Bientôt, la course solidaire des 20 km

Dimanche 25 novembre, "Courir pour ceux qui ne le peuvent"

La 35eme édition des 20 km de Montpellier, organisée par le Lion Club au profit des sportifs handicapés a lieu le dimanche 25 novembre, le parcours est le même que l’année dernière.

 

Un départ et une arrivée prévus à la Comédie, puis les sportifs longeront le Jardin des Plantes, le zoo du Lunaret, le quartier hôpitaux de Lapeyronie, le quartier Château d'O-Malbosc, le lycée Jean Monet, puis direction l'Ecusson place du Peyrou. L'an passé, ils étaient un peu plus de 1 600 participants en équipe ou en individuel au départ des 20 km de Montpellier.

Voir le tracé du parcours

Une course solidaire

L’objectif est d’aider les sportifs handicapés par l’intermédiaire de Handisport, venez courir pour ceux qui ne le peuvent pas. Comme chaque année, la course sera placée sous le signe de la solidarité sportive puisqu'elle permet d'aider financièrement le comité Handisport de l'Hérault dans l'achat de fauteuils roulants pour la pratique sportive.

Stéphane Jeanneau (ci-contre), personnalité du département de l'Hérault, président du comité départemental handisport, renouvelle sa devise « Tout le monde doit pouvoir faire du sport ».

Cette course est consacrée à une oeuvre qui mobilise, outre ses organisateurs, 250 bénévoles, de fidèles partenaires, et bien sûr les coureurs : la lutte contre le handicap, et particulièrement l’aide à la pratique du sport par les handicapés à qui sont offerts, après la course, des fauteuils roulants répondant à cet objectif.

Voiture : Accès gratuit au parking du Polygone à Montpellier

Pour s'inscrire : https://www.20kmdemontpellier.com/sinscrire-aux-epreuves/

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes