Du nouveau chez les tout-petits

A l’occasion de la Journée nationale de prévention en orthophonie « Un bébé, Un livre », la Polyclinique Saint-Roch organise, en partenariat avec l’Association de Prévention en Orthophonie de l’Hérault (APOH), une journée de sensibilisation : le jeudi 23 novembre 2017 de 10h à 16h30 à l’accueil.

Des orthophonistes évoqueront le rôle essentiel de la lecture dans le développement du langage ainsi que les dangers d’une exposition précoce des bébés et des jeunes enfants aux écrans.

Journée nationale « Un bébé, Un livre »

La journée de sensibilisation organisée à la Polyclinique Saint-Roch s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale « Un bébé, Un livre » visant à lutter contre l’illettrisme en informant le public et les parents des bienfaits au niveau du langage de la lecture et du jeu et en les sensibilisant aux dangers d’une surexposition aux écrans.

Cette campagne, labellisée par le Ministère en charge de la Culture est organisée en partenariat avec l’Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme (ANLCI). En complément du stand de sensibilisation ouvert à tous, des orthophonistes de la Polyclinique Saint-Roch et de l’APOH se rendront dans les chambres de la maternité à la rencontre des parents afin de leur distribuer un livret d’information « Objectif langage » et de remettre un « livre doudou » à chaque nouveau-né.

A 19h30, la journée se clôturera par une conférence-débat « OBJECTIF LANGAGE : quand les écrans s’en mêlent ! » destinée aux professionnels de santé et aux professionnels de la petite enfance. Orthophonistes, pédiatres et pédopsychiatres présenteront les risques liés à la surexposition précoce des jeunes enfants à tous les types d’écrans (smartphones, tablettes, télévisions, ordinateurs…).

Polyclinique Saint-Roch

560, avenue du Colonel André Pavelet 34070 Montpellier

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes