Voyage en Europe : quelle quantité de tabac et d’alcool est-il possible de rapporter ?

 

Sponsored image

Vous partez bientôt en Italie et vous souhaitez revenir en France avec quelques bouteilles de limoncello ? Vous avez acheté en Espagne plusieurs cartouches de cigarettes ? Attention, en matière d’alcool et de cigarettes notamment, la douane fixe des franchises, même en cas de voyage en Europe. Les quantités de tabac ont été revues à la baisse par un amendement à la loi de finances rectificative publiée au Journal officiel le 31 juillet 2020.

De retour d’un pays membre de l’Union européenne (UE), vous pouvez rapporter au maximum :

  • 1 cartouche de cigarettes  (200 cigarettes) ;
  • et 100 cigarillos ;
  • et 50 cigares ;
  • et 250 g de tabac à fumer ;
  • et 10 litres d’alcool fort (whisky, gin, vodka…) ;
  • et 20 litres d’alcool dont le degré est égal ou en dessous de 22° (vermouth, porto, madère…) ;
  • et 90 litres de vin (dont 60 litres de vin mousseux au maximum) ;
  • et 110 litres de bière.

Des règles spécifiques s’appliquent si vous revenez d’Andorre.

En cas de questions, contactez « Infos douane service » au 0 811 20 44 44 (0,06 € /min + prix d’un appel) ou au + 33 1 72 40 78 50 (depuis l’Outre-Mer ou l’étranger).

  A noter : Par ailleurs, vous devez déclarer toute somme supérieure ou égale à 10 000 €.

Enfin, certaines marchandises sont soumises à restriction (médicaments, denrées alimentaires, armes, œuvres d’art…) tandis que d’autres sont strictement interdites (drogues, contrefaçons, animaux et végétaux menacés d’extinction…).

  A savoir : Les franchises reprises ci-dessus ne s’appliquent pas aux produits du tabac en provenance d’Andorre pour lesquels les franchises prévues par l’accord CE/Andorre du 28 juin 1990 s’appliquent : 300 cigarettes ou 150 cigarillos ou 75 cigares ou 400 grammes de tabac à fumer.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon