17 septembre : repas alternatif éco-citoyen à la cantine

Chaque jour plus de 3 500 repas sont servis dans les écoles des treize communes du SIVOM Bérange, Cadoule et Salaison.

Toute l’équipe de la restauration scolaire a à cœur de proposer une grande variété de plats préparés au sein de la cuisine centrale de Jacou.

Dans seize communes héraultaises, cette année et pour la première fois, les élèves vont découvrir Mardi 17 septembre 2019, un « repas alternatif éco-citoyen » !

Ce repas est exclusivement végétal mais l’apport nutritionnel en protéines est respecté. Les protéines animales sont remplacées par l’association de légumineuses et céréales qui offrent la même couverture des besoins de notre organisme.

Les seize communes suivantes : Baillargues, Beaulieu, Castries, Clapiers, Jacou, Le Crès, Montaud, Prades le Lez, Restinclières, Saint-Brès, Saint-Drézèry, Saint-Géniès des Mourgues, Saint-Jean de Cornies, Sussargues, Teyran, Vendargues.

SIVOM Bérange Cadoule et Salaison

177 Rue de la Guesse 34160 CASTRIES

Pourquoi un repas alternatif éco-citoyen ?

  • Comment peut-on continuer à nourrir la planète ?

Des solutions simples apparaissent, et certaines sont déjà engagées, comme la réduction du gaspillage alimentaire, des portions adaptées à chacun, des économies d’eau et d’énergie, favorisant une alimentation respectueuse de l’environnement et des hommes.

  • Que faire ?

Manger des protéines animales en quantité raisonnée est bénéfique pour la santé, mais il ne faut pas en abuser. D’autres excellentes sources de protéines, végétales cette fois, telles que les légumes secs (soja, lentilles, haricots blancs, rouges, flageolets…), les céréales (quinoa, seigle, épeautre…), permettent une alternative à la consommation de viande, de poisson et d’œufs. C’est pourquoi le SIVOM souhaite offrir un repas sans protéines animales. Ce repas alternatif éco-citoyen nous invite à agir sur la préservation de nos ressources les plus précieuses et sur notre climat.