Entreprises : bénéficiez du coup de pouce des collectivités !


Le Département ne relâche pas sa mobilisation en faveur des entreprises héraultaises lourdement impactées par la crise sanitaire et sociale liée au COVID 19.

Dans le contexte particulièrement difficile pour les entreprises locales qui font le tissu économique de notre territoire, le Département s’est engagé auprès de la Région Occitanie en abondant un fonds d’aide spécifique, le fonds l’OCCAL à hauteur de 1,2 millions d’euros en partenariat avec la Banque des Territoires, 12 Départements et 145 Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI).

Vous êtes une entreprise dans le secteur du tourisme, du commerce et de l’artisanat de proximité, vous avez rencontré des difficultés dans le cadre de la crise, vous avez repensé votre activité pour répondre aux exigences sanitaires et avez dû réaliser des investissements, aménagements spécifiques de locaux, ou acquisition de gros équipements de nettoyage, par exemple.

Vous avez un besoin de trésorerie, d’une aide pour faire face aux investissements réalisés pour accueillir vos usagers en toute sécurité ?

Ce fonds peut vous aider ! La date limite de dépôt des dossiers est le 15 novembre 2020 (dépenses éligibles jusqu’au 31 décembre 2020).

Deux numéros à retenir pour plus d’information sur l’éligibilité des dossiers.

  • Pour les entreprises le 0 800 31 31 01
  • Pour les associations du tourisme social et solidaire, les Communes et EPCI gestionnaire d'un équipement touristique ou culturel d'intérêt local le 3010

Pour déposer votre demande, rendez-vous sur https://hubentreprendre.laregion.fr/

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon