Commémoration nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leur abolition

Commémoration nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leur abolition

Chaque 10 mai depuis 2006, la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions permet de porter le souvenir des esclaves, de la traite négrière et de réaffirmer l’intangibilité de la dignité humaine.

Vendredi 10 mai 2019, Philippe Nucho, sous-préfet, secrétaire général de la préfecture de l’Hérault, a présidé, la cérémonie à Montpellier, devant la Stèle dédiée à l’abbé Grégoire, dans les jardins de l’Hôtel de Ville.

Les autorités civiles et militaires du département et les représentants des associations œuvrant pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage ont participé à cette commémoration.

À cette occasion, le sous-préfet, a salué tout particulièrement les élèves et professeurs de l’école primaire de Colombiers, du collège Arthur Rimbaud de Montpellier et des Lycées de Clermont l’Hérault et Pézenas, lauréats du grand concours « Flamme de l’égalité ».

Au cours de son allocution,  le sous-préfet, rappelle que « cette cérémonie illustre la volonté de favoriser une appropriation citoyenne de cette commémoration qui concerne la Nation toute entière et que l’abolition a été au cœur de l’idéal républicain.

« Cette journée Nationale n’est pas une simple cérémonie du souvenir mais une affirmation de la dignité et de la liberté humaine comme l’exprimaient avec force les hommes des lumières »

retrouvez le discours du sous-préfet :

> Discours de M. NUCHO-1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes