Simone Veil

 

La disparition à 89 ans de Simone Veil endeuille la France et particulièrement les Montpelliérains. Suite à son accord, le collège Las Cazes de Montpellier avait donc été renommé collège Simone Veil en présence de la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, dans le quartier du Petit Bard.

Réaction de Kléber Mesquida

« Simone Veil était une grande dame dont le parcours m’inspire le plus grand respect. Par son travail, son engagement et son courage, elle a accédé aux plus hautes responsabilités de la République Française. Elle était pour beaucoup d'entre nous, un modèle et un symbole, elle, qui a su mettre ses convictions au service des combats les plus justes. Son histoire lui a donné le sens des autres. C’est pour toutes ces raisons que nous lui avions demandé son accord en 2016 pour changer la dénomination du collège Las Cazes*, alors en pleine mutation, en collège Simone Veil. L’Europe et la France perdent une des plus grandes consciences du 20e siècle. » Kleber Mesquida Président du Département de l’Hérault

*Le 2 décembre 2016, Kléber Mesquida avait reçu la Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, à l’occasion d’un déplacement en Hérault pour changer la dénomination du collège Las Cazes en collège Simone Veil. Ce changement de nom était une nouvelle étape dans la transformation du collège, menée depuis plusieurs mois par l’Académie de Montpellier et le Département de l’Hérault, et visant à développer une offre éducative attractive portée par des équipes engagées.

 

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes