Voeux de Philippe Saurel aux Montpelliérains

 

Le Maire de Montpellier, Philippe Saurel présentait ce 29 janvier, dans sa Mairie, ses vœux à ses administrés.
Le nombreux public a apprécié l'ouverture: danse (Florina) et chants flamenco.
C'est le dernier soir où le Maire pouvait s'exprimer ainsi de façon libre car les élections municipales impliqueront pour les candidats Maires un devoir de réserve.

 

 

 

 

 

 

 

   

Philippe Saurel, en brandissant son livret des propositions électorales, affirme qu'en 6 ans les 15 propositions, engagements, pour la ville ont été tenus et bien au delà et il les reprend les unes après les autres :

- stop à l'augmentation fiscale: 0%  - seule ville en France, Paris excepté.

- Territoire économique renforcé : Entre autres, obtention du label French Tech, ce qui a permis de créer beaucoup d'emplois et installation de nombreuses entreprises (santé, numérique, contrat Etat métropole capital santé qui rapporte 13m €...) comme digital works (400 emplois), Google avec ses ateliers numériques (formation gratuite) ce qui a permis dit-il de diminuer de 2 points le chômage à Montpellier

-  Démarche de transparence fiscale.

-  le pouvoir d'achat :  0% d'augmentation des taux, création de la Régie publique de l'eau ce qui a permis de diminuer de 10% le prix de l'eau, prix qui sera maintenu d'ici la fin du mandat.

- la sécurité des biens et des personnes : 50 policiers nouveaux ont été recrutés comme promis portant à 183 les effectifs la police municipale (6ème police municipale de France),  le nombre de caméras a été multiplié par 3, lié avec celui de la Tam ; 

- création d'un PC MOBILE pour les grandes manifestations ; obtention  aussi  de 30 policiers nationaux qui aident à travers la PSQ sur les quartiers de la Mosson et du centre ville.

- la qualité de la vie : le parc Montcalm et le square du Père Prévost sont préservés.

- le tramway pour tous : maintien du prix du ticket à 1 € et passage à 196 € du prix de l'abonnement pour les jeunes. Mise en chantier de la ligne 5 ; travaux du secteur nord sur route de Mende et jusqu'à Agropolis avant la fin du mandat de l'extension de la ligne 1  jusqu'à la gare Montpellier Sud de France...

- réforme des rythmes scolaires : gratuité de la réforme pour les familles, financement par la ville et le Rectorat.

Mais aussi, construction d'un groupe scolaire chaque année, avec tous les moyens d'accompagnement.

- Montpellier, ville connectée : a travers de smart city, de la ville intelligente quasiment toute les villes de la métropole ont été connectés,

- Montpellier ville propre : il faut sanctionner les citoyens qui ont des comportement qui méritent d'être sanctionnés ("applaudissement de la salle"). Un centre ville réparé; 200 rues réparées; lancement de la concertation sur la place du triangle de la comédie: 3 équipes d'architectes vont travailler sur cet espace cœur de la ville, de la métropole...

- Justice sociale : création d'une association spécifique pour la lutte contre les discriminations.

Logement social : avec le nouveau directeur ACM habitat, de nouvelles dispositions pour rendre plus lisible et traçable les demandes de logement.

culture : "sera partout et pour tous" c'est donc un acte politique. La MPT Louis Feuillade, le dossier ANRU. Les artistes locaux comme François Bouet. Ouverture en juin 2019 d'un centre d'art contemporain, à la place du musée de la France en Algérie ;

- le nouveau conservatoire de musique: les 3 sites en centre ville alors libérés vont permettre la mise en place d'un bureau de police municipale et d'une maison de quartier face à sainte anne. Création aussi des archives municipales et métropolitaines après récupération du bâtiment squatté.

  Festivals et expositions photos.

"La culture c'est l'ADN de Montpellier"

- l'environnement : opération 1 000 arbres dans la ville (en particulier le parc rené Dumont 1,6 ha) et fleurissement des quartiers.

- l'urbanisme durable et environnement urbain : édition d'un guide à l'urbanisme "ora" en cours de révision; installation de la halle tropique , de l'ESMA 2000 élèves, la développement du quartier Cambacérès 320 ha dont 60 ha seulement seront urbanisés (installation d'école supérieures, des entreprises sur le numérique, le stade Nicolin, le futur Palais des sports, un parc de 33 ha...); début de la Zac République qui intégrera la mixité sociale mais aussi la mixité sociale; refonte complète du quartier mosson, la paillade dans le cadre du dossier ANRU. 5/6 city stades  (600 000 € annuels sur le budget de la ville).

Pour terminer, le livre écrit en 2015, réparer la république est entièrement d'actualité aujourd'hui: il faut ré inverser le calendrier élections présidentielles et législatives et faire une vraie réforme territoriale et donner aux régions un autre rôle et là où il n'y a pas de métropole, il faut renforcer les départements.