Montpellier : 2 000 personnes sur la Comédie

Acte XIV du Mouvement des gilets jaunes, un chiffre en baisse ce 16 février 2019 dans le centre-ville de Montpellier

Samedi dans l'après-midi, près de 2 000 manifestants - 1 200 selon la préfecture - ont défilé de la rue de la Loge à la gare Saint-Roch après un rassemblement vers 14h sur La Comédie avant d'être repoussés vers 18h30 en direction de l'Esplanade Charles-de-Gaulle.

Un dispositif au coût de 20 000 euros pour retrouver l'art de vivre en centre-ville

Côté commerçants, la Chambre de Commerce et d’Industrie de l'Hérault avait déployé 130 agents de sécurité et 4 coordinateurs de la société de surveillance Nicollin, de 12h30 à 19h30, à raison d'un vigile pour cinq commerces, une première en France, pour tenter de sauver ce dernier samedi des soldes et redonner un climat de confiance avec le centre-ville déserté. « Depuis le 17 novembre, donc depuis 14 samedis, le commerce du centre-ville est pénalisé par le mouvement... », s'était insurgé André Deljarry en conférence de presse le 14 février.

Cela n'empêcha pas certains magasins de baisser le rideau métallique ou de fermer leur établissement à l'approche des manifestants. A 17h, les clients étaient au rendez-vous et 80% des terrasses étaient pleines, place Jean Jaurès. En fin de journée, la rue de la Loge et la rue de la République étaient bloquées par les gendarmes mobiles et les policiers de la sécurité publique. A 20h30, le bilan de la journée a été livré par la préfecture de l'Hérault : huit manifestants ont été interpellés et placés en garde à vue pour plusieurs faits dont des jets de projectiles envers les services de l'ordre entre autres.

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos