Une femelle dauphin bleu et blanc échouée sur une plage d'Agde

Prévenus dimanche matin par la brigade environnement de la ville et des promeneurs sur la plage des Battuts à Agde, Marine et Renaud, de l'équipe de l’Aire marine protégée, sont allés procéder à une vérification de l'espèce et aux mesures habituelles in situ.

En bon état de conservation il s’agit d’une femelle dauphin bleu et blanc d’environ 2m qui sera autopsiée par nos soins avec des prélèvements à la clé qui permettront peut-être d’en savoir plus sur les causes du décès. Données qui seront envoyées au réseau national d’échouage des cétacés dont l’Aire marine protégée est membre. La plupart du temps ces animaux meurent simplement de vieillesse, ou de collision avec des bateaux, voire de maladies et de virus.  Rappelons qu'il ne faut pas toucher les cétacés échoués sur les plages car ils peuvent être porteurs de maladies. Si vous observez des grands animaux marins échoués, morts ou vivants, sur le littoral tels que dauphins ou tortues le plus simple est d’appeler les pompiers qui feront ensuite le relais avec les personnes habilitées à s’en occuper.

Renaud Dupuy de la Grandrive, 
directeur du milieu marin de la ville d’Agde

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes