La nouvelle salle de neurologie du CHU de Montpellier

Pascal Otheguy, secrétaire général de la préfecture de l’Hérault, inaugure la nouvelle salle de neurologie du CHU de Montpellier pour la prise en charge des AVC.

Pascal Otheguy inaugure la nouvelle salle de neurologie du CHU de Montpellier

Le Jeudi 18 avril 2019, Pascal Otheguy, secrétaire général de la préfecture de l’Hérault, a représenté le préfet à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle salle de neurologie biplan de l’Hôpital Gui de Chauliac.

Cette nouvelle salle répond à un besoin croissant de prise en charge des AVC avec un outil de pointe permettant une procédure plus rapide pour re-perfuser le cerveau des patients victimes d’AVC. Avec 36 AVC par jour en Occitanie, et 150 0000 cas par an en France, il s’agit d’une des premières causes de dépendance du pays.

Le coût global de l’opération s’élève à 2,66 Millions d’euros dont 1,6 Millions d’euros pour l’équipement biomédical et 1,060 Millions d’euros pour les travaux.

Le financement est assuré en partie par Métropole (à hauteur de 378 000 €),  et par l’Etat (à hauteur de 702 000 €)  dans le cadre du Pacte Métropolitain d’innovation. L’entreprise Microvention a quant à elle donné 200 000 € pour ce projet.  

Une salle de pointe pour revasculariser le cerveau en urgence

Ce nouvel équipement vient renforcer un parc de deux salles vasculaires permettant la réalisation de presque 2000 procédures intracrâniennes annuelles, embolisation d’anévrisme cérébral ou de malformation artério-veineuse, stenting carotidien, et veineux et prise en charge des vasospasmes cérébraux.

Avec plus de 400 thrombectomies cérébrales réalisées et 400 anévrismes traités chaque année, le CHU de Montpellier développe des techniques innovantes pour l’amélioration de la prise en charge des AVC en collaboration avec les équipes de Neurologie, de Neurochirurgie, d’Anesthésie et de Réanimation, en coordination avec les urgences spécialisées dans la prise en charge des AVC : l’UTEC (Urgences Tête Et Cou) de l’hôpital Gui de Chauliac.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes