Vœux des sapeurs-pompiers de l'Hérault

Le centre de secours de Magalas - à l'Ouest de Montpellier - au design semblable à une cathédrale a revêtu ses habits de lumière à l'occasion des vœux de notre SDIS - Service Départemental d’Incendie et Secours - et ceux des sapeurs-pompiers de l'Hérault ce jeudi 24 janvier 2019.

Ainsi, la remise des véhicules a été aménagée en salle de réception pour accueillir plus de 500 personnes venues malgré le vent sibérien qui n'a pas découragé ni les hauts cantons ni les personnels de l'Est du département.

Dans son allocution, le Directeur départemental, Eric Flores a rendu un vibrant hommage à l'ensemble des personnels qui composent le SDIS pour leur engagement, leur savoir faire, leurs compétences. Il s'est dit très honoré et fier d'être le Chef de corps.

Il a rappelé que pour 2019 le SDIS allait se moderniser avec notamment, après l'acquisition des terrains du futur plateau technique et centre de formation, lancer les études préalables pour le début des travaux.

Le SDIS est le premier acteur de la sécurité du département et en 2019 le conseil départemental renouvelle le soutien aux sapeurs-pompiers de l’Hérault avec une augmentation de la part du conseil départemental de 3%, soit 41 millions d’euros.

Dans ce cadre, afin d'adapter le département aux risques avec une meilleure répartition de la charge opérationnelle, le Président du département Kléber Mesquida aux côtés du préfet Pierre Pouëssel a confirmé les démarches engagés pour la création de 2 centres de secours supplémentaires. Un sur Palavas dont les travaux sont en cours et l’autre sur Montpellier avec la construction d'un 3ème centre pour la couverture opérationnelle de la Métropole, dont des propositions concrètes ont été formulées à la Métropole de Montpellier en attente de validation... 

Poursuivre la lecture sur : https://www.facebook.com/SDIS34/posts/2086783584768928?__tn__=K-R

Avec le Département, des itinéraires moto

Le Département aménage des itinéraires pour votre sécurité. Suivez le guide !

Moto, Route, Vitesse, Rétroviseur, Moto

Deux itinéraires sécurisés pour les motos existent déjà dans l’Hérault. Les travaux d’aménagement d’un troisième tracé démarrent en 2012 et s’achèveront en 2015. Ce parcours représente un investissement de 2,5 millions d’euros pour 155 km. Un 3ème itinéraire voit le jour pour découvrir l’arrière pays héraultais.

Le Département a créé un logo dédié à la moto en Hérault. Vous le retrouverez très bientôt lors de vos balades sur les itinéraires sécurisés en Hérault.

Quelques exemples d'aménagement

  • démolition de plots et bornes en béton en bords de chaussée (obstacles générant une gravité des blessures en cas de chute) ;
  • suppression des balises de virages et carrefours en béton ; remplacements par des équipements en plastique ;
  • réalisation de têtes de sécurité, ajouts d'écrans spécifiques sous les glissières ;
  • réfection des couches de roulement des chaussées.

En balade dans l'Hérault...

Munis de la carte des itinéraires motos, préparez vos balades au fil des sites "coup de coeur" et des hébergements "Amis motards" sélectionnés pour vous. Retrouvez aussi 7 destinations et des roadbooks sur le site d'Hérault tourisme.

Bonnes balades !

LES VOEUX DU CMA : 2019 sera l'année du numérique

Devant 300 représentants des différents Corps constitués, le Président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat, Christian Poujol, a profité des Vœux
- pour rappeler qu'il y a 1 an, le 24 janvier 2018, on inaugurait ces locaux. Le 24 janvier sera donc la date retenue pour les voeux des années à venir...! 

pour remettre le trophée de la création de la 30 000 ème entreprise artisanale de l'Hérault, le garage B and C auto à Cournonsec (Christopher Cucurello et Valentin Bellet),

- pour évoquer les années 2017//2018 

L'artisanat est la première entreprise de France, de l'Occitanie et bien sûr de l'Hérault qui compte 30785 entreprises artisanales au 01/01/2019 et le nombre d'artisans y est le plus important des 13 départements d'Occitanie devant .....Toulouse!

et 25% de créations supplémentaires depuis novembre 2016, ce qui représente aujourd'hui 80 000 actifs; 

des conventions  ont été signées avec

- la ville, la Métropole de Montpellier,
- la Communauté de Communes du Pic Saint Loup,
- l'Agglo de de Béziers
mais aussi
- Pôle emploi
- et l'Afpa.

La Formation est  la première des missions de la CMA
:
200 étudiants en 2018 (et 80% des étudiants trouvent un emploi dans les 6 mois après leur diplôme)
mais aussi 150 000 heures de Formation Continue chaque année dont la moitié consacrée au numérique.

L'année 2019 sera celle du NUMERIQUE 
:
Cette année, la CMA devient partenaire de Google pour la formation des Artisans (Google ouvre à Montpellier un atelier numérique gratuit).
Marc Tetefort, présent aujourd'hui, est le responsable Google Ateliers numériques Région Occitanie. Les Formateurs de la CMA  animeront des ateliers chez Google et Google animera des ateliers dans les locaux de la CMA  que ce soit à Montpellier ou dans les antennes locales.

Le Président a rappelé que 2/3 des artisans est impacté par l'action des des gilets jaunes.
10% ont une baisse d'activité de 40%!!
La CMA met en place les outils de participation au Grand Débat National mais aussi des aides adaptées.

et  enfin dernières nouvelles :

- La CMA restera indépendante des Chambres Consulaires et d'Agricultures.

 - Pour la nouvelle édition Hérault Gourmand, 2019 verra le partenariat avec la Chambre d'Agriculture pour une manifestation promotion et  de reconnaissance des saveurs culinaires artisanales du département.

Santé, prévention

Le Département via différentes structures est aux côtés des jeunes pour les informer et les accompagner dans la prise en charge de leur santé. Grâce au centre de planification et d’éducation familiale, un ensemble de professionnels est à l’écoute et propose gratuitement, sous couvert du secret médical, informations et consultations sur la sexualité, prévention des infections sexuellement transmissibles, conseils sur la vie de couple…

Pastèque, Été

Le Département a conventionné avec les services départementaux de l'Etat (DT34ARS) afin d'appliquer des missions qui sont sous sa responsabilité : les centres de dépistage anonyme et gratuit (CDAG )/centres d'information de diagnostic et de dépistage des IST (infections sexuellement transmissibles) (CIDDIST) et la vaccination publique.

Vaccination

Vous pouvez faire vacciner votre enfant de moins de 6 ans lors des consultations PMI dans les agences départementales de la solidarité. En outre, le Conseil départemental a passé convention avec les mairies de Montpellier, Béziers et Sète afin que leurs services communaux d'hygiène et de santé organisent des séances publiques gratuites de vaccinations. Il fournit gratuitement, dans ces lieux, les vaccins et rémunère les médecins chargés des vaccinations.

Suivi de santé des enfants de moins de 6 ans

ATTENTION N'oubliez pas de vous munir de votre carte VITALE avec votre attestation dont la validité est en cours. La remise à jour est maintenant possible, en particulier, chez votre pharmacien.

Vous êtes parents d’un ou plusieurs enfants âgés de moins de 6 ans, qu’ils aillent à l’école ou non : le Conseil départemental vous propose un dispositif pour la santé et l’équilibre de votre enfant.

Vous pouvez : 

  • bénéficier de consultations pour vos enfants, en accès libre et sans avance de frais, par un médecin assisté d’une puéricultrice. Votre enfant peut aussi être vacciné au cours d’une consultation.

Les consultations ne délivrent pas de soins. Si votre enfant doit bénéficier d’un traitement, vous serez alors invité à prendre rendez-vous avec votre médecin traitant ou si nécessaire auprès de l’hôpital.

  • demander des visites à domicile d’une puéricultrice pour vous soutenir dans votre rôle de parents. Des visites complémentaires en lien avec les services hospitaliers, les maternités et les services médico-sociaux vous seront proposées si besoin.

Bilan de santé en école maternelle 

Un bilan de santé peut être proposé à l’école maternelle aux enfants de moyenne et petite section. Des médecins organisent avec des puéricultrices ou des infirmières des dépistages sensoriels systématiques (vision, audition, poids, taille) en moyenne section. Vous pouvez demander un bilan complet de santé pour votre enfant. Il sera réalisé en votre présence. Il permet de faire le point sur le développement de votre enfant et son adaptation à l'école : 

  • difficultés susceptibles de gêner ses apprentissages peuvent être décelées ;
  • des aides adaptées peuvent être proposées si nécessaires ;
  • un suivi des enfants repérés comme ayant des difficultés d'apprentissage est effectué ;
  • une aide à l'intégration des enfants en situation de handicap ou porteurs de maladie chronique est mise en œuvre.

N'oubliez pas de remettre à vos enfants leur carnet de santé afin de permettre de noter les résultats du bilan : c'est aujourd'hui un document qui permet de faire le lien avec les professionnels de santé, en particulier votre médecin traitant.

Planification et contraception

Transports collectifs dans l'Hérault

Noir Et Blanc, L'Homme, Personne, Train

Le Département organise les transports collectifs interurbains et gère les transports scolaires hors périmètre urbain. Il peut être amené à contribuer au développement d’autres modes de transport comme le tramway, le train ou l’avion.

Les autres modes de transport

Le Département intervient volontairement dans le développement des transports d’usagers et ce, pour garantir une cohérence de sa politique d’aménagement du territoire. 

https://www.herault-transport.fr/

https://www.herault-transport.fr/sites/default/files/fiches-horaires/ligne-rg/120-octobre_0.pdf

LES TRAMWAYS DE L’AGGLOMÉRATION MONTPELLIÉRAINE

Dans le cadre d’un contrat « Agglomération de Montpellier – Département », le Département a complété les lignes 1, 2 et 3 du tramway : 46 M€ dans les travaux des 2 lignes depuis 1999.

L'AVION

LE DÉVELOPPEMENT DE L’AÉROPORT DE BÉZIERS /CAP D’AGDE

Le Département a toujours accompagné le développement de l’aéroport de Béziers/Cap d’Agde (sécurisation de l’accès, création de parking,…). Ces dernières années, il a participé au chantier d’extension de ses installations notamment en contribuant au financement de l’allongement de la piste. Participation du Département : 3,02 M€ sur un montant total de 9,1M€.

Accéder au site de l'Aéroport de Béziers/ Cap d'Agde

Accéder au site de l'Aéroport de Montpellier Méditerranée

Un gendarme à bord du train de la sécurité en gare Saint-Roch !

L’image contient peut-être : plein air

Dans le cadre d’un partenariat entre la SNCF et la gendarmerie, l’adjudant Cotard, a animé, au sein du train de la sécurité, un atelier de prévention des accidents de la route qui représentent 40% des accidents mortels à la SNCF. 
Avec ses 20 000 véhicules, le parc automobile de la SNCF est le 7ème plus grand de France.

Pour la deuxième année, et pendant trois mois le train de la sécurité sillonne la France. Il a fait escale les 14 et 15 janvier à la gare St-Roch de Montpellier de la brigade motorisée de Lunel a partagé son expérience en matière de sécurité routière et fait de la prévention avec des démonstrations ludiques au profit des agents SNCF.

L’objectif de ce train est de mobiliser ce personnel autour des risques liés à la sécurité. Chutes, risques routiers, conflits et atteinte aux personnes, drogues et alcool, simulation d’accidents… les employés de la SNCF ont ainsi l’occasion de se plonger dans des ateliers ludiques et immersifs pendant 2h30, chaque wagon représentant une thématique bien spécifique.

Sur ces deux jours, ce sont en tout 500 personnes qui ont profité du dispositif. Un projet ambitieux et formateur !

Le volet Maritime du Département

Bordé par la mer et ses lagunes sur plus de 130 km, l'Hérault dispose d'un littoral qui génère de multiples activités économiques : le tourisme, la pêche et la conchyliculture en mer et en étang ainsi que les activités portuaires. Le Département participe activement à leur développement.

En 2018, le Département a souhaité se doter d’un schéma de développement des ports départementaux et des filières maritimes Ce document constitue une véritable feuille de route pour la politique maritime du Département jusqu’en 2021. Il s’inscrit dans le projet Hérault Littoral engagé par le Département.

> Télécharger le schéma de développement des ports départementaux et des filières maritimes 2018-2021

PORTS ET ÉQUIPEMENTS MARITIMES

Les ports sont des lieux d’activité importants pour notre département mais aussi des sites attractifs pour les touristes ou plaisanciers qui aiment flâner sur leurs quais et découvrir tous leurs charmes… L’Hérault compte 19 ports de plaisance  répartis sur la côte et dans les lagunes, ainsi que 12 haltes ou ports fluviaux, principalement sur le canal du midi, mais aussi sur le canal du Rhône à Sète. 

DES PORTS DÉPARTEMENTAUX

« Le saviez vous ? » : les Départements sont compétents depuis la première loi de décentralisation de 1983 pour la création, la gestion, l’aménagement et l’exploitation des ports dits « mixtes » qui intègrent  de la plaisance aux côtés des activités professionnelles de pêche. En 2015, le Département de l’Hérault a souhaité  continuer à gérer ses ports alors que la loi NOTRe donnait la possibilité à d’autres collectivités de candidater sur  cette compétence.

Le Département reste donc propriétaire de huit ports dont 4 professionnels et 4 mixtes (illustration carte des ports départementaux + encart liste des ports) dont il délègue la gestion à des collectivités ou à des structures privées et sur lesquels il exerce les pouvoirs de police portuaire que lui confère la loi. Son objectif : réhabiliter, préserver et valoriser les ports départementaux en lien avec ses délégataires. L'effort porte particulièrement sur la requalification environnementale de ces ports ou l’amélioration de leurs équipements et infrastructures. Ainsi, le Département assume financièrement de nombreux travaux que ce soit en maîtrise d’ouvrage directe ou par voie de subvention. 

Au-delà, le Département assure une présence et un soutien à ses délégataires : il prépare et élabore conjointement avec eux les documents utiles à la vie du port tels que tarifs et budgets portuaires, plans de réception des déchets et résidus de cargaison… et les approuve. De plus, il organise et préside les  conseils portuaires, instances de concertation des usagers sur tous les aspects de la vie du port.   

 
Des ports acteurs de la préservation de l’environnement : les ports, de par leur activité, peuvent générer des impacts négatifs sur l’environnement. Le Département a engagé d’importants travaux de requalification environnementale de ses ports ce qui a permis à certains d’entre eux d’obtenir le  Pavillon bleu et/ou la certification Ports propres comme à Bouzigues, Mèze ou encore Vendres. De plus, le Département a soutenu dans ses ports la mise en place  de  micro nurseries à poissons (BioHut) afin de participer à la reconquête de la biodiversité. 

AUTRES PORTS DE PLAISANCE 

Au-delà de son action sur les ports départementaux, le Département soutient les  communes ou intercommunalités pour certains investissements, conformément à sa stratégie départementale en faveur du développement durable du nautisme. Le Département joue aussi un rôle de mise en réseau des ports et peut apporter son expertise dans le traitement des enjeux, problèmes ou projets identifiés. 

L’Hérault est un véritable département marin tant par la richesse et la diversité de ses milieux lagunaires et marins que par les activités économiques liées à la mer qui s’y pratiquent. http://www.herault.fr/un-territoire/littoral ; 

Les richesses et les atouts des milieux lagunaires et du littoral héraultais ont permis aux activités traditionnelles de la pêche et de la conchyliculture de se développer. Le Département accompagne ces filières depuis de nombreuses années, que ce soit au travers des actions conduites sur les ports ou d’un soutien aux professionnels et à leurs organisations en complémentarité avec la Région. 

L’Hérault, c’est aussi le nautisme que le Département soutient et accompagne notamment au travers de sa compétence en matière de tourisme et de solidarité territoriale.  

LA PLAISANCE  

Les ports de plaisance constituent le cœur de la filière, notamment en termes d’infrastructures.

Le département de l’Hérault accueille 19 ports de plaisance pour 10 280 anneaux (dont 603 sur les ports départementaux de Bouzigues, Mèze, Marseillan Tabarka et Vendres). Cette offre est complétée par un peu plus de 1000 places en ports à sec.

Les ports de plaisance les plus importants sont Le Cap d’Agde, La Grande Motte, Sète ou encore Palavas.

Les ports sont des lieux de vie qui polarisent une activité économique diversifiée : restaurants, cafés, boutiques… et des acteurs touristiques, lieux de promenade et d’escale ouvrant vers l’ensemble du territoire départemental.

LA PLAISANCE FLUVIALE  

Le département de l’Hérault est traversé par deux axes fluviaux majeurs gérés par Voie Navigable de France, le canal du Rhône à Sète et le canal du Midi reliés par l’étang de Thau. 

Le canal du Rhône à Sète est une voie d’eau magistrale vouée au transport commercial. Cependant, sa vocation touristique s’affirme de plus en plus car il permet à de nombreux plaisanciers de transiter du nord de l’Europe vers le littoral méditerranéen et de découvrir des paysages et des espaces naturels particulièrement remarquables, petite Camargue héraultaise, étangs littoraux, Maguelone… avant de déboucher sur la lagune de Thau. 

Le Canal du Midi, dont la vocation première est désormais le tourisme, est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996. Des ouvrages majeurs comme les 9 écluses de Fontséranes, l’écluse ronde à Agde ou le tunnel du Malpas font du canal du Midi un site incontournable à haute valeur patrimoniale. Une Opération Grand Site soutenue par le Département est actuellement en projet du Malpas à Fonseranes. Elle  souligne une volonté de restauration, de préservation et de gestion partenariale pérenne de ce territoire, soutenue par un large consensus au niveau local. 

Au titre du développement touristique et de la préservation de l’environnement, le Département de l’Hérault travaille actuellement sur le canal du Rhône à Sète avec le Département du Gard, VNF, les loueurs de pénichettes et les gestionnaires des haltes et ports nautiques afin de mailler cette voie d’eau de stations de pompage des eaux usées des bateaux pour supprimer les rejets et sensibiliser les plaisanciers à la richesse et la préservation des milieux traversés. Cette démarche doit également se dupliquer sur le canal du Midi.

LES SPORTS NAUTIQUES  

Kitesurf à Villeneuve-lès-Maguelone.

La voile, le canoë-kayak, l’aviron, la plongée et plus récemment le kite-surf et le Stand-up Paddle sont des activités emblématiques de l’Hérault. Avec plus de 200 structures associatives ou privées, les sports nautiques sont des activités en plein développement sur le territoire et structurent l’espace littoral héraultais.

L’Hérault, département nautique, c’est :

  • 30 clubs de voile.
  • 26 structures affiliées à la Fédération française de voile représentant environ 3000 licenciés.
  • En sport de haut niveau, deux centres d’entraînement, le Centre d’entraînement régional de Mauguio-Carnon pour la Voile légère et  Centre d’entraînement Méditerranée (CEM) à la Grande-Motte pour la course au large. Depuis 2 ans, le Département soutient financièrement le CEM qui a acquis le Diam24 , trimaran de sport de 7.35 mètres qui participe au Tour de France à la Voile avec un équipage de jeunes régatiers. Bon vent à cet équipage pour la 40ème édition qui se déroulera du 7 au 30 juillet 2017 !
  • 40 clubs et structures commerciales de canoë-kayak pour plus de 100 000 locations par an.
  • 13 écoles et clubs  de   kite-surf exerçant en mer ou sur les étangs et qui accueillent entre 20 000 et 30 000 pratiquants chaque année.
  •  21 spots de kite dont 4 inscrits au PDESI (Plan départemental des espaces, sites et Itinéraires)

La plus importante base nautique de France, celle des Glénans (école de voile la plus connue à l’échelle nationale), basée à Marseillan a fait d’ailleurs l’objet de travaux de rénovation soutenus par le Conseil départemental. 

LES MANIFESTATIONS NAUTIQUES  

Salon multicoque de la Grande Motte.

L’Hérault accueille de nombreuses manifestations nautiques de niveau local à national et international, et ce grâce à des conditions de pratique particulièrement propices et souvent clémentes tout au long de l’année.

Avec Hérault Sport, ce sont plus de 80 manifestations sportives nautiques qui sont soutenues par an. http://www.herault.fr/sports-loisirs/contact/herault-sport

Au-delà de l’aspect sportif, le Département soutient également des évènements grand-public :

LA PÊCHE

Les caractéristiques du littoral héraultais ont fait de la pêche un secteur économique et social important :

  • La profondeur du golfe du lion recouvert de sédiments et de dépôts sablo-vaseux a favorisé l’utilisation du chalutage

La côte constellée de lagunes (environ 18 000 ha) parfois reliées à la mer, a permis le développement de la petite pêche http://www.herault.fr/tags/lagune 

Ainsi, la pêche dans l’Hérault représente :

  • 80% de la pêche régionale
  • 500 unités soit 2/3  de la flotte de pêche et des effectifs de marins-pêcheurs

2 des 4 criées de la Méditerranée française (Sète et le Grau d’Agde) sont dans l’Hérault. 

On distingue 3 types de flottille en Méditerranée :

  • les chalutiers, distingués par l’utilisation de filets « traînants », le chalut de fond et/ou « pélagique » (entre deux eaux). En Méditerranée, par réglementation prud’homale, les chalutiers ne peuvent excéder une longueur hors tout de 25 m. Ils doivent pêcher en dehors de la bande des 3 milles nautiques
  • Les « petits métiers », regroupant des navires hétérogènes tant par leurs tailles que par leurs lieux de pêche (étangs, bande côtière, haute mer).
  • les thoniers-senneurs : leur méthode de pêche est la senne coulissante. Les navires sont de grande taille (+ de 25 m) spécialisés dans la pêche au thon rouge.  

Départ d'un thonier du port du Grau d'Agde. 

Ces dernières années, la diminution de la ressource notamment au niveau du pélagique (sardines, anchois), le manque de polyvalence de la flotte, la hausse des prix des carburants et la crise financière qui a impacté les marchés traditionnels ont entraîné la diminution de la capacité de pêche et près de la moitié des navires de pêche a été supprimée en l’espace de 15 ans. 

Dans ce contexte, le Département, propriétaire du port de pêche du Grau d’Agde s’est engagé en investissant de façon importante (près de 10 M d’€ en 10 ans) dans l’agrandissement et la modernisation de sa criée afin de lui donner les moyens de s’adapter à ce contexte difficile. Ces travaux lui ont permis :

  • d’améliorer sa polyvalence,
  • de diversifier ses acheteurs,
  • de développer les services aux pêcheurs (nouveaux quais, glace, manutention…),
  • de valoriser sa production,
  • de réduire les impacts de la pêche sur l’environnement… 

La criée s’est également dotée d’un circuit de visite « le Belvédère » http://www.capdagde.com/a-faire/belvedere-de-la-criee-du-grau-dagde   afin de permettre au grand public de découvrir toutes les facettes des métiers de la pêche et revaloriser une image parfois ternie dans les médias (problème de ressources, pollution…).  

Le Département encourage  et soutient également les projets des organismes professionnels pour une pêche durable respectueuse de l’environnement (Etude pour améliorer la gestion et la sélectivité des métiers, valorisation et promotion de la pêche méditerranéenne…). 

LA CONCHYLICULTURE, UNE ACTIVITÉ STRUCTURANTE …

La conchyliculture tient une place importante dans l’économie maritime et agricole du Département. Elle façonne depuis près d’un siècle le paysage littoral et les lagunes. De l’étang à la mer, la production héraultaise représente près de 10 % de la production nationale de coquillages, soit 450 entreprises et 2000 emplois. 

Conchyliculteur à Mèze.

Ces sont ainsi près de  8 000 tonnes d’huîtres  et 2 000 tonnes de moules qui sont élevées annuellement sur la lagune de Thau sur 2 700 tables réparties sur les communes de Bouzigues, Mèze et Marseillan. Une petite part est également élevée en mer sur des filières, structures immergées au large de Frontignan et Marseillan.

Agnes Buzyn remet les insignes d'officier dans l'ordre national de la Légion d'Honneur

Décoration de la Présidente fondatrice de l'Association  "Sos Rétinite" dans les salons de la Préfecture à Montpellier

Agnes Buzyn remet les insignes d'officier dans l'odre national de la Légion d'Honneur

En visite en Lozère, puis à Montpellier, Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, a remis les insignes dans l'ordre national de la Légion d'Honneur à Madame Monique Roux, présidente de l'association "SOS Rétinite" depuis 33 ans.

Créée le 30 septembre 1986, SOS rétinite est une association de lutte contre la cécité, reconnue d'utilité publique depuis 2004.

Monique Roux, en blanc, aux côtés d'Agnès Buzyn, le 10 janvier 2019

Geminy Way, le tourisme solidaire où l'humain est au coeur du voyage

Cyber Café, L'Architecture, Bâtiment

Gemini Way a créé, en 2016, une plateforme numérique des villes jumelées ayant pour objectif de faciliter des voyages solidaires et réciproques. L'association, en phase de lancement en 2016 (Frontignan et Vizela au Portugal comme villes pilotes) est accessible, depuis cette année, aux particuliers.

L'association souhaite étendre sa base de données à d'autres communes héraultaises. Ces nouveaux voyageurs, les Gemini, ambassadeurs de notre territoire, participeront au développement touristique de l’Hérault, en France et à l'étranger.

Ouverte à tous, la plateforme offre la possibilité :

  • pour les Héraultais, de se déplacer chez l'hôte d'une ville jumelle tout en garantissant la réciprocité à moindre coût, de partager d'autres cultures, d'autres langues et modes de vie. Chaque voyageur bénéficie sur place d'un ambassadeur touristique privilégié : leur hôte.
  • pour les communes, d'accroître l’attractivité de leur territoire, un visitorat touristique de qualité, de bénéficier de retombées économiques significatives, de développer une visibilité à l’international par un canal direct vers l'étranger, de renforcer l’engagement de la commune à l’encontre des administrés qui bénéficient alors d'un nouveau service et d'afficher une image humaniste et dynamique portée par les valeurs sociales et solidaires mais aussi par l’usage et la maîtrise des outils numériques d’aujourd’hui

+ d'infos : geminiway.com

Un dimanche pour la planète, balade dans l'Hérault

Organisés par la commune de Murviel-lès-Montpellier, à 30 min à l'Est de la capitale héraultaise, ne  manquez pas les deux événements du dimanche 13 janvier 2019


Le matin, une randonnée agro-écologique  aux côtés  de Laurent Cazals, « l’homme qui plantait des arbres dans la garrigue » sur les terres des Blaquières. Une rencontre à ne pas manquer avec celui qui a entrepris - il y aura bientôt 30 ans - de planter des pins sylvestres  sur 150 hectares de garrigue.

Pour aller plus loin, découvrez l'association qu'il a créée Garrigue vivante 

En compagnie de Laurent Cazal, vous parcourrez environ 7 km de garrigue entre le ruisseau de Pignarel et la rivière du Coulazou avec vue sur le Pic Saint-Baudille avec un départ à 9h30 depuis la Brasserie de l’Oppidum.
Gratuit et sans réservation.
Organisée par la municipalité de Murviel-lès-Montpellier

Un repas  champêtre pour le climat

Du champ à l'assiette, un repas  sans viande, composé de produits bio, très locaux et de saison !
10 euros le plat, 13,50 entrée ou dessert
Réservation : 09 51 94 49 76
Organisé par Slowfood et la Brasserie l’Oppidum.

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie