La Région lance le réseau des « Grands Sites Occitanie / Sud de France »

Ce mardi 9 octobre à Toulouse, Jean-Louis Guilhaumon, vice-président de la Région en charge du tourisme et du thermalisme, réunissait plus de 200 acteurs du réseau « Grands Sites Occitanie / Sud de France ».

Après le déploiement du programme à l'échelle de la région, la mise en place des conventions et le lancement d'une campagne de promotion des 40 sites labellisés, ce temps d'échange et de travail collectif engage une nouvelle étape pour le développement du réseau des acteurs de la dynamique touristique en Occitanie.

tiseCapture

 © Romain Saada - Région Occitanie

«  Aujourd'hui, il s'agit avant tout d'échanger sur l'avancement de cette politique phare et de construire ensemble les plans d'actions pour 2019 et 2020. Je tiens à exprimer la force collective que constitue cette collection des Grands Sites Occitanie / Sud de France. Ils ne sont pas une simple addition de sites individuels, ce sont les notions de solidarité et de rayonnement qui font la pertinence et la cohérence de ce dispositif de promotion touristique et territoriale. Le rôle des acteurs de terrain est primordial pour la réussite de ce programme, et c'est ensemble que nous parviendrons à faire entrer l'Occitanie dans le Top 10 des destinations européennes » a notamment déclaré Jean-Louis Guilhaumon en ouverture de la rencontre.

 Les travaux se sont poursuivis durant la matinée au cours d'ateliers thématiques portant notamment sur la promotion, la médiation culturelle du patrimoine ou encore le concept de « smart destination ».

 Les Grands Sites Occitanie / Sud de France

 Afin de promouvoir ses sites patrimoniaux, culturels, historiques et favoriser le développement économique des territoires, la Région a créé la collection Grands Sites Occitanie / Sud de France. Cette démarche de structuration touristique de destinations d'excellence est accompagnée d'une stratégie de promotion et de communication d'envergure.

 Chaque Grand Site est une destination touristique à part entière, basée sur un ou plusieurs cœurs emblématiques, et une aire d'influence, qui dynamise l'ensemble du territoire. Il s'agit d'une politique d'aménagement du territoire et d'économie touristique qui considère que le premier touriste est d'abord l'habitant, qui fait la part belle à l'innovation et à la qualité.

 Avec 8 Grands Sites aux abords de la Méditerranée, 9 dans les Pyrénées et 23 en cœur d'Occitanie, cette démarche patrimoniale intègre une véritable dimension territoriale en irriguant l'ensemble de la région.

 + d'infos sur les Grands Sites Occitanie / Sud de France : www.grands-sites-occitanie.fr

Pluies méditerranéennes intenses : les bons comportements à adopter

Chaque année, l'Hérault et 14 autres départements de l’arc méditerranéen connaissent des épisodes de pluies intenses - également appelés épisodes cévenols lorsque les pluies s'abattent sur le relief des Cévennes et sur les zones voisines - pouvant conduire à des crues soudaines sur des territoires à forte concentration touristique : l’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures. Les épisodes de pluies méditerranéennes se produisent principalement durant la période de septembre à mi-décembre.

Les 8 messages de comportements à adopter pour l’ensemble des populations concernées par le risque inondation sont :

Aucun texte alternatif disponible.

Je m’informe et je reste à l’écoute des consignes des autorités dans les médias et sur les réseaux sociaux en suivant les comptes officiels ;
Je me soucie des personnes proches, de mes voisins et des personnes vulnérables ;
Je ne prends pas ma voiture et je reporte mes déplacements ;
Je m’éloigne des cours d’eau et je ne stationne pas sur les berges ou sur les ponts ;
Je ne sors pas, je m’abrite dans un bâtiment et surtout pas sous un arbre pour éviter un risque de foudre ;
Je ne descends pas dans les sous-sols et je me réfugie en hauteur, en étage ;
Je ne m’engage ni en voiture ni à pied : pont submersible, gué, passage souterrain… Moins de 30 cm d’eau suffisent pour emporter une voiture ;
Je ne vais pas chercher mes enfants à l’école, ils sont en sécurité.


Bien préparer son kit de sécurité :

Dans une situation d’urgence, les réseaux d’eau courante, d’électricité, de téléphone peuvent être coupés. Préparez-vous à vivre de manière autonome quelques jours (3 jours) avec certains objets essentiels. Le kit de sécurité sera placé dans un endroit facile d’accès pour pouvoir le récupérer plus rapidement possible. Il se compose de :

- Radio et lampes de poche avec piles de rechange
- Bougies, briquets ou allumettes
- Nourriture non périssable et eau potable
- Médicaments
- Lunettes de secours
- Vêtements chauds
- Double des clés
- Copie des papiers d'identité
- Trousse de premier secours
- Argent liquide
- Chargeur de téléphone portable
- Articles pour bébé
- Nourriture pour animaux


Je note les numéros utiles :

- Ma mairie Ville de Montpellier : 04 67 34 70 00
- 112 ou 18 Sapeurs-Pompiers de l'Hérault - SDIS 34
- 15 SAMU
- 17 Gendarmerie de l'Hérault / Police Nationale


Je connais les niveaux de vigilance :

Jaune : phénomènes localement dangereux

Orange : phénomènes dangereux et étendus

Rouge : phénomènes dangereux d'intensité exceptionnelle


Consultez l'article complet pour mieux vous préparer : https://bit.ly/2wmbCU8 

Gros incendie à la sortie nord de Montbazin

Jeudi 4 octobre 2018. Un incendie s'est développé à environ 14h30 au nord de Montbazin. Un bâtiment de l'usine agricole aurait brûlé en grande partie. Il s'agit de l'usine à oeufs en direction de Cournonsec.

oeuP1140659

De nombreux sapeurs-pompiers de différentes casernes sont sur place aidés par 4 canadairs qui continuent encore à 17h20 leurs rotations.

A noter la fermeture de la route RD5.  Le bâtiment agricole de 1000 mètres carrés de production d'œufs avec des véhicules agricoles à l’intérieur s'est enflammé et le feu s'est propagé à la végétation tout autour.

D'après les pompiers, plus de 20 ha brûlés et une bergerie voisine est évacuée pour une mise en sécurité...

En fin d'après-midi, "...à 18h50, le bilan est d’environ 50 hectares brûlés tandis que près de 120 pompiers et environ 30 camions sont intervenus sur le sinistre. Les 6 Canadair de la sécurité civile ont pu, grâce à des largages de précision chirurgicale, stopper la progression du feu." SDIS 34

L'Octobre Rose montpelliérain est lancé

L'Octobre Rose montpelliérain est lancé depuis le 3 octobre rue de La Loge, à la gare Saint-Roch, à l'aéroport et au Centre Odysseum avec des centaines de parapluies roses suspendus qui ornent magnifiquement le centre-ville jusqu’au 25 octobre 2018, une action symbolique, et un enjeu de santé publique pour sensibiliser la population sur le dépistage du cancer du sein. Le slogan cette année est " Le  dépistage, c'est la vie !".

Octobre Rose est le mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Les pouvoirs publics souhaitent, grâce à cette campagne de communication, rappeler aux femmes et aux professionnels de santé les modalités de dépistage et de suivi. En fonction du niveau de risque, chaque femme peut être orientée et suivie de façon adaptée.

Ainsi, dès le 3 octobre, la rue de la Loge, au centre-ville de Montpellier, s'est parée de parapluies roses. Il s’agit d’une action symbolique pour attirer l’attention et informer le grand public sur l’importance du dépistage. Les parapluies protègent comme le dépistage. Le Collectif Octobre Rose 2018 et la Ville de Montpellier souhaitent rappeler aux Montpelliérains que le dépistage sauve des vies.

Le cancer du sein est le 1er cancer chez la femme. Son dépistage est donc un enjeu majeur de santé publique. En effet, détecté tôt, un cancer du sein se guérit dans plus de 90% des cas ! Alors que le taux de dépistage est en baisse, les acteurs dans la prévention, le dépistage et la prise en charge du cancer du sein à Montpellier ont souhaité, une nouvelle fois, s’allier pour porter haut et fort le message sur l’importance du dépistage du cancer du sein. La Ville de Montpellier, à l’initiative de ce Collectif*, et consciente que le dépistage est un enjeu majeur de santé publique, soutient et s’associe aux actions menées, en mettant notamment à disposition ses infrastructures, pour s’assurer que le plus grand nombre de femmes soient informées.  


Caroline Navarre, Adjointe au Maire, Déléguée à la Prévention Santé et aux Droits des femmes, a participé au lancement d'Octobre Rose le 3 octobre dernier.

Les dates à retenir :

 Samedi 6 octobre, de 10h à 17h, présence exceptionnelle du Mammobile près de la place de la Comédie, 7 boulevard Victor Hugo, Montpellier - planning de présence du Mammobile en octobre disponible sur www.mammobile.com,

 Les 3, 6, 10 et 17 octobre : *les membres du Collectif Octobre Rose seront rue de la Loge, pour informer les passant(e)s sur le dépistage du cancer du sein.

 Les 8, 9, 11 et 12 octobre : présence du Collectif Octobre Rose à la Gare Saint Roch de Montpellier pour sensibiliser les usagers sur le dépistage du cancer du sein.

 Jeudi 25 octobre : Soirée de clôture de l’édition 2018 d’Octobre Rose dans le cadre du festival CINEMED avec la projection du film de Solveig Anspach « Haut les coeurs ! » à l’Opéra Berlioz de Montpellier et la vente des parapluies roses de la rue de La Loge à 10€ l'unité. 

Tout le programme d'Octobre rose 2018 dans l'Hérault http://www.depistages34.com/wp-content/uploads/2018/10/Programme-Octobre-Rose-2018.pdf

Composition du collectif : AMHDCS, ARCOPRED, BRCA France, CHU Montpellier, Comité féminin 34, Comité de l’Hérault de la Ligue contre le cancer, Dépistages 34, Association Etincelle, Institut du Cancer de Montpellier, La Montpellier Reine a du Coeur, La Ville de Montpellier, Montpellier Institut du Sein, Vivre comme avant.

Prévention des incendies de forêt

 Prolongation de la période d ’interdiction d ’emploi du feu jusqu ’au 15 octobre 2018

Après un début d’été peu propice au développement des incendies, la sécheresse s’est installée au cours du mois d’août et s’est aggravée en septembre sur l’ensemble du département. Le dessèchement de la végétation et l’absence de précipitation prévue à court terme, couplés à des épisodes de fort vent, favorisent depuis une semaine le développement d’incendies sur des surfaces de plus en plus importantes.

Le risque d’incendie de végétation devient ainsi très élevé pour la première fois depuis le début de l’été. En conséquence, le préfet de l’Hérault a décidé de prolonger jusqu’au 15 octobre 2018 la période d’interdiction de l’emploi du feu à l’intérieur et à moins de 200 mètres des bois, forêts et garrigues .

Il est rappelé que le brûlage des déchets verts de parcs et jardins (déch ets de tonte, feuillages, branchages issus d’élagage de haies...), demeure interdit sur l’intégralité du département au titre de l’article 84 du Règlement sanitaire départemental. Le non - respect de l’interdiction de l’emploi du feu expose son auteur à des poursuites pénales.

En cas d’incendie, même involontaire, des amendes pouvant aller jusqu’à 150 000 € ainsi que des peines d’emprisonnement peuvent être prononcées. Des dommages et intérêts peuvent être réclamés.

Si vous avez connaissance d’un départ de feu, contactez sans délai les sapeurs - pompiers au 18 ou 112 pour faciliter les conditions d’intervention des services de lutte contre l’incendie.

Toutes les informations sur : http://www.herault.gouv.fr/Politiques - publiques/Agriculture - foret - et - developpeme nt - durable/Foret/Prevention - des - forets - contre - les - incendies

Aqua Domitia : 70 M€ de travaux lancés dans les 30 prochains mois

Le Groupe BRL a invité les adhérents de la FRTP Occitanie Méditerranée à une présentation des grands chantiers qui vont être lancés dans les 30 prochains mois dans le cadre du Réseau Hydraulique Régional et de son extension, au travers du programme Aqua Domitia.

Cette rencontre a resitué les grands enjeux de ces investissements, soutenus par Damien Alary, Vice-Président de la Région Occitanie et Président du Conseil d’administration de BRL,  qui s’inscrivent dans le Plan d’intervention Régional de gestion intégrée de l’eau voté par la Région en juin dernier.

Comme l’a souligné Jean-François Blanchet, le Directeur général du Groupe BRL «  avec cette nouvelle phase du programme Aqua Domitia, 70 M€ de travaux vont être engagés dans les 30 prochains mois dont plus de 40 M€ dans les 6 mois à venir. Nos cahiers des charges seront innovants en matière de Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE) et intégreront les principes du Schéma régional  de promotion des achats publics socialement et écologiquement responsables. Nos appels d’offres feront aussi appel à la créativité et l’innovation des entreprises, en encourageant des solutions sobres en Carbone, à faible consommation d’énergie et économe en eau. Il est également prévu un large allotissement et des dispositions spécifiques pour permettre au plus grand nombre d’entreprises de bénéficier de ces travaux, pour optimiser en même temps l’intérêt du Maitre d’ouvrage et les effets positifs des travaux sur l’économie et l’emploi». Les entreprises devront ainsi démonter dans leurs mémoires techniques à quel niveau elles intègrent ces exigences.

« Il était ainsi important pour BRL de partager, avec les représentants de la profession, les orientations du programme AQUA DOMITIA porté par la Région Occitanie : »

« – promouvoir une démarche responsable et solidaire pour atténuer le changement climatique,

- favoriser l’adaptation des territoires à l’impact de ce changement ainsi qu’à celui de la croissance démographique, en accompagnant le développement économique tout en préservant les milieux naturels. »

Dans les 30 prochains mois les futurs travaux d’Aqua Domitia et des réseaux de desserte hydro-agricoles vont ainsi faire l’objet d’appels d’offres répartis en 16 lots, concernant la fourniture et la pose de plus de 175 km de canalisations, 3 franchissements par micro-tunneliers et  la réalisation de 3 stations de pompage, intégrant une orientation digitale avec la démarche BIM (maquette numérique) et la démarche de Bâtiment Durable Méditerranéen. « 

« Dans la dynamique du Plan de soutien à l’emploi et au BTP porté par la Région, BRL a souhaité, avec cette réunion d’information préalable, exposer l’organisation des allotissements permettant ainsi au plus grand nombre d’entreprises de bénéficier de ces investissements financés par la Région, les Départements de l’Aude et de l’Hérault et les agglomérations et collectivités du territoire concerné. »

« Cette démarche innovante a été saluée par la profession et les éléments présentés seront mis en ligne sur le site internet du Groupe, pour permettre le plus large accès possible aux entreprises et à la concurrence. »

 

Les éléments présentés lors de cette réunion sont en ligne sur le site de BRL et du RHR : https://www.brl.fr/fr/189-aqua-domitia-70-m%E2%82%AC-de-travaux-lances-dans-les-30-prochains-mois-49.html

Mouille ta plume : participez à un projet de sensibilisation des inondations !

Cette opération reconduite en 2018-2019 vise à encourager puis valoriser l’expression écrite, graphique et artistique d’élèves sur le sujet de la prévention des inondations.

Mouille ta plume : participez à un projet de sensibilisation des inondations !

" Mouille ta plume", 2ème Édition : participez à un projet de sensibilisation au risque inondation !

Fort du succès de la première Édition de l’opération "Mouille ta plume" sur la période 2017 - 2018, Nous vous invitons à contribuer à la 2ème édition de l’opération « Mouille ta plume » au titre de l’année scolaire 2018-2019.

Cette action est ouverte à tous les établissements d’enseignement des 23 départements de l’arc méditerranéen. Elle mobilise élèves, enseignants volontaires et partenaires des 1er et 2nd degrés mais également les étudiants des universités. Les projets peuvent s’articuler avec les PPMS inondation et les exercices associés.

Les contributions pourront prendre des formes diverses, notamment :

  • dessins, poésies ou contes illustrés ;
  • nouvelles éventuellement théâtralisées ;
  • clips ou vidéos …

Comment contribuer ?

 Les contributions sont à envoyer avant le 30 avril 2019 par courriel à l’adresse suivante : secretariat[@]iffo-rme.fr

L’ensemble des productions sera valorisé, avec l’accord des établissements. Une remise de prix viendra couronner les plus belles réalisations.

Montpellier : Lancement du CFA-Sport Occitanie

Au Creps de montpellier, Emmanuelle Gazel, vice-présidente en charge de l'emploi, de la formation professionnelle et de l'apprentissage, représentant la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée Carole Delga, participera vendredi 21 septembre au lancement du CFA Sport-Occitanie.

 Fruit de la fusion du CFA Sport de Toulouse, créé en 1999 et porté par le CREPS de Toulouse, et du CFA Sport Méditerranée, créé en 2008 à l'initiative du CREPS de Montpellier et du monde sportif, le CFA-Sport Occitanie a pour mission de piloter et de rendre plus lisible les plus de 60 formations ouvertes à l'apprentissage pour former aux métiers du sport et de l'animation en Occitanie.

 "Avec près de 140 000 heures de formation dispensées à 450 apprentis, ce nouveau CFA régional se positionne comme le 3ème CFA des métiers du sport et de l'animation de France, qui en compte 19. Proposant plus de 50 cursus sur 20 sites différents, le CFA-Occitanie permettra chaque année de former aux métiers d'animateur, de moniteur, d'entraîneur, de coach sportif, etc."

cfaCapture

 La création de ce CFA s'inscrit dans la politique ambitieuse de développement de l'apprentissage portée par la Région qui vise un double objectif : 

porter à 40 000 le nombre d'apprenti.es en Occitanie d'ici 2021, et renforcer l'excellence de l'apprentissage sur le territoire.

Elle s'inscrit également dans la politique sportive volontariste portée par la Région, qui consacre près de 23 M€ au sport en 2018 afin de permettre à tou.te.s les habitant.e.s de pratiquer un sport sur l'ensemble du territoire, et assurer le rayonnement de l'Occitanie aux niveaux national et international.

« Grâce à la création de ce CFA régional, nous rappelons une nouvelle fois que l'apprentissage est LA voie d'excellence vers l'emploi et vers des métiers d'avenir. Le secteur du sport, qui pèse aujourd'hui 38 milliards d'euros et représente plus de 300 000 postes public-privé confondu, garantit à nos jeunes de nombreux débouchés sur le long terme.

C'est pourquoi j'ai souhaité donner à nos CFA du sport une dimension nouvelle qui permettra de faire rayonner nos savoir-faire au niveau national et développer l'apprentissage dans ce domaine porteur. Grâce à son réseau étendu, cette nouvelle institution permettra également un maillage territorial équilibré, garantissant à chaque jeune un égal accès à la formation, où qu'il se trouve sur le territoire.

 

L'Occitanie est plus que jamais une terre de sport et ce CFA le souligne de la meilleur des façons », a déclaré Carole Delga.

 

Occitanie Ambition 2024

La Présidente de Région a lancé, lors des rencontres régionales du sport en février 2018, la grande démarche régionale « Occitanie Ambition 2024 », visant à positionner l'Occitanie en tant que pourvoyeuse d'athlètes aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2022 et 2024, mais également comme pilote pour l'entrainement olympique et paralympique et l'accueil de grandes compétitions internationales.

Dans une logique d' « héritage », la dynamique amorcée vise à impliquer et fédérer durablement le mouvement sportif en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée bien au-delà des Jeux Olympiques de 2024. La Région envisage cette démarche en lien étroit avec les athlètes, le monde sportif associatif et les territoires.

Cette dynamique collaborative a été présentée le 12 juillet dernier devant 600 acteurs du mouvement sportif régional et national lors des 50 ans du CNEA de Font-Romeu. Le « Cercle des ambassadeurs Occitanie ambition 2024 » rassemblant les « stars » régionales y a notamment été lancé (avec pour marraine et parrains Martin Fourcade, Maxime Valet et Lucie Gautier). Sa mission sera de confirmer le rayonnement national et international de l'Occitanie. Une communauté « Occitanie Ambition 2024 » sera créée courant 2019, rassemblant l'ensemble des acteurs des territoires et du monde sportif régional partageant les valeurs de l'olympisme et désireux de s'engager dans la démarche aux côtés de la Région.

Une démarche de labellisation des bases de préparation olympique et sites de compétitions internationales sera par ailleurs engagée par la Région, en lien avec la démarche qui sera lancée à l'automne par le Comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024. La jeunesse sportive d'Occitanie sera prochainement mise en lumière avec les 16 athlètes régionaux participant aux Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires en octobre.

L'apprentissage en Occitanie en quelques chiffres clés

- En 2018, la Région consacre 143 M€ pour le développement de l'apprentissage
- Près de 36 500 apprenti.es au 1er janvier 2018 
- Près de de 8% d'apprenti.es supplémentaires en un an, soit la plus forte hausse depuis 10 ans 
- 98 CFA ou sections d'apprentissage 
- Près de 1 800 formations du niveau CAP à Ingénieur proposées, préparant à 720 diplômes différents
- Plus de 150 nouvelles formations pour la rentrée 2018 En 2017, le taux de réussite aux examens des CFA du sport de Toulouse et Montpellier était de 77% et 88% des jeunes diplômés étaient en activité 6 mois après la fin de leur formation.

FETE de la GASTRONOMIE à l'Abbaye de Valmagne

Fête de la Gastronomie       Samedi 22 Septembre 2018
Conférence à 17h00 au réfectoire de l'Abbaye 
Repas à 19h00 à l'Auberge

22 & 23 SEPTEMBRE  
 

C’est la Fête de la Gastronomie à l'Abbaye de Valmagne !Laurent CHEVALLIER revient pour nous convaincre de Bien Manger et nous vous concoctons un dîner gourmand inspiré des traditions des moines.
  Laurent Chevallier, celebre nutritioniste  revient à l'abbaye  pour nous rappeler comment "bien manger" tout en étant Gourmand.


A l’occasion de la Fête de la Gastronomie, dans le superbe réfectoire de l'abbaye, dans le monument historique, Laurent Chevallier évoquera deux sujets historiques de la gastronomie :

livaCapture
  • l'alimentation des chrétiens et des moines
  • les  plantes médicinales des  jardins des moines
Suite à la  conférence , un repas  repas des Moines Gourmets  est proposé à l’Auberge inspiré des recettes d’autrefois riches en « couleurs, senteurs saveurs » avec nos viandes & fromage sfermiers et l'usage de nos plantes régionales riches de parfums et de bienfaits.

Les vins blanc, rosé et rouge des 5 nouvelles cuvées de l’Abbaye vous serons proposés pour découvrir leurs palettes d'arômes. 
Cuisiner des produits frais aux nombreuses vertus tout en restant gourmands, c’est notre règle d’or ici à l’auberge de Valmagne. C’est l’amour de la tradition inspirée par la cuisine des moines d’antan qui a fait de l’Auberge de Valmagne ce qu’elle est aujourd’hui.
 
 rendez-vous au Réfectoire de l'Abbaye, Samedi 22 Septembre à 17h00 puis a l Auberge à partir de 19h00.
 
livavhhfCapture

Dimanche 23 Midi , un menu Gourmet sera aussi proposé pour vous surprendre et régaler vos pailles 

Voir menu ci-joint
 
RESERVATION AU 04 67 78 13 64 OU Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Horaires d'Ouverture de l'Abbaye et de l'Auberge

Jusqu'au 30 Septembre :

VISITES de  l'Abbaye
Tous les jours de 10h à 19h 

Restaurant Ferme Auberge 
Tous les midis (sauf les lundi)
Diner Samedi 22 soir  et Vendredi  28 au soir  soir

A partir du 01 Octobre :

L'Abbaye est ouverte du Mardi au Samedi de 14h à 18h 
et les Dimanches, jours fériés et Pont de 10 à 18h

Restaurant Ferme Auberge
Ouvert les dimanches midis ( sauf 14 Octobre ) 
et Groupe >25 pers sur réservation

OUVERTS sur  CONGES d'AUTOMNE du 21 Octobre au 4 Novembre 
Abbaye ouverte tous les jours & we de 10h à 18h ( sauf lundi )
Restaurant ouvert  tous les midis ( sauf lundi )

Informations et visites
04 67 78 47 32
Restaurant réservation 
04 67 78 13 64 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour « sauver la mer », de nombreux bénévoles de l'Hérault

Un super moment, pour la journée mondiale de nettoyage un peu partout dans le monde et particulièrement sur sur la digue du port des pêcheurs de Frontignan. Les bénévoles sont venus de partout comme Montpellier, St Georges d'Orques, Agde, Balaruc le vieux, Poussan, Vic la Gardiole, Mireval, Sète, et bien sûr Frontignan...

"Les gardiens de Thau, ses ports, ses lagunes remercient Loic Linares, élu de Frontignan mais aussi directeur du CEPRALMAR, qui a pris son temps pour venir nous souhaiter bon courage. Sans oublier la chaîne de télé BFMTV qui a passé 1h1/2 avec pour filmer l'action de nettoyage organisé par l'association", précise Catherine Chauzit, Présidente de l'association.

gdtDSCF1386-1

"Une cinquantaine de personnes s'est investie avec pinces et sacs poubelles que nous avons donnés, chacune suivant son temps, pour ramasser les déchets laissés par les inciviques sur la digue  du port des pêcheurs de Frontignan.  Un nettoyage qui était déjà prévu par notre association depuis mai et qui a permis de la coupler avec cette grande journée de sensibilisation." .

Catherine a été agréablement surprise de voir ces bénévoles s'investir et certains avec leur petite famille. Trop beau de voir ces enfants s’acharner à ramasser les mégots…

Elle rajoute : "Nous avons pu former 3 groupes dont le plus gros était sur les rochers de la digue là où les déchets se sont cachés soit par les coups de mer, soit par les pécheurs inciviques qui les ont laissés pour que le voisin les ramasse... quand on les écoute, ils sont tous nickels alors qui les laissent… ?

Sur le chemin de halage, le 2eme groupe fut anéanti par toutes les saletés déposées sciemment dans l'herbe. Ils ont réussi à les traîner jusqu’à la zone prévue pour le dépôt des déchets.

gdtDSCF1399

La plupart des déchets étaient des bouteilles de bière - en verre ou cannettes alu - beaucoup de déchets de pêcheurs comme caisses en polystyrène, fils à pêche, boîtes à vers remplies de boules bleues de polystyrène pour les conserver - avons-nous appris car cela nous intriguait - emballages de Mac-do, boîtes plastique et des milliers de mégots." "La benne n'ayant pas été mise, ils ont laissé leur butin à l'entrée du parking ce qui permettra au professionnel de l’incivisme de rougir de honte...", conclut Catherine.

Fin de cette matinée à 12 h 30 environ et partage d'un pique-nique tiré du sac pour la dizaine des plus courageux.

Merci à tous ces bénévoles d’avoir pris de leur temps pour « sauver la mer ».

Montpellier : le CHU co-fonde une start-up

En faisant partie des fondateurs de la start-up, le Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier et ses équipes réalisent la première participation d’un CHU français dans une entreprise dédiée au développement de la médecine de demain. 


Une première pour le directeur général Thomas Le Ludec nommé en 2016 à la tête du CHU 

L'unité IRMB valorisée

La start-up MedXCell Science SAS est en effet dédiée au développement et à la mise sur le marché de thérapies cellulaires innovantes ciblant les maladies ostéo-articulaires, comme par exemple l’arthrose. Cette start-up montpelliéraine permettra, à terme, de démocratiser des traitements de pointe faiblement invasifs aux capacités régénératrices. Pour la majorité de ces pathologies ostéo-articulaires, les traitements actuels sont uniquement symptomatiques et ne ciblent pas la cause du dysfonctionnement.

MedXCell Science SAS valorise la recherche clinique du Professeur Jorgensen, Directeur de l’IRMB, Institut de médecine régénératrice et de biothérapie de Montpellier, qui a testé avec succès l’utilisation de cellules souches pour soigner la maladie arthrosique et la pathologie discale - mal de dos avancé - ainsi que l’expertise et le brevet du Professeur De Vos.

 Le bio-incubateur Cyborg porté par le CHU 

MedXCell Science SAS exploitera plusieurs technologies mises au point dans le cadre des activités de recherche du CHU de Montpellier et de ses partenaires notamment l’Inserm et l’Université de Montpellier. Cette nouvelle société sera hébergée dans l’incubateur Cyborg, sur le campus Gui de Chauliac-Saint-Eloi, en liaison étroite avec l’Institut de Médecine Régénératrice et de Biothérapies, au plus près des activités de soin et de recherche.

Cette forte synergie permettra une création d’emplois et d’activité économique durables sur la métropole montpelliéraine.

La start-up est également co-fondée par MedXCell SA, une société suisse spécialisée dans les thérapies innovantes, dont l’objectif est de devenir leader mondial dans la médecine régénératrice et la médecine du sport, notamment grâce à son large réseau international dans le sport professionnel. Ces traitements novateurs bénéficieront autant aux sportifs d’élite qu’aux très nombreux patients atteints de maladies ostéo-articulaires à travers le monde, ces derniers représentant un enjeu majeur de société.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes