Le schéma culturel du département de l'Hérault 2018-2021

En 2018 : 12,4 millions d’euros sont dédiés aux actions culturelles à destination de tous les Héraultais sur l’ensemble du territoire.

Département Hérault

Avec le Président Kléber Mesquida, le Département s’engage à développer une offre culturelle solidaire et humaniste pour tous. L’ambition se décline en 4 enjeux : 

LE SOUTIEN À LA CRÉATION ET À LA DIFFUSION ARTISTIQUE

Les trois domaines départementaux Bayssan à Béziers, Pierresvives et le Théâtre d’O à Montpellier sont les piliers de la politique départementale. La collectivité met également en place une nouvelle offre festivalière en 2018, dont pour le Jeune public « Hérault ! Hérault ! Patapon » et les « Rendez-vous médiévaux ». 

LA VALORISATION DU PATRIMOINE

Centre d’intérêt commun, le patrimoine fait l’objet d’actions innovantes et fortes comme le programme « L’Oenotour de l’Hérault » concept touristique autour de 59 caveaux étapes, « Le symposium international de sculptures sur marbre » et le parcours pédagogique du parc du Domaine départemental du Château D’O.

LE PARTAGE DE LA CONNAISSANCE

Pierrevives développe un programme de projets scientifiques, éducatifs et culturels. Depuis début 2018 un partenariat a été signé avec le Musée de l’Homme pour l’organisation d’expositions majeures comme « Nous et les autres. Des préjugés au racisme » - en cours - et « Néandertal ». Les Archives et la Médiathèque départementales favorisent aussi l’accès aux nouvelles technologies et démocratisent le savoir à travers numérisation et mise en ligne.

LA CONSTRUCTION DES PARCOURS D’ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

Le Département joue un rôle clé dans l’accompagnement et la mise en oeuvre des projets d’Education Artistique Culturel notamment au profit des collégiens (Théâtre - Arts plastiques - Culture numérique…)

Télécharger le schéma culture

Le 22 mai 2018, l’Assemblée départementale s'est réunie à l’Hôtel du Département de Montpellier. Les 50 conseillers départementaux ont débattu sur de nombreux sujets. 

A noter pour la Culture, éducation, jeunesse :

- Adoption du Schéma culturel départemental 2018-2021 : Lors du vote du budget primitif 2018, le Président Kléber MESQUIDA et les conseillers départementaux ont réaffirmé leur engagement et leur soutien au secteur culturel en votant un budget de 12,4 M€ destiné à favoriser la diffusion de la culture auprès de tous les publics sur tout le territoire. Pour cela, le Département peut s’appuyer sur ses 3 domaines départementaux de Bayssan, Pierresvives et du Château d’O, piliers de la politique culturelle mais aussi sur les 235 bibliothèques du réseau départemental, les écoles de musique, les théâtres et autres lieux de spectacles partenaires, les sites patrimoniaux, autant que les traditions ou les circuits culturels d’art et oenotouristiques. L’EPIC Hérault Culture en sera un levier important, notamment en tant qu’outil au service du rayonnement et de l’animation culturelle dans le département. 

A travers ce schéma culturel, le Département redéfinit l’orientation de sa politique culturelle afin d’adapter et expérimenter ses dispositifs et s’ouvrir à d‘autres enjeux. Le Département s’engage à porter haut ses valeurs, pour développer une offre culturelle humaniste et solidaire qui s’adresse à tous les Héraultais. 

Le nouveau schéma s’articule autour de trois grands axes :

1/ « Vivre la culture dans l’Hérault » proposer une offre qui s’adresse à tous les Héraultais et favorise le lien social ;

2/ « Hérault Culture » concevoir des animations qui rayonnent sur tout le Département et contribuent à l’attractivité du territoire ;

3/ « Une culture en mouvement » les nouvelles trajectoires pour irriguer tout le territoire héraultais. 

- Médiathèque départementale : demande de subventions auprès du Ministère de la Culture pour renouveler l’opération « Premières pages » et la réalisation d’un « livre-manteau » avec l’auteure-illustratrice Emmanuelle Houdart et candidater au label « Bibliothèques Numérique de Référence » qui aide les grandes collectivités à se doter de bibliothèques numériques de haut niveau.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes