Une nouvelle piste cyclable à Montpellier

Depuis le confinement, les voitures sont plus discrètes à Montpellier. Voilà depuis le mercredi 29 avril la mise en place d'une voie provisoire de 4 kilomètres - soit deux kilomètres dans chaque sens -  réservée aux cyclistes avenue Charles Flahault.


ce 29 avril, le maire teste la sécurité sur l'avenue Flahaut

Du stade Philippidès à l'hôpital Lapeyronie dans le quartier Hôpitaux-Facultés 

Après l'aménagement dès le 3 mars d'une piste cyclable avenue de Toulouse dans les 2 sens entre le rond-point du Grand M et la place du 8 Mai, et celle de l'avenue François Delmas, inaugurée le 6 mars dernier sur deux kilomètres,  qui part du rond-point de Castelnau-le-Lez jusqu'au parvis du Corum, les balises de cette nouvelle piste cyclable sécurisent les trajets, notamment pour les soignants qui se rendent au CHU de Montpelllier pour y travailler. Le projet à terme de la ville, poussé par l'association Vélocité, est de mettre en place 15 km de pistes cyclables temporaires dans le cadre d'un urbanisme dit tactique pendant la période de confinement.

Coût de l'aménagement : 50 000€

Pour des moyens de modes de transport alternatifs doux à l'avenir

Aujourd'hui, la mairie avance qu'avec des transports en commun plus difficiles à utiliser, la voiture ne sera pas la solution. Après le 11 mai, il faudra prendre en compte la qualité de l'air et adopter des gestes pour améliorer la circulation par exemple en accentuant la marche à pied et le vélo.

« Lorsque la fin du confinement, progressivement, se fera jour, et bien peut être il faudra modifier les aménagements des pistes car on ne peut embouteiller la ville. Mais déjà, profiter de la période pour permettre une autre utilisation de la ville, cela correspond à la philosophie de la ville apaisée » a déclaré le maire Philippe Saurel.