Pierre Bouldoire ne briguera pas un 5ème mandat à Frontignan-la Peyrade

Pierre Bouldoire passe la main et n’est pas candidat à sa propre succession. Elu une première fois en 1995, ensuite, les Frontignanais lui ont accordé leur confiance 3 fois de suite, aujourd’hui il ne souhaite pas briguer un 5ème mandat.

Le maire quittera donc la scène politique locale frontignanaise en mars 2020, avec un bilan que l’on pourrait qualifier de positif. Lui qui se décrit comme humaniste plus qu’écologiste.

« Comme vous le savez en 1995, la vile était dans une crise sociale et économique majeure, je pensais faire un seul mandat, mais un mandat de 25 ans, avec une équipe sans faille. Nous avons dû nous attaquer à un certain nombre de friches notamment

  • Usine à gaz à la Peyrade aujourd’hui une maison de retraite publique
  • La raffinerie de souffre qu’on a transformer en eco-quartier qui est en cours d’achèvement La friche des salins, bien que différente, qui est devenu un lieu très prisé
  • La friche Chambourcy, aujourd’hui propriété de la ville d’une superficie de 6 fois la salle de l’aire, des bâtiments qui peuvent être reconvertis
  • Friche LIDEL et la Farfouille à la Peyrade en grande partie destinée au développement économique avec le port
  • La friche Lafarge La BP hydrocarbure avec un périmètre de danger englobant 4500 habitations, aujourd’hui ramené dans le périmètre de propriété de la British. Ainsi 4499 habitations sont sorties de ce périmètre de danger, une seule demeure dans ce secteur.
  • Exon, anciennement Mobil, un combat qui a débuté dès 1996, qui va être dépolluée complètement…
  • Adapter, sinon réinventer des services publics de qualité pour les habitants avec construction d’école, d’un collège, du gymnase Karabatic.
  • Le port de plaisance gérer par une institution bancale à l’époque avec le fonctionnement que l’on connait aujourd’hui…

Aujourd’hui sans exagération, c'est avec une certaine fierté que d'avoir œuvré pour la ville et pour ses habitants. Je passe la main, le pouvoir on n’en hérite pas, on le gagne, mais maintenant on arrive à la fin d’un cycle et il est temps de passer le relais…

Il y a des noms qui circulent, je n’en donnerai aucun. »

A.SAnfilippo

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos