Réforme du stationnement à Montpellier dès le 1er janvier 2018

La réforme de décentralisation et dépénalisation du stationnement sur voirie issue de la loi MAPTAM - loi de Modernisation de l'Action Publique Territoriale et d'Affirmation des Métropoles sur le territoire français -  entrera en vigueur le 1er janvier 2018 à Montpellier.

Pour répondre aux nouveaux besoins, aux exigences du Plan de Déplacements Urbains et à l’évolution urbaine, la Ville de Montpellier a adapté le zonage actuel. Variable selon les zones, la durée de stationnement permet d’introduire de la rotation et d’éviter les stationnements dits « ventouses ». Le premier bénéficiaire de cette démarche est donc l’automobiliste qui retrouve ainsi des places disponibles.

Trois zones de stationnement qui reprennent le zonage actuel :

- la zone jaune dite « zone de courte durée » qui correspond aux zones jaunes actuelles, les plus sollicitées par les automobilistes. La durée privilégiée de stationnement sur cette zone est, au regard de la tarification fixée, de 2 heures pour permettre 4 rotations par jour.

- la zone orange dite « zone de moyenne durée ». La durée privilégiée de stationnement sur cet espace est fixée à 4 heures pour permettre 2 rotations par jour.

En zones jaune et orange, le forfait post stationnement est de 17€ si le règlement de l’usager intervient sous 4 jours, soit le même tarif que l’amende actuelle. Au-delà de 4 jours et jusqu’à 90 jours, le forfait post stationnement passe à 33€.

- la zone verte dite « zone de longue durée », plus périphérique. La durée privilégiée sur ce périmètre est de 6 heures, permettant 1 rotation par jour. Dans cette zone, le forfait post stationnement est de 10€ si le règlement de l’usager est fait sous 4 jours, soit un tarif minoré par rapport au coût de l’amende actuelle. Au-delà de 4 jours et jusqu’à 90 jours, le forfait post stationnement passe à 17€.

In fine, plusieurs rues passent de la zone verte à la zone orange afin de permettre aux automobilistes de trouver une place plus facilement. Il s’agit de la Cité Mion, Arceaux – Figuerolles et Les Aubes – Pompignane.

Autre point, des secteurs deviendront payants : Les Grisettes, Port Marianne et Celleneuve seront désormais classées en zone de stationnement orange, tandis que Cité Astruc - Clémentville et Beausoleil seront classés en zone de stationnement verte.

Tam, nouveau gestionnaire du stationnement

La Ville de Montpellier a choisi lors du conseil municipal du 3 novembre 2017, de retenir la société TaM comme délégataire de service public, chargée de l'exploitation et de la gestion du stationnement payant sur voirie dès le 1er janvier 2018 et jusqu'au 31 décembre 2024, soit une durée de 7 ans.

Tous les renseignements sur les services TaM - stationnement sur voirie à Montpellier