Le Lez subaquatique

Exposition Photos organisée par Mathieu Foulquié et Les Amis de la chapelle de Baillarguet

L’image contient peut-être : texte

Les amis de la Chapelle de Baillarguet est une association, située à Montferrier-sur-Lez, dont l'objectif est d’animer et de valoriser ce site. Depuis 2011, son activité principale est la valorisation du patrimoine naturel, historique et économique de la Vallée du Lez..
Elle a fait appel à Mathieu Foulquié Photographie pour proposer une exposition et faire découvrir au public Le Lez Subaquatique
Une première exposition où le photographe va dévoiler un point de vue original sur les paysages et les espèces subaquatiques de ce fleuve singulier, depuis sa source jusqu’à Montpellier.
De l’iconique Chabot du Lez à un célèbre couple de crapauds impudiques, en passant par des prises de vues en mode « mi-air mi-eau » illustrant la ripisylve et le patrimoine de ses rives, (re)découvrez le Lez du point de vue de l'homme-grenouille.
La valorisation par l’image d’un milieu aquatique urbain et péri-urbain, au cœur d’une métropole méditerranéenne, reliant la garrigue à la Méditerranée.

Exposition photographique du 14 au 22 octobre 2017
Uniquement les week-ends de 15h à 18h30
ENTRÉE LIBRE

 

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes