Béziers : 100 étudiants sur le carreau

https://combatuniversitaire.files.wordpress.com/2016/07/13669048_1302803643071060_783037297198793964_n.jpgDepuis deux semaines, les étudiants de Béziers s’organisent pour ne pas disparaître, soutenus par un rassemblement intersyndical (SCUM, CGT, UNEF, CLE) ce mardi 19 juillet. En effet, le 6 juillet, la centaine d’étudiants qui devaient suivre une formation en master Relations Publiques au sein du site de Béziers appartenant à l’Université Paul Valéry – Montpellier ont découvert par e-mail que leur master était supprimé pour la rentrée qui devait se tenir moins de deux mois après.
Une rentrée supprimée par surprise durant les vacances d’été, on serait tenté de croire à une mauvaise blague. Pourtant une centaine d’étudiants se retrouvent réellement sur le carreau et paient les pots cassés d’un obscur conflit entre professeurs au sein du département d’Info-Com, auquel est rattaché le master concerné.
» en savoir plus : https://combatuniversitaire.wordpress.com

Les pots céramiques qui arrosent à votre place

Au cœur du Grand Site Saint Guilhem le Désert-Gorges de l’Hérault, Saint Jean de Fos est un village de potiers bien connu des héraultais. Ce que l'on sait moins c'est que dans ce village, Oyas environnement, seule société dans ce créneau en Europe, écoule chaque mois, 2 500 pots en céramique poreux à enterrer au pied des plantations qui boivent quand elles ont soif.  L’idée fait économiser l’eau et relance un savoir-faire ancestral.

  Les Oyas®  sont des pots en céramique micro-poreuse que l’on enterre prés de ses plantations et que l’on remplit d’eau. Elles diffusent lentement dans le sol l’humidité nécessaire à la plante. Cet arrosage constant et sans excès évite de stresser les plantes. Il maintient le substrat meuble, humide et favorise le développement de la faune et de la microflore, autant de facteurs favorables à un meilleur développement des plantes. Les mauvaises herbes ne se développent presque plus car la couche supérieure de la terre n’est pas irriguée.

 oyas2.jpgAccompagnés par la Pépinière d’entreprises du pays Coeur d'Hérault, les deux créateurs ont été récompensés par le prix de la TPE 2015. Pour poursuivre son développement, la jeune entreprise a besoin de nouveaux potiers. Or, il n’existe que peu de lieux de formation en France. Bastien Noël et Frédéric Bidault les deux créateurs rêvent d’un CFA à Saint-Jean-de-Fos. Le président du Département de l'Hérault, Kléber Mesquida, s’est dit prêt à étudier ce projet avec eux, en lien avec la Région. source : herault.fr 

 17 juin 2016 : À Saint-Jean-de-Fos, Kléber Mesquida, président du Département de l'Hérault, député, visite Argileum, la maison des potiers et l'atelier Oyas avec  Guy-Charles Aguilar, maire de Saint-Jean-de-Fos, Nicole Morere, vice-présidente du Département, Louis Villaret, conseiller départemental et président de la communauté de communes, Frédéric Roig, député, et Philippe Vidal, vice-président du Département. - Photo : C. Cambon (CD34)

Bien-être animal

 

Le préfet de l'Hérault publie les rapports d'inspection sur l'abattoir de Pézenas

Le préfet de l'Hérault publie les rapports d'inspection sur l'abattoir de PézenasLe ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt a souhaité que soient rendus publics tous les rapports d'inspection établis en avril 2016 dans les abattoirs d'animaux de boucherie par les services des Directions départementales en charge de la protection des populations. L'ensemble de ces rapports ont déjà été transmis à la Commission d'enquête parlementaire mais l'objectif est désormais de les rendre largement publics.
Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault, a souhaité que cette démarche soit déclinée localement pour le seul abattoir d’animaux de boucherie du département, l'abattoir de Pézenas.
Le détail des rapports des inspections menées sur le site de Pézenas en 2016, ainsi qu’un guide de lecture sont ainsi mis en ligne.
» pour en savoir plus : site de la préfecture de l'Hérault