Un dimanche pour la planète, balade dans l'Hérault

Organisés par la commune de Murviel-lès-Montpellier, à 30 min à l'Est de la capitale héraultaise, ne  manquez pas les deux événements du dimanche 13 janvier 2019


Le matin, une randonnée agro-écologique  aux côtés  de Laurent Cazals, « l’homme qui plantait des arbres dans la garrigue » sur les terres des Blaquières. Une rencontre à ne pas manquer avec celui qui a entrepris - il y aura bientôt 30 ans - de planter des pins sylvestres  sur 150 hectares de garrigue.

Pour aller plus loin, découvrez l'association qu'il a créée Garrigue vivante 

En compagnie de Laurent Cazal, vous parcourrez environ 7 km de garrigue entre le ruisseau de Pignarel et la rivière du Coulazou avec vue sur le Pic Saint-Baudille avec un départ à 9h30 depuis la Brasserie de l’Oppidum.
Gratuit et sans réservation.
Organisée par la municipalité de Murviel-lès-Montpellier

Un repas  champêtre pour le climat

Du champ à l'assiette, un repas  sans viande, composé de produits bio, très locaux et de saison !
10 euros le plat, 13,50 entrée ou dessert
Réservation : 09 51 94 49 76
Organisé par Slowfood et la Brasserie l’Oppidum.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes