Musée saharien du Crès pour les amoureux du désert

Le site répertorié au titre des musées incontournables de la métropole de Montpellier présente une exposition enrichie des photographies des donateurs et actuellement de celles de Maxime Bruggmann photographe suisse à la réputation internationale. C'est donc un double événement au Musée saharien du Crès, mardi 24 avril 2018 dès 18 heures : inauguration de nouvelles vitrines et vernissage de l'exposition "Femmes du Sahara".

Le musée saharien du Crès dédié à la mémoire des hommes et de la nature est né de la passion de son créateur et gardien intemporel Bernard Adell (à gauche) au lendemain d'un Paris-Dakar 1983 et de fréquents voyages au Mali, au Burkina Faso, au Niger... Il mérite un détour : 

Personnages d'exception, le préhistorien Henri-Jean Hugot et le photographe Maximilien Bruggmann ont couru le Sahara en tous sens avant d'unir leurs efforts pour la publication d'un livre de référence : Sahara art rupestre.

Tirées sur toile en très grand format, les photos de Maximilien Bruggmann mettent en évidence la beauté des femmes sahariennes, aujourd'hui comme au temps de la préhistoire.

 

18h : Ouverture des portes et visite gratuite du musée.

19h : inauguration des nouvelles vitrines en présence des enfants de Henri-Jean Hugot.

19h15 : vernissage de l'exposition "Femmes du Sahara" en présence des Amis de Maximilien Bruggmann.

Puis quelques instants partagés autour d'un thé à la menthe et de pâtisseries "de là-bas".

Musée saharien 
1bis, avenue de Castelnau 
34920 Le Crès

Contact : 06 67 29 94 42

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes