Je soutiens mes commerçants

Pour soutenir les commerçants de proximité durement éprouvés par la crise sanitaire de la COVID19 et par ce second confinement, mise en place dès lundi 9 novembre d'un nouveau site local de e-commerce.
 
La Ville de Montpellier, et la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Hérault se mobilisent aux côtés des commerçants de proximité et lancent une plateforme qui recense les commerces du territoire qui le souhaitent – notamment les commerces de l’Écusson - , qui poursuivent leur activité malgré le confinement et proposent des solutions innovantes de distribution : retrait en magasin sur rendez-vous, livraison à domicile.
 
Une solution concrète pour encourager les commerçants de proximité du territoire à maintenir leur activité, dans les règles, face aux grandes surfaces et aux géants de la vente en ligne.
 
Quelques 6 000 commerçants de la ville concernés

Mise en ligne lundi 9 novembre, cette plateforme est une nouvelle vitrine pour encourager et faire connaître les commerçants de proximité qui ont développé en cette période de confinement, une nouvelle activité de site Internet, click and collect ou de livraison de leurs produits.
 
Le projet est porté par la ville de Montpellier en partenariat avec CCI Hérault, la Chambre des métiers et de l’artisanat de l’Hérault,la CPME Hérault, le Réseau Medef Hérault Montpellier , l’Union des Entreprises de proximité Hérault (U2P Hérault).
 
la plateforme
 

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon