Département : le schéma de développement des ports départementaux et des filières maritimes

Bordé par la mer et ses lagunes sur plus de 130 km, l'Hérault dispose d'un littoral qui génère de multiples activités économiques : le tourisme, la pêche et la conchyliculture en mer et en étang ainsi que les activités portuaires. Le Département participe activement à leur développement.

En 2018, le Département a souhaité se doter d’un schéma de développement des ports départementaux et des filières maritimes Ce document constitue une véritable feuille de route pour la politique maritime du Département jusqu’en 2021. Il s’inscrit dans le projet Hérault Littoral engagé par le Département.

> Télécharger le schéma de développement des ports départementaux et des filières maritimes 2018-2021

PORTS ET ÉQUIPEMENTS MARITIMES

Les ports sont des lieux d’activité importants pour notre département mais aussi des sites attractifs pour les touristes ou plaisanciers qui aiment flâner sur leurs quais et découvrir tous leurs charmes… L’Hérault compte 19 ports de plaisance  répartis sur la côte et dans les lagunes, ainsi que 12 haltes ou ports fluviaux, principalement sur le canal du midi, mais aussi sur le canal du Rhône à Sète.

 Des ports départementaux

« Le saviez vous ? » : les Départements sont compétents depuis la première loi de décentralisation de 1983 pour la création, la gestion, l’aménagement et l’exploitation des ports dits « mixtes » qui intègrent  de la plaisance aux côtés des activités professionnelles de pêche. En 2015, le Département de l’Hérault a souhaité  continuer à gérer ses ports alors que la loi NOTRe donnait la possibilité à d’autres collectivités de candidater sur  cette compétence.

Le Département reste donc propriétaire de huit ports dont 4 professionnels et 4 mixtes (illustration carte des ports départementaux + encart liste des ports) dont il délègue la gestion à des collectivités ou à des structures privées et sur lesquels il exerce les pouvoirs de police portuaire que lui confère la loi. Son objectif : réhabiliter, préserver et valoriser les ports départementaux en lien avec ses délégataires. L'effort porte particulièrement sur la requalification environnementale de ces ports ou l’amélioration de leurs équipements et infrastructures. Ainsi, le Département assume financièrement de nombreux travaux que ce soit en maîtrise d’ouvrage directe ou par voie de subvention.

Pour tout savoir : http://www.herault.fr/maritime

 Carte des ports d'Hérault 2015

Carte des ports d'Hérault 2015

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes