La nocturne étudiante "François-Xavier n'est pas couché".

Le  jeudi 14 février, le musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole ouvrira gratuitement ses portes, de 20h à minuit, pour la nocturne étudiante « François-Xavier n'est pas couché ».


Cet évènement est un rendez-vous annuel initié par et pour les étudiants. Chaque année, la nocturne réunit près de 3000 étudiants. 

Le thème de cette année : Fabre in Black, en l’honneur du travail de l'artiste sétois Pierre Soulages qui fêtera ses cent ans en 2019. Ce jeudi 14 février, jour de la Saint Valentin, les étudiants de différentes filières évolueront certainement dans le temple du noir parmi les œuvres de la collection Soulages réparties dans deux salles et vous proposeront de vivre l’expérience du noir, à travers la diversité de leurs interprétations, danse, théâtre, murder party, escape game Enigm'art...

D'ores et déjà, on apprend de source sûre que les étudiants de la formation N.I.D Ballet Junior de l'école montpelliéraine EpseDanse sont impliqués et prennent leurs marques au musée Fabre depuis quelques jours pour le spectacle de "Papillons bleus", une chorégraphie de papillons de nuit à voir de 21h à 22h.

Depuis le mois d'octobre, le Musée Fabre collabore avec l'association d'étudiants passionnés qui réalisent des vidéos, du contenu multimédia, et proposent des événements autour du cinéma et proposent des dispositifs autour de la thématique du noir.

  • Une performance et DJ set par l’Association MODAL, en partenariat avec Radio Campus ;
  • Une chorégraphie d'Alain Gruttadauria interprétée par le ballet junior EPSEDANSE ;
  • La gamme de parfums 2019 « Black chic » du master ICAP ;
  • Une création chorégraphique OUTREDANSE proposée par les élèves du Conservatoire ;
  • Des dispositifs de réalités virtuelles et augmentées par les étudiants d’E-artsup et de l’Université Paul Valéry ;
  • Des compositions musicales de l’Université Paul Valéry ;
  • Un magazine distribué librement par les étudiants de l’ESBAMA ;
  • Du théâtre proposé par l’association TAUST ;
  • Des teasers de courts métrages à venir sur les réseaux sociaux par l’association Shadow’s guild ;
  • Une Murder Party, écrite, scénarisée et jouée par les étudiants du master 1 Valorisation et médiation des patrimoines de l’Université Paul Valéry, se déroulera également à l’hôtel Cabrières Sabatier d’Espeyran. Trois départs seront prévus dans la soirée.

Pour suivre le compte Facebook consacré à la soirée

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes