Parrainage pour l’emploi par de hauts-fonctionnaires de jeunes en difficultés d’insertion

Parrainage pour l’emploi par de hauts-fonctionnaires de jeunes en difficultés d’insertion

Ce jeudi 6 juin 2019, le Préfet de l’Hérault a organisé une rencontre autour d’un petit déjeuner entre jeunes en difficultés d’insertion et hauts-fonctionnaires dans le cadre du parrainage pour l’emploi, en collaboration avec la Mission Locale des Jeunes (MLJ).

Les parrains et marraines accompagnent leurs filleul.e.s tout au long de leur parcours vers l’emploi. Le Préfet Pierre POUËSSEL, ainsi que l’ensemble des sous-préfets du département, les directeurs de services de l’État et les délégués du Préfet s’engagent à suivre individuellement, et ce pendant plusieurs mois, une vingtaine de jeunes suivis par les missions locales de Montpellier, Béziers, Sète et Lodève.

Ce petit déjeuner a permis aux parrains et marraines de rencontrer leurs nouveaux filleul.e.s. Moment de convivialité et de partage, certains ‘‘anciens’’ filleul.e.s ont livré leur expérience sur cette opération et évoqué de leur situation actuelle.

Parmi les divers témoignages, on a pu entendre la filleule du Préfet parler de réelle opportunité, de chance unique, qui lui a permis de s’investir et de réussir la première partie du concours d’adjoint administratif. De son côté, la filleule de la déléguée du préfet évoque le soutien qu’elle a pu recevoir de la part de sa marraine non seulement dans sa vie professionnelle, mais également personnelle. Le filleul du directeur du Cabinet, ayant obtenu son Certificat de Qualification Professionnelle d’agent de prévention et de sécurité au bout de plusieurs tentatives, avoue que sa détermination à ne pas abandonner lui vient de son parrain qui l’a toujours encouragé.

De même, de hauts-fonctionnaires ont souhaité s’exprimer sur les enseignements qu’ils ont eux-mêmes tiré de cette initiativeLa déléguée du Préfet a évoqué un système de connexion entre les différentes facettes des personnes impliquées, dont l’insertion professionnelle n’est qu’un élément déclencheur. De part ce soutien professionnel, les jeunes prennent confiance et peuvent se lancer également dans leurs projets personnels, dans lesquels les parrains et marraines n’hésitent pas à s’investir pour conseiller et encourager leurs filleul.e.s. La déléguée du Préfet a également ajouté que ce programme lui apporte une certaine richesse, renforce l’humilité, et permet de passer outre les préjugés.

Cette opération, lancée le 3 juillet 2017 par le préfet de l’Hérault, se place comme étant un outil efficace des politiques de l’emploi contre toutes les formes de discriminations sur le marché du travail. L’enjeu est de faciliter l’accès et le maintien dans l’emploi de personnes rencontrant des difficultés d’insertion professionnelle.

En 2018, avec 349 hauts-fonctionnaire qui ont accompagné 548 jeunes, le bilan est de 70% de sorties positives (emplois, stages, contrats d’alternance, formations ou même création d’activité).

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie