Le préfet de l’Hérault et le maire de Montpellier en visite chez les gendarmes

L’image contient peut-être : 1 personne, debout

Ce lundi, dans la soirée, M. Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault, a été accueilli par le général Jean-Valéry Lettermann, entouré d’officiers de l’état-major, au quartier Lepic à Montpellier. Une visite traditionnelle de soutien aux gendarmes, comme à différents services de sécurité qui œuvrent pour la protection des personnes et des biens en cette nuit de célébration de passage à la nouvelle année.

A cette occasion, M. Pierre Pouëssel accompagné de son directeur de cabinet, M. Mahamadou Diarra, M. Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole,également présent ont salué les militaires du centre opérationnel qui gèrent 24H/24 les appels d’urgence.

Il a également pu prendre connaissance du dispositif mis en place avec près de 500 gendarmes mobilisés dans le département - actifs et réservistes - dont 270 officiers de police judiciaire pour participer à la sécurisation des lieux de rassemblements, faire face aux éventuelles situations de troubles à l’ordre public mais aussi pour veiller à la fluidité des axes routiers et autoroutiers dans un contexte de menace terroriste élevée.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes