Concert latino à Montpellier

Parvis de l'Hôtel de Ville de Montpellier
Vendredi 28 juillet à 21 h

Entrée libre

Pour clore le festival de Radio France Occitanie Montpellier 2017 qui s'est tenu dans la métropole et au-delà en région, le parvis de l'Hôtel de Ville après quatre soirées musicales endiablées recevra  la soirée de clôture du Festival avec FIP.

FIP fait la clôture du Festival Radio France à Montpellier en organisant une grande soirée de musiques du monde le 28 juillet entre 21 h et minuit. Les rythmes latino et la chaleur de Cuba seront servis : le tresero cubain Rey Cabrera, la formation du salsero béninois Michel Pinheiro et le surpuissant groupe colombien La Mambanegra. Trois concerts présentés par Emilie Blon Metzinger avec Joël Lemaréchal à la réalisation. 

Rey Cabrera installé à Bruxelles en 2003,  perpétue avec son Septet " Rey Cabrera y Sus Amigos" la grande tradition du Son. Son dernier album, Controversia, est sorti en octobre dernier. Concernant la deuxième formation proposée ce soir, de la salsa dura aux influences béninoises, ivoiriennes, camerounaises ou congolaises, Michel Pinheiro et ses huit musiciens présenteront sur scène leur nouvel album dont la sortie est prévue cet été.

Enfin, La Mambanegra (Mamba noir, l’un des serpents les plus venimeux au monde) est sans aucun doute l'un des meilleurs groupes de la nouvelle scène colombienne. Puissant orchestre de musique latine, son venin a pour composantes la salsa pura tout en intégrant des éléments de musique jamaïcaine, de funk et de hip-hop dans une fusion explosive et virtuose. Emmenée par le survolté Jacobo Vélez, la Mambanegra est la rencontre survitaminée entre la virtuosité de musiciens reconnus de la scène caleña et les mythes de Santiago de Cal.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes