Une nouvelle action de Montpellier en faveur de l'environnement avec des cendriers de poche

Ce mercredi 28 août, depuis le café Le Riche sur La Comédie à Montpellier, Valérie Barthas-Orsal a lancé une nouvelle campagne en faveur de l'environnement et de la propreté à Montpellier.


La déléguée au maire, Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole et déléguée à la Prévention et valorisation des déchets et à la Propreté de l’espace public, a présenté le troisième dispositif de distribution gratuite des cendriers de poche auprès des buralistes mis en œuvre par Montpellier Méditerranée Métropole en partenariat avec la Chambre syndicale des Buralistes de l'Hérault - Montpellier.

25 000 cendriers de poche chez les  115 buralistes de la Métropole

« On ne jette pas son mégot par terre, car le mégot met 12 ans à se dégrader, et sa cellulose se fragmente en micro particules avec autant de composants chimiques : mercure, arsenic, plomb... », insiste l'élue métropolitaine. Et inévitablement  ces déchets finissent par polluer les cours d'eau et la mer ! Cela suffit car on les retrouve dans l'estomac des animaux marins »

En glissant dans sa poche le cendrier de poche troisième génération, avec ce dispositif, Montpellier espère lutter efficacement contre ce fléau.

Les 25 000 cendriers de poche seront distribués avec un flyer rappelant les enjeux environnementaux et les bons gestes à acquérir. « Il s’agit de notre troisième génération de cendriers de poche,  », précise la vice-présidente de la Métropole : « En 2015, nous avions lancé un premier modèle, puis un second en 2016, distribué sur les festivals, les animations, ou encore la Foire de Montpellier… Aujourd’hui, nous en sommes à la troisième génération ». Un modèle plus gros, pour mieux répondre aux observations des usagers.

A ses côtés, Mme Marie-Thérèse Dechaume, Présidente de la Chambre Syndicale des Buralistes de l'Hérault-Montpellier ajoute « Nous sommes ravis de travailler ensemble et espérons que les clients vont les prendre et ne pas jeter leur mégot par terre. ».

Depuis mardi 27 août, des corbeilles à papier compactantes,  connectées et à capteur solaire

Dans le cadre du plan propreté de la métropole de Montpellier, son engagement écologique va plus loin encore.

Une initiative parmi d’autres prévue dans le cadre du plan propreté de la métropole de Montpellier. La collectivité va tester l’efficacité de ces poubelles autonomes installées sur trois sites : Comédie, Triangle et parc Planchon : « Nous avons travaillé avec l’entreprise Nicollin qui nous a confirmé qu’il faut jusqu’à 7 passages par jour pour vider les poubelles de l’Esplanade et Triangle », complète l’élue : « Avec ce dispositif, la collecte devrait être plus efficace ».

Coût de l'opération : 15 000 € à la métropole