FISE 2017 les nouveautés en mai

Fise 2017, le festival des sports extrêmes a grandi en vingt ans

Du 24 au 28 mai 2017, le FISE s'étendra des rives du Lez à l'esplanade de l'Europe de Montpellier. Né à Palavas en 1997, le festival a pris de l'ampleur. Ouvert aux professionnels et aux amateurs de roller, de wake board, de skate, BMX, trottinette et une nouveauté cette année avec l'épreuve d'un mur d'escalade, l'événement relayé à travers le monde et diffusé dans 120 pays attend 600 000 spectateurs sur les rives du Lez comme l'an passé.

Une équipe soudée autour de son créateur 

A l'origine, Hervé-André Benoît, jeune étudiant montpelliérain, lançait le festival dans le cadre de ses études. Aujourd'hui, une équipe de quarante-cinq personnes travaillent depuis  vingt ans pour faire évoluer le rassemblement de toutes les disciplines. Avec pour objectif principal cette année, faire reconnaître le BMX style aux futurs jeux olympiques en 2020 à Tokyo auprès du CIO dont une délégation sera présente à Montpellier. La discipline clôturera d'ailleurs le Fise 2017.

Des nouveautés programmées

Comme chaque année, le FISE restera gratuit, mais pour sécuriser l'événement qui s'étend sur plus d'un kilomètre, il conviendra de s'enregistrer sur fise.fr afin de se procurer un billet électronique qui donnera accès à cinq jours de performances dès le lancement le 24 mai à 20h. Et pour la première fois, la cérémonie d'ouverture présentera les riders qui ont marqué le festival international des sports extrêmes depuis sa création.

Tout le programme du FISE 2017

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes