L'Hérault vous facilite la vie à l'Antigone des associations

TOURNÉE #MONHERAULT LE DÉPARTEMENT, C’EST POUR LA VIE !

Une initiative inédite du Département pour rencontrer les Héraultais dans leur quotidien sur le stand du Département à l’Antigone des Associations

#Famille  #Enfance  #Jeunesse  #Seniors #Handicap #Loisirs #Sports #Nature #VousAvezRaisondevouloirlemeilleur

 

Antigone associations

La Tournée #MonHérault se poursuit. Après une dizaine d’étapes en 2018 et début 2019 sur le territoire héraultais, les services du Département iront à la rencontre de la population le dimanche 15 septembre prochain, de 9 heures à 18 heures, à l’Antigone des Associations (place de l’Europe), à Montpellier.

 

Kléber Mesquida, Président du Département de l’Hérault, sera présent sur cette étape de la tournée accompagné de conseillers départementaux : Mickaël Delafosse, Renaud Calvat, Gabrielle Henry, Dominique Nurit, Patricia Weber, Cyril Meunier, Claudine Vassas-Mejri, Yvon Pellet. Ils inaugureront le stand à 11h.

Les agents des services départementaux iront à la rencontre du public pour apporter des informations, des conseils et répondre aux questions relatives :

  • à la famille : parents, enfants, séniors, personnes handicapées…
  • au quotidien : (re) trouver le chemin de l’emploi, créer une activité, mieux gérer son habitat, son cadre de vie, se déplacer facilement, se protéger, être secouru….
  • aux sports, loisirs et à la culture : Oenotour de l’Hérault, randonnées, sport, nature, culture, tourisme.

 

Des nombreux guides et programmes seront distribués par les ambassadeurs de l’Hérault. Des animations seront également au RDV :

  • Les sapeurs-pompiers du SDIS34 proposeront au public des ateliers sur les « gestes qui sauvent » ainsi que des informations sur les démarches à suivre pour devenir pompier volontaire ;
  • Des animations sportives seront proposées par Hérault Sport ;
  • Un jeu de l’oie géant sur la prévention des moustiques animé par l’EID ;
  • Enfin, un animateur proposera des jeux, quizz et de nombreux lots à gagner tout au long de la journée.

Le 25 septembre le Département organise le premier Lab Environnement Hérault Littoral

Un concept nouveau. Le 25 septembre à partir de 19h30, le Département invite experts, associations, bénévoles, et grand public pour échanger ensemble autour de la question du littoral. Tous sont conviés salle Voltaire à Frontignan, ou en direct depuis la page facebook du Département !

LE LITTORAL, PARLONS-EN ET AGISSONS ENSEMBLE ! 

Hérault Littoral

Après ses actions de sensibilisation cet été lors des Ap’Hérault Plage ou avec les poissons gloutons, le Département poursuit sa mobilisation avec les #Labs Hérault Littoral. Un premier rendez-vous qui réunit professionnels et grand public pour échanger sur les problématiques du littoral et plus précisément les thématiques de : l’économie d’eau, la préservation de la biodiversité et la pollution.

Cette rencontre se présente sous forme de conférence animée par Olivier Biscaye, rédacteur en chef de Midi Libre, et retransmise en direct live sur facebook. Le public pourra suivre les échanges sur place ou depuis la page facebook du Département. Il pourra poser des questions et proposer des idées avant et pendant l’événement.

« Avec ses 90 kms de côtes, les plus importantes en Occitanie, notre littoral est une force. Aujourd’hui fragilisé par l’étalement urbain et la pression immobilière, il est de notre devoir de sécuriser cet espace naturel déjà menacé par les effets du changement climatique. Protection des ressources, mobilité, attractivité économique … Hérault Littoral fixe le cap pour répondre ensemble aux nombreux défis à venir.» Kléber Mesquida, Président du Département

POSEZ VOS QUESTIONS DÈS MAINTENANT !

Chaque héraultais peut apporter des solutions ! C’est pourquoi dès à présent le Département les invite à partager leurs idées, petits gestes, initiatives ou leurs questionnements sur la page facebook du Département. Toutes les questions posées via le réseau social seront traitées pendant le lab ou après, dans un délai maximum de 15 jours. Rendez-vous dès à présent sur la page facebook du Département : @departementherault

Associations citoyennes comme Label Bleu ou le CPIE Bassin de Thau, experts du littoral ou acteurs du tourisme engagés dans des démarches écologiques …  Le 25 septembre, depuis la salle ou les réseaux sociaux, le public pourra partager ses idées et poser ses questions aux spécialistes présents dans la salle. Certaines questions issues des réseaux sociaux seront transmises à l’animateur en direct.

INFORMATIONS PRATIQUES

Date : mercredi 25 septembre

Horaires : 19h30 – 21h

Lieu : salle Voltaire - 3 Boulevard Victor Hugo - 34110 Frontignan

Facebook live @departementherault

Au total 4 #LabEnvironnement #HéraultLittoral seront organisés : deux en 2019 et deux autres en 2020. Après la thématique de l’environnement ce 25 septembre, les prochains seront axés sur l’économie (pendant les assises de la Mer en décembre 2019), puis l’aménagement et les loisirs.

 

LE LITTORAL HÉRAULTAIS : UN BIEN PRÉCIEUX À PRÉSERVER

CHIFFRES CLÉS

  • 90 km de côtes
  • 24 000 ha d’étangs et de lagunes protégés
  • Population : 1,4% de croissance annuelle, la + élevée en Occitanie.
  • L’essentiel des nouveaux arrivants se concentre sur le littoral.
  • Climat : 2 à 5 degrés d’augmentation des températures d’ici 2100.
  • 1 m de hausse moyenne du niveau des mers d’ici 2100.

Afin de répondre au mieux à l’importance de ces enjeux pour les 10 prochaines années, le Plan Hérault Littoral répond à une priorité : assurer un développement harmonieux et cohérent de cette richesse naturelle.

Voté en février 2019, ce plan concilie l’ensemble des politiques départementales environnementales, économiques, sociales mais aussi culturelles et sportives, qu’elles soient menées au plus près du rivage, en arrière des zones côtières ou plus au large en mer. 100 M€ seront investis par le Département en 2 ans.

3ème édition du Festival Tous sentinelles !

Le réseau Sentinelles de la mer Occitanie, coordonné par le CPIE Bassin de Thau depuis sa création en 2015, célèbre la 3ème édition de son festival ! Chaque année, en septembre, les citoyens sont invités à découvrir le littoral d’Occitanie, sa biodiversité et les richesses du milieu marin.

En participant aux animations, le public est invité à collecter des données scientifiques pour s’initier aux sciences participatives.

Cette année, le Festival a lieu sur le catamaran Sea Explorer de Terre Marine (en mer et à quai) et dans les communes alentours des points d’escale.

4 points d'escales en Occitanie :

21-22 septembre au Grau-du-Roi (30)

27 septembre à Sète (34)

28 septembre à Gruissan (11)

29 et 30 septembre à Port-Vendres (66)

... et de nombreuses animations hors escale.

Consultez la programmation et inscrivez-vous dès maintenant !

 

Consultez la programmation
du Festival

Etat des ressources en eaux en ce début septembre

Les limitations des usages de l'eau sont étendues aux bassins versants de l’Argent Double, de l’Ognon, de l’Aude aval, de la lagune de l’étang de l’Or et du secteur Lez-Mosson-Etangs Palavasiens (sauf fleuve Lez)*

chere55Capture

La période sèche que connaît le département de l’Hérault se prolonge, avec une baisse continue des débits des cours d’eau et une forte proportion d’assecs constatés. Les orages d’août, comme ceux de juillet, n’ont pu apporter les quantités de pluies permettant de compenser le déficit accumulé depuis le début de l’année.

Si le pic estival de prélèvement d’eau est passé, les prévisions météorologiques annoncent pour septembre un temps ensoleillé et venté, autant de conditions aggravant la sécheresse des milieux, notamment des sols et de la végétation, avec, en corollaire, un risque incendie au plus fort.Pour faire suite aux propositions du comité de suivi de la sécheresse, qui se réunissait le 4 septembre pour la septième fois en 2019, le préfet de l’Hérault décide des premières limitations d’usages de l’eau sur les bassins versants de l’Argent Double et de l’Ognon, de l’Aude aval (en cohérence avec les mesures prises par le préfet de l’Aude), ainsi que sur les bassins versants de la lagune de l’étang de l’Oret du secteur Lez-Mosson Etangs Palavasiens (hors fleuve Lez soutenu par l’eau du Rhône).

Les principales mesures sont: Pour les 1ères restrictions pour les prélèvements sur les bassins versants de l'Argent Double, de l’Ognon, de l'Aude aval, de la lagune de l’étang de l’Or et du secteur Lez-Mosson étangs palavasiens (hors rivière Lez) et pour le Canal du Midi

Interdiction 24h/24h : le remplissage des piscines privées, le lavage des véhicules en dehors des stations professionnelles, le fonctionnement des bornes et fontaines en circuit ouvert.

Interdiction de 8h à 20h: l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses et espaces verts publics et privés, des jardins potagers ou d’agrément)

Strictement réglementé par les dispositifs spécifiques prévus en cas de sécheresse dans le cadre de leur autorisation: le fonctionnement des Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE), des stations d’épuration, des plans d’eau, des activités économiques, commerciales et industrielles, associations hydrauliques agricoles (ASA), ...... / ...

Pour les limitations renforcées sur les bassins versants du Vidourle, de l’Hérault, la Lergue et sur les affluents de l'Orb (la Mare, le Gravezon, le Jaur et le Vernazobres):

Interdiction 24h/24h :l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses et espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, le lavage des voiries, le fonctionnement des douches de plage, le remplissage des étangs et plans d’eau de loisir à usage personnel, la vidange des plans d’eau de toute nature dans les cours d’eau, certains travaux sur station d’épuration

Interdiction de 8h à 20h: l’arrosage des jardins potagersInterdiction de 11h à 20h: l’arrosage des cultures agricoles (sauf micro-irrigation, goutte à goutte et cultures hors sol, productions dépendantes et fragiles, certaines ASA)

Strictement réglementépar les dispositifs spécifiques prévus en cas de sécheresse dans le cadre de leur autorisation: le fonctionnement des Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE), les prélèvements sur le canal du midi, associations hydrauliques agricoles (ASA)...

Vigilance sur le reste du département

Sur ces secteurs, il est nécessaire d’être particulièrement vigilant sur les consommations en eau afin d’anticiper et d’éviter une situation qui pourrait conduire à des restrictions. Il est donc demandé :aux collectivités de surveiller l’état de leurs ressources en eau potable de limiter leurs consommations (arrosage espaces verts, lavage voiries...).

Par ailleurs, elles doivent vérifier le bon fonctionnement de leurs systèmes d’assainissement, afin de ne pas risquer d’altérer la qualité biologique des cours d’eauà chacun d’être attentif dans ses consommations individuelles en adoptant des pratiques raisonnées et économes.Un nouveau point sur les ressources en eau sera fait prochainement.

chere2CapturechereCapture

TOUTES LES INFORMATIONS sur le site internet des services de l’État: l’arrêté préfectoral, la carte détaillée des zones concernées, les mesures...:http://www.herault.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Eau/Secheresse

Jérôme Millet, sous-préfet de Lodève aux côtés des sapeurs pompiers ce vendredi 06 septembre

 Jérôme Millet, sous-préfet de Lodève s’est rendu ce vendredi 6 septembre 2019 à Saint Jean de la Blaquière pour un feu de végétation. C’est 320 sapeurs pompiers qui se sont retrouvés mobilisés lors de cette opération. En fin de matinée, l'incendie de végétation a été fixé. Conséquence de la propagation du feu, 50 hectares ont été détruits.

IMG_20190906_115321_resized_20190906_122708381

LES RÉFLEXES À ADOPTER

La période estivale est propice aux départs de feu (sécheresse, vent). Pour les éviter, restez vigilants et suivez ces conseils :

  • Ne fumez pas en forêt ou à proximité et ne jetez pas de mégots par la vitre d'un véhicule
  • Respectez les interdictions d'accès dans certains massifs boisés en période de risques (vent, sécheresse...) 
  • N’allumez pas de feu ou de barbecue aux abords d’une forêt (à moins de 200m)
  • Ne posez pas de combustible contre la maison (bois, fuel, butane)
  • Ne faites pas de travaux source d’étincelles les jours de risque d’incendie
  • Au quotidien, entretenez les chemins d'accès pour permettre la circulation des véhicules de pompiers et pensez à débroussailler votre jardin avant l’été. Plus d’infos sur les obligations légales en matière de débroussaillement autour de votre maison sur la page dédiée .

En cas de départ de feux, appelez le 18 ou le 112 en indiquant la localisation précise.

Protégez-vous :

  • Recherchez un abri en fuyant dos au feu
  • Respirez, si possible, à travers un linge humide
  • Ne sortez pas de votre voiture si vous êtes surpris par un front de flammes
EAtXFQ4X4AAzCVw

SDIS 34 : Forte activité et mobilisation exceptionnelleE

L’image contient peut-être : nuage, ciel, montagne, plein air et nature

Depuis 48h, les sapeurs-pompiers de l’Hérault ont eu à traiter près de 50 départs de feux avec des conditions météorologiques très défavorables rendant la lutte contre les feux de forêts difficile et dangereuse.

Au total sur le plus fort de l’activité, ce sont près de 800 sapeurs-pompiers qui ont été mobilisés avec le renfort de la colonne de l’Est en ce début du mois de septembre 2019. 

Ils viennent du Bas-Rhin, Doubs, Haut-Rhin, Haute-Marne, Moselle, Territoire de Belfort, Haute-Saône, et Saône et Loire soit à avoir intégrés la colonne Alpha Est, soit 70 Sapeurs pompiers qui ont rejoint le SDIS 34.

Basé sur l’Etat-major départemental, dans la journée en fonction de la carte des risques, les 3 groupes qui composent la colonne sont ensuite répartis sur le département jusqu’à la fin de la journée.

La colonne va rester en détachement dans l’Hérault jusqu’à dimanche 8 septembre et fait partie des 8 autres colonnes qui ont été envoyées préventivement par la sécurité civile au regard des risques particulièrement élevés sur la façade méditerranéenne.

Aucun dégât sur les habitations et aucune victime à déplorer, et les personnels engagés ont fait preuve de beaucoup de professionnalisme durant les phases de lutte.

L’image contient peut-être : ciel et plein air

Gendarmerie : recrutement dans l'Hérault

Les inscriptions pour les concours internes ou externes sont ouvertes depuis le 2 septembre 2019.

Pour obtenir des informations sur les métiers et les concours de la gendarmerie, vous pouvez vous adresser au CIR, rue de Fontcouverte à Montpellier.
Contact : 04.67.12.39.99

Pour en savoir plus : Gendarmerie nationale

L’image contient peut-être : 1 personne, lunettes_soleil et texte

Montpellier : lancement du Grenelle sur la lutte contre les violences conjugales

Ce 3 septembre en Préfecture de Montpellier, le nouveau Préfet de l'Hérault M. Jacques Witkowski a invité le Comité Local d'Aide aux Victimes afin de présenter le schéma local d'aide aux victimes par le Directeur de Cabinet du Préfet M. Richard Smith récemment nommé pour le lancement du Grenelle contre la lutte des violences conjugales. 

Autour de la table, l'ensemble des acteurs concernés par le sujet étaient présents, dont le Conseil départemental, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, le nouveau Procureur de Béziers le représentant de la Police, de la Gendarmerie, l'Agence Régionale de Santé, le CHU, la Caisse d'Allocation Familiale, l'Ordre des avocats, et le réseau associatif Via Voltaire, la commission de lutte contre les violences conjugales de Béziers méditerranée (CABM) et le CIDFF  Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles de l'Hérault. 

"Il faut remettre en cause les pratiques actuelles, et reconnaître qu'on est en situation d'échec, il faut s'occuper des victimes, et prévoir une prise en charge sociale, avoir des dispositifs spécifiques et des logements sanctuarisés" dit le Préfet de l'Hérault. 

Un constat amer

Plus de 2500 faits de violence intra familiales, 1900 faits de violence, dont 1600 concernent des femmes, 380 hébergements de femmes sont pris en compte. Déjà à Arras, on héberge les femmes et les hommes. 

Le nouveau procureur de Béziers, Raphaël Balland, souhaite une politique pénale plus harmonisée. «Il faut se mettre à la place de la femme qui prend la décision de venir au commissariat, c'est une nouvelle violence, et c'est à prendre en considération. A Béziers, il y a systématiquement une investigation qui se met en place, en lien avec les associations, même si la victime ne porte pas plainte, c'est un axe prioritaire ». 

"Le département est précurseur, il y a un schéma en cours de finalisation. Il permet de recenser les moyens disponibles. Il comprend la prise en charge, l'accompagnement. Un partenariat avec Pôle emploi a pu se développer" précise M. Richard Smith Directeur du cabinet du Préfet. 

Pour la Direction Départementale de la Cohésion Sociale - DDCS - référente sur l'hébergement pour les personnes vulnérables ou sans abri, il y a la nécessité de mettre à l'abri la victime, en assurant un accompagnement sécurisé avec du personnel formé et dans le respect de la confidentialité. La Direction Départementale s'appuie sur les acteurs locaux institutionnels et associatifs, et est en étroite collaboration avec les départements des villes de Montpellier, Sète, Béziers pour les hébergements d'urgence avec différents protocoles. 

L'aide aux victimes

Pour une durée brève, la victime et l'enfant sont mis à l'abri, le temps à tous les acteurs de se réunir et de proposer une réponse face à la situation tandis que des intervenants sociaux tiennent des permanences dans les services de police.

En 2018, il y a eu 865 demandes d'hébergement, avec 96 places sur le département dont 75 à Montpellier ce qui représente 1,4 million de budget, 376 personnes sont passées, 28 % sont occupés par des femmes et des enfants. Concernant le logement social, il y a 42 000 demandes, et 6000 ont été attribués cette année. Par rapport à l'année dernière, la violence a augmenté de 8 %, et les deux tiers sont intra-familiales, 90 % concernent des femmes. Sur l'Hérault, il y a eu 4 féminicides. L'aspect communautaire joue un rôle car selon la culture, la violence peut être plus importante. 

L'accueil dans les brigades est essentiel, 20 % des gendarmes sont des femmes, il y a des référents VIF (violence intrafamiliale) sont formés. Il y a un plan national d'évaluation de l'accueil des femmes. 

Dans l'Hérault, les intervenants précisent

Depuis 2003, il y a eu une assistante sociale et une psychologue dans le commissariat de police, et si besoin, les clés pour rentrer dans le logement de la victime sont récupérées. A Sète, a été mis en place un espace dédié aux victimes "car il faut de l'empathie avec les victimes."  A chaque main courante, il faut une réquisition, car souvent la victime retire sa plainte par peur de représaille. Il existe un protocole pour les mains courantes, il doit être révisé avec l'association d'aides aux victimes. 

Le Conseil Départemental rappelle les protocoles relatifs à l'hébergement d'urgence, dont le dispositif est de mettre à l'abri immédiatement les victimes et de mobiliser les acteurs de droit commun, les assistantes sociales de secteur, et les professionnels de santé. L'enfant est une victime témoin d'une violence quotidienne, susceptible de la reproduire. Peut être, ce serait le point de départ d'une réflexion à engager avec les 9 réseaux. "Il faut une intervention commune et cela nécessite la formation des agents en lien avec les partenaires ".

Un tissu de 9 réseaux ou comment mieux lutter contre les violences conjugales, qui ne cessent d'augmenter dans l'Hérault

La colonne Alpha Est en renfort dans l'Hérault

L’image contient peut-être : une personne ou plus, ciel, arbre et plein air

Ils viennent du Bas-Rhin, Doubs, Haut-Rhin, Haute-Marne, Moselle, Territoire de Belfort, Haute-Saône, et Saône et Loire soit à avoir intégrés la colonne Alpha Est, soit 70 SP.

Basé sur l’Etat-major départemental, dans la journée en fonction de la carte des risques, les 3 groupes qui composent la colonne sont ensuite répartis sur le département jusqu’à la fin de la journée du 4 septembre 2019.

La colonne va rester en détachement dans l’Hérault jusqu’à dimanche et fait partie des 8 autres colonnes qui ont été envoyées préventivement par la sécurité civile au regard des risques particulièrement élevés sur la façade méditerranéenne.

Bienvenue au commandant Keller et à ses 69 personnels.

Dans l'Hérault, 2 concerts au profit de la Fondation du Patrimoine

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, la délégation régionale Occitanie Méditerranée de la Fondation du patrimoine organise deux concerts de musique classique :

 pitraCB183CA956564AF0AE7F03C3468CC138

Le vendredi 20 septembre à 19h30 au Théâtre Municipal de Béziers 

Avec le Quintet Occitania (cordes), Bernard Soustrot (trompette), Philippe Mouratoglou (guitare), Ariane Wohlhuter (soprano), Marie Cubaynes (Mezzo).
Les bénéfices de la soirée serviront à financer une partie des travaux de restauration de la Maison Chappaz, que vous pourrez visiter lors de ces Journées du Patrimoine.

Tarif unique : 25€

Le Dimanche 22 septembre à 17h00 à l’Opéra Comédie de Montpellier 

Tarif unique : 22€, billetterie de l’Opéra Comédie

Concert en partenariat avec la Fondation du patrimoine au profit de la restauration des peintures du grand foyer : Niels Gade (1817-1890) Souvenirs d’Ossian opus 1, Robert Schumann (1810-1856) Symphonie n° 4 en ré mineur opus 120

Opéra Comédie 11 boulevard Victor Hugo, 34000 Montpellier 34000 Montpellier Hérault

Le bénéfice de ces concerts sera intégralement reversé aux projets de restauration de l’Hôtel Chappaz de Béziers et des décors peints du grand foyer de l’Opéra Comédie.

pitraaaaaaCapture

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos