16 enfants d'Arnaud de Villeneuve prennent le large

L’association ASTRID MRCPI mûrissait une projet depuis quelques mois, l’objectif étant de sortir des enfants de l’environnement hospitalier et de les aider dans leur lutte contre la maladie.

Parce que les enfants malades sont aussi des aventuriers... une mini croisière est apparue comme une évidence.

C’est ainsi que ce projet socio-sportif apportant un soutien psychologique et moral à des enfants vivant habituellement entre les murs blancs de l'hôpital a vu le jour.

L’association ASTRID MRCPI a loué deux voiliers adaptés aux personnes handicapées C’est CAP AU LARGE à SETE qui a été sollicité pour cette opération qui a mis 2 navires à disposition.

Le Laisse Dire qui est capable de faire le tour du monde, équipé pour accueillir des jeunes en insertion et L'Ali Baba qui est un Sélection 37, ancien bateau du tour de France à la voile, capable de supporter tous types de météo.

Ce jeudi 06 juillet, à 9h30 l’association a accueilli 16 enfants avec de lourdes pathologies ainsi que leur personnel soignant et le médecin en charge du service à la Base Tabarly au bout du Mole Saint Louis.

Les enfants ont été repartis sur les bateaux, pour une sortie en mer au large de Sète de 3h30,  ces enfants se devaient d’être de retour à Arnaud de Villeneuve au CHU de Montpellier, pour certains à 15 h pour les dialyses, et pour d’autres à 17 h pour les « chimiothérapies ».

Si à l’origine l’hôpital souhaitait que les parents accompagnent les enfants, l’association estimait que le personnel soignant, qui est confronté à la maladie et à la mort de ces petits au quotidien, profite de cette sortie qui fera oublier quelques instants les tracas et les souffrances subies.

Et pour clore cette belle journée qui restera assurément dans toutes les têtes, le personnel médical a organisé un petit pique-nique avant de s’en retourner sur Montpellier avec des enfants aux yeux émerveillés et des souvenirs à foison.

L'Association est très fière que ce projet ait enfin abouti, et se réjouit d’avoir pu procurer un moment d'évasion à ces enfants en souffrance.

« L’association Astrid MRCPI, ne fonctionne qu’avec les dons que nous recueillons et grâce à eux, nous avons pu mettre sur pied cette sortie.  Si certains sont réticents pensant que l'argent est mal employé, ils pourront constater que c'est utilisé à bon escient. », précisera la représentante d’ASTRID MRCPI.

A . Sanfilippo

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie