Masque obligatoire à Montpellier dès demain

Comme à Sète la veille, le port de masque sera obligatoire dès mardi 11 août et ce jusqu'au 15 septembre pour toute personne à partir de l’âge de onze ans dans certains quartiers très fréquentés de la ville de Montpellier. 

marché des Arceaux du mardi et samedi, le masque est obligatoire 

Une décision prise en concertation face à une accélération de la circulation virale dans le département

Face à l'augmentation régulière du nombre de nouveaux cas dépistés positifs par tests PCR constatés dans le département - 123 cas recensés soit 10,5 cas/ 100 000 habitants le 7 août - et plus particulièrement dans les communes de l'Est de l'Hérault dont l'agglomération de Montpellier, le préfet de l'Hérault, en concertation avec le maire de la ville de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, rend le port de masque obligatoire dans l'Ecusson de la ville. 


Pour le maire Michaël Delafosse, pas question de retrouver une situation de confinement : « La crise sanitaire n’est pas derrière nous. La protection de la population est la priorité. Un nouveau confinement serait dévastateur pour l’emploi et les jeunes. Il faut casser la chaîne de contamination, c’est notre responsabilité.

Le nombre de cas de covid19 augmente de manière sensible dans la zone est du département, en particulier sur Montpellier.

En parfait accord, le Préfet de l’Hérault, vient de signer un arrêté rendant obligatoire le port du masque dans les secteurs de fortes densités : Centre commercial Odysseum, Ecusson, arrêts de tram et les marchés de plein air.

Partout ailleurs, il est recommandé de respecter la distanciation physique, le lavage très régulier des mains, à la moindre présomption de se faire tester.

Il en va de votre sécurité, de nos personnels soignants et des personnes très vulnérables. »

Pour les récalcitrants

Le non-respect de cette obligation est puni de l’amende prévue pour les contraventions de 4ème classe soit 135 euros et, en cas de récidive dans les 15 jours, d’une amende prévue pour les contraventions de 5ème classe soit 1500 euros.

Toutes les informations 

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon