Dans l'Hérault, les actions de la Ligue contre le Cancer

En ce mois de forte chaleur, la ville de Montpellier a souhaité renforcer les grandes lignes de ses actions liées à la prévention de la population à travers la signature d'une convention de partenariat avec la Ligue contre le Cancer.

Ce jeudi 25 juillet 2019, Caroline Navarre, adjointe au Maire déléguée à la Prévention santé et aux Droits des femmes, a signé avec la Ligue contre le Cancer et son président, Jean-Bernard Dubois, une convention de partenariat autour des actions de prévention et de lutte contre les cancers.


L'importance de la prévention en été avec le soleil

" Nous condamnons la toast attitude, celle qui consiste à lézarder sur nos plages héraultaises et la Ligue contre le Cancer se doit de diffuser des informations sur le caractère néfaste des UV sur la peau en cette période d'extrême chaleur, déclare le professeur Jean-Bernard Dubois, président de la Ligue contre le Cancer dans l'Hérault et successeur de M. Henry Pujol. Par pitié, bougez, nagez, ne restez pas immobile, ne laissez pas vos enfants sans protection solaire car nous sommes dans ce cas à la limite de la maltraitance !". 


La santé, un pilier pour la métropole de Montpellier 

Ce jeudi, la signature officielle de ce partenariat a été engagé lors d'un précédent conseil municipal cet hiver. " Depuis plusieurs années, on a lancé de nombreuses actions de sensibilisation avec des projets comme "J'agis pour ma santé", une opération bien ancrée dans les écoles pour promouvoir l'activité physique et l'alimentation chez les jeunes, rappelle Caroline Navarre. Mais aussi le label "Vivez, bougez", le dépistage avec Octobre rose avec les parapluies rue de La Loge, le Moi(s) sans tabac en novembre, Mars bleu sur le dépistage du cancer colorectal ou encore la course La Montpellier Reine en mai."

En s'engageant avec la Ligue Contre Le Cancer, la Ville de Montpellier réaffirme sa volonté de poursuivre le travail accompli sur son territoire et s'inscrit pleinement dans les objectifs de santé publique de la stratégie nationale de santé 2018-2022 qui place la prévention et la promotion de la santé comme un axe majeur de la lutte contre les cancers. "Avec des événements communs, nous aurons à rendre vivante cette convention, la Ligue s'y engage', conclut M. Dubois, professeur honoraire de cancérologie-radiothérapie et Vice-Président de la Fédération nationale de la Ligue contre le Cancer.

 une nouvelle action à la piscine olympique d'Antigone par l'équipe de prévention qui informe sur le bon usage du soleil 

des jeux pour sensibiliser les jeunes enfants et leurs parents, des bracelets qui réagissent aux UV en devenant violet sont offerts par le Comité 34

Pour découvrir les différentes Actions de prévention solaire de La Ligue contre le Cancer avec le comité de l'Hérault https://www.facebook.com/laliguecontrelecancer34

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie