la fête Saint-François d'Assise patron des animaux le 4 octobre et organise la journée de communication au parc zoologique de Montpellier pour la deuxième année. 

Un métier convoité par les collégiens et les lycéens

Les questions des jeunes fusent tout de go surtout sur la filière des métiers. Venus avec leurs parents, les adolescents s'intéressent à un éventuel stage, malheureusement les places sont rares. Alors, on s'intéresse à la formation en alternance après le baccalauréat, ce qui représente 10 mois d'enseignement dans un des six centres français, le plus proche étant celui de Pradelles-en-Val dans l'Aude avec un bac agricole de préférence pour mettre toutes ses chances de son côté.

La palette d'activités des soigneurs

Sous les tentes, les plus petits s'attardent sur les moulages de griffes de lion, les crânes des animaux issus des enclos montpelliérains et les oeufs d'autruche sont soupesés avec étonnement. L'animateur du jour fait écarquiller les yeux des petits devent une mue de mygale, entre dégoût et admiration. 

Au stand de l'alimentation pour les animaux omnivores, herbivores et frugivores,  insectes rampants, crevettes séchées et graines sont présentés, le plus étonnant étant la gomme de tamarin qui rappelle la sève naturelle des arbres et qu'affriolent les ouistitis. Pour éviter l'ennui, les soigneurs révèlent qu'ils mettent à disposition des animaux des objets suspendus dans lesquels les croquettes sont placées. Ainsi, les singes deviennent ingénieux et plus adroits quand il s'agit de se nourrir.

Assister le vétérinaire, procurer les petits soins du quotidien comme les gouttes de collyre dans les yeux des primates, aménager leur espace avec du foin et nettoyer les bâtiments, voilà autant de tâches nécessaires au confort des animaux du zoo du Lunaret.

Un métier très physique aux multiples facettes

"Mais, rappelle Sébastien Pouvreau, tout au long de la journée, notre métier au quotidien ne se limite pas qu'au bien-être des animaux, nous passons 80% de notre temps à nettoyer leurs maisons. Contrairement aux idées reçues, notre travail n'est pas de tout repos  au contact des 1 200 animaux en captivité. Les petites morsures sont fréquentes bien que le contact direct avec l'animal soit rare." Chaque soigneur travaille dans un secteur géographique bien défini, la serre amazonienne dans la zone Sud, la zone Nord ou Est." En voulant récupérer un téléphone portable d'un visiteur dans le bassin des loutres, un de ses habitants déçu de mon intrusion s'est vengé sur mon mollet car je venais sans nourriture, c'était ma faute, je n'avais pas évalué la logique de l'animal", ajoute une soignante."Cela m'a servi de leçon".

No images found.

Côté animal, la chaleur qui sévit actuellement sur Montpellier faisant loi, vous aurez plus de chance de les apercevoir le matin dès l'ouverture à 10h lorsque les soigneurs apportent leur alimentation loin de leur abri pour inciter les animaux à sortir et permettre le nettoyage des vitres et de l'espace de nuit et en fin de journée à 17h une heure avant la fermeture.

Le Département à la Foire internationale de Montpellier

Du 6 au 16 octobre, profitez d’un concentré de nature sur le stand de l’Hérault !

L’Hérault : la terre, de l’air et de l’eau
Situé à seulement 15 minutes de Montpellier, le Domaine départemental de Restinclières sera mis à l’honneur sur le stand de la Foire internationale de Montpellier. Véritable havre pour la faune et la flore, ce magnifique espace est devenu la vitrine de toutes les actions du Département pour préserver l’environnement. Et parmi ces actions, il en est une essentielle : la préservation de l’eau. Irrigation, consommation ou encore loisirs nautiques, l’eau est un bien précieux sur lequel le Département s’engage et agit.
Propriétaire de 8000 hectares d’espaces de nature, le Département s’est engagé pour protéger ses domaines naturels et bâtis afin de permettre à un large public d’en profiter tout en respectant leur fragile équilibre. Sur le stand B20, rendez-vous avec les plus beaux lieux de l’Hérault !

Mardi 10 octobre 2017 à 11h – Hall 2, stand B20 : Le Président du Département Kleber Mesquida invite les maires, les personnalités connues ou moins connues qui se sont engagées pour l’Hérault sur le stand du Département.

Au Programme :
La terre
Protéger les abeilles, construire des nichoirs pour les chauves-souris, concevoir son potager en permaculture, devenir « anti-gaspi »… dans des ateliers, des jeux, des rencontres, chacun trouvera toutes les astuces et les bons conseils pour déclarer sa flamme à dame nature.
Même les chefs cuisiniers des Toques Blanches relèvent le défi de cuisiner, en direct sur les ondes de France Bleu Hérault, de succulentes recettes pour recycler nos restes…

De l’air
Grande respiration en découvrant les Domaines départementaux à 360°. Des films révèleront, tour à tour, de somptueux paysages pour se promener ou pêcher (Lac du Salagou), pratiquer le VTT (Domaine de Bessilles), s’adonner aux activités aquatiques en eaux vives (Base de Réals)… Un survol pour découvrir ces sites préservés parfois méconnus à peine à quelques kilomètres des grandes agglomérations.

De l’eau
Salée ou douce, torrentielle ou calme, l’eau sera la « vedette discrète » du stand sur la foire. De la source à la mer, elle s’écoule dans le département souvent par voies souterraines et nous arrive pour autant toujours au robinet. L’eau, si elle n’a plus de mystère reste une grande richesse à préserver !

Journée à la rencontre des animaliers au Zoo du Lunaret

Mercredi 4 octobre 2017, de 10h à 17h, à l'occasion de la journée "Zookeeper Day" - le jour des animaliers au zoo - le Zoo de Lunaret propose au public de venir à la rencontre des soigneurs-animaliers.

Pendant cette journée, les visiteurs pourront se renseigner directement auprès de ces derniers, notamment sur leur métier, les formations à suivre ou encore les spécificités de l'alimentation des animaux exotiques.

L'ICZ - International Congress of Zookeepers - est une association regroupant un réseau mondial de soigneurs-animaliers et d'autres professionnels de la santé et de la conservation de la faune.

L'ICZ travaille à la sensibilisation autour de la préservation de la faune ainsi qu'au perfectionnement du professionnalisme des soigneurs-animaliers pour améliorer plus encore le bien-être animal dans les zoos.


Le 4 octobre 2015, l'ICZ a fait du 4 octobre, la journée internationale des soigneurs-animaliers ou IZD -International Zookeeper Day - en reconnaissance de l'engagement de ces personnes pour la conservation des animaux en voie d'extinction.

Zoo du Lunaret, 50 avenue Agropolis à Montpellier ouvert de 10h à 18h. Entrée libre. 

Tel : 04 67 54 45 23

En octobre la Ville organise 7 réunions de quartier

Renouer avec la proximité et la transparence dans la gestion de la ville et dans la vie politique locale est un des engagements forts de Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole. C'est pourquoi, la Ville de Montpellier organise pour la 3ème année consécutive 7 réunions de quartier du 9 au 31 octobre 2017.

Ces rencontres permettront aux Montpelliérains de prendre connaissance des projets concernant leurs quartiers et de faire part de leurs remarques et suggestions.

Les 7 réunions de quartier :

- Quartier Croix d'Argent - Lundi 9 octobre à 18h Maison des Rapatriés - 31, rue Emile Charlier dit Alain

- Quartier Centre - Mercredi 11 octobre à 18h Salle Pagezy - Place Francis Ponge

- Quartier Hôpitaux Facultés - Jeudi 12 octobre à 18h Gymnase René Bougnol - 1000, avenue du Val de Montferrand

- Quartier Port Marianne - Mardi 17 octobre à 18h Maison pour Tous Melina Mercouri - 842, rue de la Vieille Poste

- Quartier Prés d'Arènes - Mercredi 18 octobre à 18h Maison pour Tous Escoutaïre - 67, rue des Razeteurs

- Quartier Cévennes - jeudi 19 octobre à 18h Gymnase Ostermeyer - 1161, rue de la Las Sorbes

- Quartier Mosson - Mardi 31 octobre à 18h Maison pour Tous Léo Lagrange - 155, rue de Bologne.

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie