Une nouvelle nurserie au zoo du Lunaret

A Montpellier, la nouvelle clinique vétérinaire de 300 m2  inaugurée le 10 juillet 2019 vient doter le parc de Lunaret d’un équipement digne de la collection présentée au public et permettant un fonctionnement très amélioré par rapport aux installations vieillissantes utilisées jusqu’à présent.


Outre les bureaux du service animalier, la clinique vétérinaire comporte : une salle d’examen, une salle d’imagerie médicale (radiologie numérique et échographie), une salle de chirurgie, des loges et des volières d’observation et de convalescence, une nurserie pour l’élevage des jeunes animaux, une dalle d’autopsie et 2 chambres froides.

Des bâtiments spécifiques aux quarantaines pour faciliter les échanges entre parcs zoologiques

Un espace de quarantaine et une clinique vétérinaire ont été construits dans la cadre de la première phase de modernisation du parc afin d’améliorer les conditions de vie et de soins des animaux et les conditions de travail des équipes conformément à la directive européenne BALAI, votée en 1992 et appliquée en France depuis 2012, vise à limiter les risques sanitaires liés aux transports d’animaux d’un pays à l’autre.

3M€, c’est le coût de la clinique vétérinaire et du bâtiment de quarantaine. L’État a apporté 827 000 euros de subvention, la Ville prend en charge le reste.

des panneaux pédagogiques jouxtent les baies vitrées permettant au public de voir la nouvelle nurserie et la salle de chirurgie

Ce qu'il faut savoir sur le zoo du Lunaret

Le zoo du Lunaret a été créé en 1964. Il compte 1104 animaux issus de 120 espèces différentes. Le parc s'étend sur 80 hectares dont 11 km de sentiers et l'entrée est gratuite.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes