La parole aux candidats

Les dates des élections législatives de 2017 ont été fixées à l'issue du Conseil des ministres du 4 mai 2016. Le 1er tour des législatives aura lieu le dimanche 11 juin 2017. Le second tour aura lieu le dimanche 18 juin.

Dans la présente rubrique dédiée aux élections législatives dans le département de l'Hérault, Montpellier-infos publiera les communiqués ou articles des différents candidats à compter du 10 mai, dans la limite d'un texte maximum chaque semaine d'une longueur n'excédant pas le contenu d'une feuille A4 avec 1 ou 2 illustrations.

PS : Christian Assaf

8ème circonscription

Engagé pour notre territoire, présent à l’Assemblée, porteur de vos projets, défenseur de vos intérêts, je vous livre un bilan vidéo succinct de ces cinq années passées entre Paris et l’Hérault, entre projets locaux et enjeux nationaux.
Si l'on ne peut pas résumer 5 ans de mandat en 1 minute 30, l'on peut assurément donner quelques clés pour évaluer ce qui a été fait depuis 2012.

Nouvelle donne : lancement de campagne

Samedi 20 avril à l’occasion de la fête du Lez à Clapiers, les 7 candidats-tes NOUVELLE DONNE de l’Hérault ont lancé leur campagne.

Pour les 7 candidats-tes citoyens-écologistes de l’Hérault, ce lieu est le symbole de la résistance à la majorité PS/EELV/ENMARCHE de cette commune.
Résistance d’une élue écologiste Nouvelle Donne au projet de bétonisation des berges du Lez mené par cette majorité.
Résistance des citoyens-écologistes à l’urbanisation à rythme forcé menée par la candidate EN MARCHE, Vice Présidente de la métropole de Montpellier.
Résistance des citoyens-écologistes aux pollutions industrielles de Frontignan et Balaruc les Bains.
Résistance des citoyens-écologistes à l’absence de véritable gestion des déchets dans l’agglo de Béziers.

Le temps de la résistance à l’ubérisation de notre société et au recul de la protection de notre environnement est donc venu.
Cette résistance sera portée dans 202 circonscriptions en France (101 femmes et 101 hommes) par NOUVELLE DONNE et ses alliés (Citoyens !, Régions et Peuples Solidaires), dont 7 circonscriptions dans l’Hérault par des citoyens-écologistes (34-01, 34-02, 34-03, 34-04, 34-05, 34-06, 34-08).

UPR : Romain Mespoulet

8ème circonscription

Romain MespouletNé au Brésil en 1993, j’ai depuis grandi et toujours vécu dans l’Hérault. Titulaire d’un baccalauréat économique et social, je suis également diplômé de BTS Commerce international et d’un Master 1 en Administration publique. Je suis actuellement étudiant en Master 2 de Droit des collectivités territoriales à l’Université de Montpellier. Je souhaiterais à terme réaliser une thèse et intégrer la fonction publique.
Je me présente comme candidat aux élections législatives sous les couleurs de l’Union Populaire Républicaine (UPR) dans la 8ème circonscription de l’Hérault (Frontignan, Pignan, Montpellier-10). Je suis très fier de mener ce combat aux côtés de ma suppléante, Nelly Paté, militante de la première heure ayant apporté 8 « parrainages » afin que François Asselineau puisse se présenter à l’élection présidentielle.
J’entends bien défendre mes concitoyens face au désastre qui s’annonce avec l’élection d’Emmanuel Macron à la tête de l’Etat. Les étudiants et jeunes diplômés, dont je fais partie, sont parmi les premières victimes des politiques ultralibérales décidées par la Commission européenne et appliquées servilement par les dirigeants européistes, de droite comme de gauche (23,7% de chômage chez les moins de 25 ans, en France). Je mesure tout à fait la gravité de la situation et suis prêt à endosser la responsabilité d’un mandat de député.
Si je suis élu, je m’engage solennellement à :

  • Protéger les richesses notre territoire en soutenant les artisans, commerçants, producteurs, viticulteurs, pêcheurs et agriculteurs.
  • Me battre contre la destruction rampante de tous nos acquis sociaux, en particulier les retraites et la sécurité sociale. Il est intolérable qu’un français ayant travaillé tout au long de sa vie ne puisse pas vivre dignement et se soigner dans de bonnes conditions.
  • Militer pour faire augmenter le SMIC à 1 300€ nets. • Refuser l’uberisation généralisée de la société (abrogation des lois « Macron » et « El Khomri »).
  • Lutter contre la désertification rurale en favorisant l’installation des commerces de proximité mais également des professionnels de santé.
  • M’opposer aux délocalisations industrielles qui sont une des causes du chômage de masse.
  • Refuser les fusions forcées de communes et à oeuvrer pour une véritable simplification administrative (Etat, département, commune).
  • Favoriser l’émergence de réelles politiques écologiques par les circuits courts, l’agriculture biologique, la permaculture et l’interdiction des OGM.
  • Lutter contre l’insécurité en renforçant les effectifs de police et de gendarmerie, et en portant le budget de la défense nationale à 3% du PIB.
  • Défendre l’indépendance nationale par l’incessibilité du siège de la France au Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Enfin, je m’attacherai, tout au long de cette campagne, à expliquer aux habitants de ma circonscription quels sont les impacts réels, profonds et néfastes de la construction européenne sur leur vie quotidienne et pourquoi il faut sortir au plus vite de ce piège anti-démocratique. En 2017, le seul vote vraiment nouveau et utile, c’est le vote UPR !

RÉUNIONS PUBLIQUES A PARTIR DE 18h30 : Vendredi 26 mai, salle Voltaire, 3 bd Victor Hugo, Frontignan - Samedi 27 mai, salle des Fêtes, rue des Barrys, Cournonsec - Lundi 29 mai, salle de La Gerbe, rue de la Gerbe, Grabels - Mardi 30 mai, Foyer des Campagnes, Mireval - Mardi 6 juin, salle du Peuple, rue du Dr Ombras, Cournonterral - Mercredi 7 juin, salle Grapelli, centre culturel José Janson, rue Marc Rouan, Fabrègue
s Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Facebook : www.facebook.com/MespouletUPR Twitter : www.twitter.com/MespouletUPR

La République En Marche : Nicolas Démoulin

8ème circonscription (cantons de Montpellier-X, Pignan et canton de Frontignan sauf Villeneuve-lès-Maguelone)

Au moment où s’opèrent des changements politiques majeurs et porteurs de renouveau pour notre démocratie, je suis jeune candidat de LREM, issu de la société civile, passionné de politique qui a trouvé d’en les valeurs d’En Marche la raison de son engagement.
Ces valeurs sont les miennes : Travail, Progrès, Justice Sociale, Bienveillance, Attachement à l’Europe.
Je crois fermement en cette nouvelle dynamique insufflée à la France, en brisant le carcan administratif, en redonnant le gout d’entreprendre, et une sécurité aux salariés.
C’est avec pragmatisme et constance, qu’en interaction avec les élus locaux, les chefs d’entreprise, les responsables d’associations et mes concitoyens, je mettrai toutes mes forces au service de la 8ème circonscription.
Je suis installé dans l’Hérault depuis 1979, marié et père de deux merveilleux enfants. Créateur de la PME Bodéva à Mauguio.
Je connais les difficultés de la vie réelle, je connais les difficultés d’entreprendre et la beauté de sa réussite, je connais et j’aime cette 8ème circonscription, doté d’un patrimoine riche et d’un territoire dont l’environnement doit être protégé.
Vous avez élu Emmanuel Macron, signe de volonté de renouvellement de la vie politique, qui s’est entouré d’un gouvernement d’ouverture. Cet élan doit se poursuivre en donnant à la majorité républicaine un vrai poids.
Me soutenir ce sera soutenir la Majorité présidentielle. Je serai un représentant de la Nation si je suis élu et suis conscient des responsabilités qui m'attendent. Je défendrai l'humanisme et le bon sens en allant vers le progrès et la justice sociale.

Nicolas Démoulin

EELV : Jean-Louis Roumégas

1ère circonscription (cantons de Lattes, Montpellier-V, Montpellier-VI, Montpellier-VIII et commune de Villeneuve-lès-Magueloneune)

Une candidature de rassemblement de la gauche et de l'écologie

Mes chères concitoyennes, mes chers concitoyens,

Comme je l'avais annoncé, j'ai cherché à rassembler la gauche et l'écologie pour ces élections législatives sur la première circonscription de l'Hérault. Aujourd'hui, je vous annonce que mon suppléant Serge Desseigne (PCF/Front de gauche) et moi-même menons une campagne de rassemblement soutenue par EELV, le PS et le PCF.
Fort de mon bilan, du travail accompli, et de notre logique de rassemblement des électeurs de la gauche et de l'écologie qui se sont portés sur Benoît Hamon ou sur Jean-Luc Mélenchon aux présidentielles, nous appelons les électeurs de la première circonscription à se rassembler dès le premier tour pour assurer la présence de la gauche et de l'écologie au second tour, et être en position de gagner.
Nous avons pris des engagements clairs pour refuser les ordonnances de dérégulation du code du travail, pour défendre les services publics, pour refuser les traités Ceta et Tafta, pour interdire les perturbateurs endocriniens, pour développer les alternatives aux pesticides et pour porter le projet d'une 6ème République.
Nous appelons tous les électeurs qui ne veulent pas signer un chèque en blanc à E. Macron à se rassembler sur notre candidature. Plus que jamais, nous avons besoin de députés qui jouent pleinement leur rôle et assument la séparation des pouvoirs.

Jean-Louis Roumégas


Lors de la conférence de presse de présentation de candidature, vendredi 19 mai.
De g. à d. : Serge Desseigne, Jean-Louis Roumégas, Frédérique Thonnat (candidate Front de Gauche sur la 1ère circonscription en 2012)
 

Solidarité & Progrès : Julie Péréa

4ème circonscription

 Julie Péréa, 37 ans, experte en objets de collection, poussannaise :
"Je présente ma candidature dans la 4ème circonscription de l’Hérault. Mon suppléant est Romain Couturat, 30 ans, ingénieur.
Jacques Cheminade me soutient et sera présent à ma réunion publique le 23 mai 2017 à Poussan à 18h30, salle Jean Théron, jardin public, promenade du 8 mai 1945 (face au foyer des campagnes).
J’y développerai mon thème de campagne : « Pour se libérer de l’occupation financière, J’ai besoin de vous ! » avec les propositions suivantes :

  •  Bâtir la paix par le développement : connecter le Port de Sète à l’initiative "une Ceinture, une Route"
  •  Se libérer de l’occupation financière -
  • Redonner l’art et la science au peuple.

 Contact : Tél : 06 15 49 44 84 - Facebook : julie.perea.5 – Twitter : @julieperea1

Les républicains : Arnaud Julien

Huitième circonscription


 

 Le 15 Mai 2017, c'est sur les allées Antonin Chauliac, situées au cœur du quartier de Celleneuve à Montpellier, qu'Arnaud JULIEN, (Les Républicains) candidat aux élections législatives, accompagné de sa suppléante, la Frontignanaise Marie-France BRITTO, (Société Civile), a souhaité lancer sa campagne électorale sur la 8ème circonscription sous la bannière :"UNE MAJORITÉ POUR LA FRANCE ".

Cette circonscription Héraultaise, sur laquelle se présente le tandem « JULIEN-BRITTO », s'étend de Montpellier à Frontignan, traverse le cœur du massif de la Gardiole pour rejoindre la  mer et  l'étang de Thau. A elle seule, elle propose  toutes les magnifiques facettes de notre département auquel A. JULIEN et M F. BRITTO sont particulièrement attachés.

 « Je me porte candidat à la députation, avant tout pour servir et oeuvrer pour notre Nation, car le député doit être un acteur de proximité à l’écoute de ses électeurs afin d'être leur porte-parole à tous les niveaux ».

 Lorsqu'il a décidé de se lancer dans cette aventure démocratique, A. JULIEN a souhaité, bien que la Loi n'impose pas encore la parité pour cette mandature, faire appel à une suppléante pour apporter au tandem, cette touche féminine qui fait tant défaut en politique. 

 Avant de décliner son programme, A. JULIEN a souhaité rappeler qu'après les résultats enregistrés au moment de l’élection présidentielle, il faut que la Droite et le Centre proposent une vraie alternance pour redresser la France.

 « Je souhaite défendre les valeurs de justice, d’équité, de respect de notre patrie, du travail, de responsabilité et de laïcité . J'ai une grande ambition, celle de voir la France renouer avec la réussite, retrouver sa place dans le monde qu’elle n’aurait jamais dû perdre, redevenir une terre d’emplois, de promotion sociale, d’égalité des chances. Voilà pourquoi je m’associe à l’ensemble des candidats de la Majorité pour la France en proposant un contrat d’alternance crédible et transparent pour tous les Français ».

 J’entends la colère de certains d’entre vous, je veux la transformer en force constructive pour agir et surtout réussir ! Nous devons gagner la guerre contre le terrorisme, l'intégrisme et contre toutes les sortes de délinquance . Pour notre territoire, nous devons aussi lutter pour attraire des emplois qui font tant défaut ici, et  permettre l'insertion des jeunes dans notre société, nous devons aussi  rassurer les agriculteurs et les vignerons et leur dire  qu'ils ne seront pas oubliés ».

 Puis, ce fut au tour de M-F. BRITTO de souligner tout son intérêt pour faire évoluer la politique familiale en permettant aux jeunes mamans de retourner vers l'emploi sans avoir le souci de la garde de ses enfants. M-F. BRITTO milite aussi pour voir mettre en place une nouvelle Loi sur l'attribution des logements sociaux qui permettra aux jeunes remplissant les conditions d'accessibilité de rester vivre dans leur commune et conserver ainsi les liens familiaux.

La République En Marche : Philippe Huppé

Cinquième circonscription


Investi par La République en Marche ! pour la cinquième circonscription de l’Hérault, Philippe Huppé, maire d’Adissan, vivant et travaillant sur ce territoire, en connait bien les villages, les paysages et la culture qui en font la richesse.
Grâce à son engagement local, il connait vos préoccupations, vos craintes mais aussi votre courage et votre volonté de préparer le futur de nos enfants. Grâce à son engagement auprès des vignerons, il sera le porte parole de notre viticulture et de notre agriculture auprès des instances nationales. Grâce à son travail au sein de l'association nationale Ville et Métiers d'Art, il possède une expérience certaine dans le domaine de l’artisanat dont il veut faire bénéficier notre territoire.
Grâce à son expérience d'élu, il connaît bien les interrogations des collectivités locales et des élus qui s'y dévouent, mais aussi les grandes difficultés des femmes et des hommes qui vivent à nos côtés.
Toutes ces choses, il les vit avec vous et les place au centre de son action future.

Candidat de la République En Marche dans votre circonscription, il n’aspire qu’à en servir les habitants et y apporter un renouveau politique !

Les Républicains : Laurence Magne

Septième circonscription

Je prends acte des résultats aussi bien au niveau national que local. J’adresse au nouveau président de la République mes félicitations républicaines.
J’ai le sentiment toutefois d’avoir embarqué hier soir sur un grand navire France dont le jeune capitaine parle beaucoup mais sans jamais fixer de cap, sans boussole ni gouvernail, et surtout sans équipage au moment de larguer les amarres. Ce n’est pas avec un coup de barre à gauche, puis un à droite que le navire France tracera son sillage vers le cap de bonne espérance.
Nous avons assisté à une élection hors norme et le nouveau président est plus élu par défaut que par adhésion ; défaut de l’autre candidate, Marine le Pen, qui avait déjà abandonné le navire en ne rentrant jamais dans le débat de l’entre-deux tours ; comme son père avant elle, il semble clair que la dirigeante du FN ne souhaite pas gouverner, mais entretenir son mouvement sur toutes les difficultés quotidiennes des français ; un tiers des électeurs ont refusé ce second tour tronqué, en ne se déplaçant pas ou en votant blanc ou nul, niveau historique et très significatif de la fragilité du nouveau chef de l’Etat français.
Dès aujourd’hui, une nouvelle campagne s'engage, celle des élections législatives et du choix du gouvernement pour notre pays. Hier soir, seul un français sur trois espèrait que Emmanuel Macron aura une majorité pour gouverner (étude Sofres-Onepoint) ; les français comptent sur une cohabitation pour conduire les réformes nécessaires. Si le pays doit changer, les représentants précédents qui n’ont rien su faire changer devront disparaitre ; la Droite et le Centre sont prêts à relever tous les défis pour conduire notre pays sur la voie des succès.
Je vais défendre, aux côtés des nombreux élus qui me soutiennent, le projet d’alternance dont la France a besoin. Nous avons un cap, une boussole, un équipage soudé et aguerri.
Pour la passion de notre territoire, je m’engage pour l’avenir de mes concitoyens.

Laurence MAGNE
Candidate Les Républicains - 7ème circonscription de l’Hérault

Les circonscriptions, les candidats

 

 

circonscription

 

 

candidats

 
 

1ère circonscription
cantons de Lattes, Montpellier-V, Montpellier-VI, Montpellier-VIII et une partie du canton de Frontignan (seulement la commune de Villeneuve-lès-Maguelone)

 

 
  1. Albarran Fabienne (Debout La France)
  2. Bort Frédéric (Divers Gauche)
  3. Colet Julien (France Insoumise)
  4. Francis Joseph (LR-UDI)
  5. Garnier Valérie (Parti Animaliste)
  6. Gomez William (Nouvelle Donne)
  7. Jamet France (Front National)
  8. Lachiver Morgane (Lutte Ouvrière)
  9. Miray Nicolas (UPR)
  10. Mirralès Patricia (En Marche)
  11. Moxin Michel (RPF)
  12. Pithon Laurent (Extrême droite)
  13. Roumégas Jean-Louis (EELV/PS)
  14. Visseq Alain (Parti Ouvrier Indépendant)
 
 

2ème circonscription
cantons de Montpellier-I, Montpellier-III, Montpellier-VII et Montpellier-IX

 

 
  1. Abdelli Mustapha (Divers)
  2. Aliotti Pierre (Front National)
  3. Ariztegui Eddine (Parti Animaliste)
  4. Bellaredj Fatima (PS)
  5. Boot Patrick (écolo.)
  6. Cabeca Isabelle (PCF)
  7. Canaud Nancy (LR)
  8. De Bonduwe Zoé (écolo.)
  9. Dechassat Claudia (Debout La France)
  10. Guerreiro-Viseu Elie (UPR)
  11. Goyat Claire (Divers)
  12. Higuet Sébastien (Divers gauche)
  13. Imougar Hssain (Divers gauche)
  14. Jannin Stéphanie (En Marche)
  15. Lazaar Fouad (Divers gauche)
  16. Le Dain Anne-Yvonne (PS)
  17. Lutrat Célia (Divers)
  18. Mantion Coralie (EELV)
  19. Meynier Francis (Divers gauche)
  20. Michel Didier (Extrême gauche)
  21. Ressiguier Muriel (France Insoumise)
  22. Rollet Antoine (divers)
  23. Vayssade Sylvie (Nouvelle Donne)
  24. Yousfi Dalila (Parti Radical de Gauche)
 
 

3ème circonscription
cantons de Castelnau-le-Lez, Castries, Montpellier-II et une partie des cantons de Lunel (seulement les communes de Boisseron, Saturargues, Saussines, Saint-Christol, Saint-Sériès, Vérargues et Villetelle) et Claret (seulement son enclave des communes de Campagne et Garrigues)

 

 
  1. Avallone Sébastien (Divers droite)
  2. Beneteau Laurence (UPR)
  3. Comte Joëlle (Debout la France)
  4. Dardé Catherine (LR)
  5. Dombre-Coste Fanny (PS)
  6. Dubost Coralie (En Marche)
  7. Girard Logan (PCF)
  8. Hoarau Laurent (écolo.)
  9. Larue Florence (Extrême Gauche)
  10. Moynier Arnaud (Divers droite)
  11. Mutel Gabriel (Parti Animaliste)
  12. Sibieude Marie-Noëlle (Nouvelle Donne)
  13. Troise Loriane (Front National)
  14. Vidal Stéphane (France Insoumise)
 
 

4ème circonscription
cantons de Aniane, Le Caylar, Ganges, Gignac, Lodève, Les Matelles, Mèze, Saint-Martin-de-Londres et une partie du canton de Claret (sauf son enclave des communes de Campagne et Garrigues)

 

 
  1. Boesch Hervé (UPR)
  2. Cristol Laurence (LR)
  3. Docon Laurent (Divers Gauche)
  4. Dourau Jacques (Divers Droite)
  5. Dupont Laurent (EELV)
  6. Eliaou Jean-François (En Marche)
  7. Feral Claude (Nouvelle Donne)
  8. Gaubert François (Front National)
  9. Hayem Etienne (France Insoumise)
  10. Lebon Mimose (Ecolo.)
  11. Péréa Julie (Solidarité et progrès)
  12. Phocas Gilles (UD)
  13. Roig Frédéric (PS)
  14. Scotto di Fasano Georges (Ext. Gauche)
  15. Viaene Manuela (Divers)
  16. Vire Florian (PCF)
 
 

5ème circonscription
cantons de Bédarieux, Capestang, Clermont-l'Hérault et Lunas, Montagnac, Murviel-lès-Béziers, Olargues, Olonzac, Roujan, Saint-Chinian et Saint-Gervais-sur-Mare, Saint-Pons-de-Thomières et La Salvetat-sur-Agout

 

 
  1. Araya Antonieta (Lutte Ouvrière)
  2. Ardinat Gilles (Front National)
  3. Atoug Hafid (Divers gauche)
  4. Capron Michel (PCF)
  5. Da Costa Ludovic (Nouvelle Donne)
  6. Goryainova Maria (Divers)
  7. Huppé Philippe (En Marche)
  8. Passieux Marie (PS)
  9. Polard Pierre (France Insoumise)
  10. Rouanet William (Ecolo.)
  11. Rouillé-Pasquali Catherine (LR)
  12. Saint-Girons Sybille (UPR)
  13. Suzanne Cédric (Divers écolo.)
 
 

6ème circonscription
cantons de Béziers-I, Béziers-II, Béziers-III et Béziers-IV

 

 
  1. Aboud Elie (LR)
  2. Bort Moïsette(Divers Gauche)
  3. Cossange Nicolas (PCF)
  4. Folgado José (Ext. Droite)
  5. Fulleda Antonio (PS)
  6. Garcia David (France Insoumise)
  7. Gilhodes Laurent (Lutte Ouvrière)
  8. Landier Sébastien (Divers)
  9. Luigi Armelle (UPR)
  10. Ménard Emmanuelle (Front National)
  11. Moulin René (Nouvelle Donne)
  12. Rolland Jeannick (Ecolo.)
  13. Verniers Pierre (Divers)
  14. Voyer Isabelle (En Marche)
 
 

7ème circonscription
cantons de Agde, Florensac, Pézenas, Servian, Sète-I et Sète-II

 

 
  1. Angevin Virginie (DLF)
  2. Bou Jean-Luc (PCF)
  3. Denaja Sébastien (PS)
  4. Euzet Christophe (En Marche)
  5. Gizard-Carlin Agnès (EELV)
  6. Leclercq Marie-Hélène (FI)
  7. Luigi Bruno (UPR)
  8. Kurek Igor (RPF)
  9. Magne Laurence (LR)
  10. Martinez Jean-Claude (Extr. Droite)
  11. Pagès Guy (Ext. Gauche)
  12. Panis Christophe (Ext. Droite)
  13. Pilaudeau Daniel (Lutte Ouvrière)
  14. Richaud Magali (Parti Animaliste)
  15. Roque Myriam (Front National)
 
  8ème circonscription
cantons de Montpellier-X, Pignan et une partie du canton de Frontignan (toutes les communes sauf Villeneuve-lès-Maguelone)

 

 
  1. Andreoletti Laura (Parti Animaliste)
  2. Assaf, Christian (PS)
  3. Bouallaga Sabria (Ecolo.)
  4. Colas Michel (Debout La France)
  5. Demoulin Nicolas (En Marche)
  6. Julien Arnaud (LR)
  7. Khoury Charles (Divers Gauche)
  8. Maillet Philippe (Divers Droite)
  9. Mespoulet Romain (UPR)
  10. Monfort Martine (France Insoumise)
  11. Prato Gérard (Front National)
  12. Ribeiro Carlos (Ext. Gauche)
  13. Savy Max (PCF)
  14. Teulade Thierry (Nouvelle Donne)
 
  9ème circonscription
cantons de Mauguio, Montpellier-IV et une partie du canton de Lunel (toutes les communes sauf Boisseron, Saturargues, Saussines, Saint-Christol, Saint-Sériès, Vérargues et Villetelle), .

 

 
  1. Chaynes Maurice (Lutte Ouvrière)
  2. Coisne Bertrand (EELV)
  3. Diani Imane (France Insoumise)
  4. Dumay Frédéric (Debout La France)
  5. Hammoud Myriam (PCF)
  6. Jenin-Vignaud Joëlle (LR)
  7. Nazarian Kamy (UPR)
  8. Vouzellaud Guillaume (Front National)
  9. Vignal Patrick (En Marche)