Nuit de la lecture à Lattes avec Robin Renucci

Samedi 13 janvier 2018, dès 18h30, le théâtre Jacques Coeur et l'Association public s'associent à La grande nuit de la lecture.
De 18h à tard dans la nuit, le public est invité à des Lectures en pyjama, rendez-vous insolites, surprises littéraires, rencontres auteurs, éditeurs ...

Robin Renucci, acteur, héros de la série "Un village français"  et directeur des Tréteaux de France est l'invité du théâtre avec son spectacle "L'Enfance à l'oeuvre" dès 20h30. Seul en scène et accompagné au piano par Nicolas Stavy, il reprend les textes autour de l'enfance de Paul Valéry, Romain Gary, Arthur Rimbaud et Marcel Proust, un spectacle présenté au festival d'Avignon 2017. 

 Qu’est-ce qui, dans l’enfance, forge l’inspiration ? Comment dans le noyau des émotions intenses de l’enfance, se dessine une vocation ? Ce sont ces questions, soutenues par l’intense travail de Proust, Gary, Valéry ou  Rimbaud que Robin Renucci théâtralise, accompagné de Nicolas Stavy au piano. “C’est de la toute petite enfance que tout s’est construit ne passons pas à côté de l’enfance qui est le devenir de l’humanité” Robin Renucci.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes