Déméter, centre de tri de la métropole s'agrandit

Lancement les travaux d’extension et de modernisation du centre de tri Déméter

qui vont permettre, d’ici à janvier 2020, de trier puis recycler 100% des déchets y compris plastiques et petits aciers et aluminiums des 450 000 habitants du territoire.

L'objectif
Mis en service en 1994, le centre de tri Déméter, traite aujourd’hui jusqu’à 24 000 tonnes de déchets par an, c’est-à-dire l’intégralité de la collecte sélective des déchets recyclables secs des 31 communes de la Métropole.
Le Centre de tri se développe et se modernise pour s’adapter à la croissance de Montpellier Méditerranée Métropole et répondre à la loi de transition énergétique pour la croissance verte qui augmente ses exigences en termes de consignes de tri et valorisation des emballages, notamment plastiques.

Le centre de tri des déchets de Montpellier Méditerranée Métropole se modernise

Traiter 35 000 tonnes de déchets par an contre 24 000 actuellement, bénéficier de 2 300m2 de surface de plus pour accompagner la croissance de Montpellier Méditerranée Métropole pour les 15 à 20 prochaines années et soutenir le cas échéant les collectivités voisines, voilà les objectifs des travaux d’extension et de modernisation de Déméter. 19,3 millions d’euros sont investis par la Métropole pour ce projet dont 1 328 000 d’euros de subvention de l’Ademe.

mercredi 27 mars 2019, Philippe Saurel, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de la Ville de Montpellier, Président de la SA3M et Valérie Barthas-Orsal, Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole©Christophe Ruiz

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie