CITY FOLIZ

Dispositif de relance du Commerce :

La CCI Hérault, la Région Occitanie, le Département de l’Hérault et les collectivités locales déploient conjointement une opération de relance du commerce héraultais

La CCI Hérault représente les intérêts de 76 000 entreprises. Assurant un rôle de corps intermédiaire à vocation économique, elle promeut le développement des entreprises et des territoires.

Eu égard aux difficultés rencontrées par les commerçants avec la crise de la Covid-19, la CCI Hérault, la Région Occitanie, le Département de l’Hérault et l’ensemble des EPCI du territoire ont décidé d’unir leurs forces pour déployer une opération inédite de relance de l’activité commerciale sur le département de l’Hérault.

Ce jeudi 15 octobre 2020, André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, Cyril Meunier, Conseiller départemental de l’Hérault et Michaël Delafosse, Maire et Président de Montpellier Méditerranée Métropole ont présenté l’opération City Foliz

Initiée par la CCI Hérault, et financée par les collectivités et la région Occitanie, l’opération permettra de rembourser, du 4 novembre au 24 décembre, 20% des achats effectués dans les commerces et restaurants de l’Hérault (sur les 50 premiers euros, grâce à une application dédiée)

Ce processus incitatif vise à booster la consommation dans nos commerces et recréer du lien entre clients et leurs commerces de proximité. Une dotation de 500 000€ sera ainsi allouée sur le département grâce aux financements des intercommunalités et de la Région Occitanie.

Chaque euro investi par la Métropole de Montpellier, les communautés d’agglomération et les communautés de communes du territoire a été abondé à la même hauteur par la Présidente de Région Carole Delga. 13 500 commerces, bars et restaurants héraultais seront donc référencés gratuitement dans une application dédiée. Les 500 000€ engagés permettront de générer un chiffre d’affaires total estimé de 4,5M€.

Au-delà de l’Hérault, la CCI déploie cette opération sur les départements de l’Ariège, la Lozère, les Hautes-Pyrénées et l’Aude, selon les mêmes modalités.

Comment ça marche ?

  1. Télécharger l’application, s’inscrire et connecter son compte bancaire en toute sécurité 
  2. Payer par carte bancaire ou carte titre-restaurant et cagnotter sans rien faire
  3. Encaisser sur son compte bancaire dès 15€ atteints

 

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon