Installation du nouveau directeur de cabinet du Préfet de l'Hérault

En Préfecture de Montpellier, conférence de presse d'installation du nouveau directeur de cabinet du Préfet de l'Hérault M. Richard SMITH.

 

Ce 2 septembre 2019, jour de rentrée, cet après-midi la presse était invitée à rencontrer le nouveau directeur de cabinet du Préfet Richard SMITH, 43 ans marié avec deux enfants, héraultais depuis quelques jours.

Tout d'abord, quelques mots sur son parcours : avec plusieurs diplômes d'ingénierie dans le secteur de l'agronomie, des ponts, et des forêts, et une licence d'administration publique de droit international, administratif, constitutionnel et pénal. Ce cursus interministériel l'a conduit à occuper différents postes de l'administration centrale, de l'environnement, de l'agriculture. En Ile de France, il a été Capitaine des pompiers professionnels (91), et son dernier poste était Secrétaire Générale adjoint de la Préfecture du Pas-de-Calais dans les Hauts de France. 

Pour répondre aux questions de la presse il précise : "Etre à l'écoute et compte se rendre sur le terrain, rencontrer la police nationale, municipale, la gendarmerie et les différents responsables des services de sécurité des biens et des personnes."

Il a bien conscience des enjeux, et rappelle que Montpellier est la 7ème ville de France dans la lutte contre la délinquance. Depuis sa prise de fonction il a pu échanger avec le Préfet M. Jacques Witkowski sur les mandats de son portefeuille.

"Concernant le mouvement "étudiant" il est trop tôt pour connaître la tonalité de la rentrée scolaire."

Pour les feux de forêts, il reconnaît une sécheresse plus prononcée, avec une vigilance dans le sud-ouest, la Préfecture est mobilisée et la carte géographique de vigilance est réactualisée tous les jours. L'origine des départs de feux seront connus.

Pour les nuisances côtières et les paillotes, il n'a pas encore pris connaissance de ce dossier.

Concernant l'insécurité à Montpellier, peut être prévoir des adultes relais dans certains quartiers de la ville. Les différents services de police sont mobilisés face à la recrudescence de la violence par arme à feu.

Face au rassemblement national des gilets jaunes prévu, il n'a pas été déclaré, cela ne peut pas bloquer l'économie d'une ville et la liberté de déplacement des individus. Il est prévu différents scénaris. Le rassemblement sera encadré afin que cela se passe dans de bonnes conditions, pour protéger les biens et les personnes, en assurant la sécurité et l'ordre du public.

Carole, publié le 2 septembre 2019

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie