Assemblée plénière - Le discours de Carole Delga

Carole Delga : « Nous voulons construire collectivement ce monde de demain, en restaurant la confiance et en accélérant la transition écologique »

http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2984/CP-172ANT9684.JPG

A l'occasion de l'Assemblée plénière réunie ce jeudi 16 juillet 2020, la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a rappelé lors du discours d'ouverture, les enjeux économiques, sociaux et environnementaux qui se posent aujourd'hui. Les plans de relance pour l'emploi et de transformation soumis au vote des élus régionaux doivent apporter une réponse rapide, agile et ambitieuse à la crise économique qui débute.

 « Nous devons relancer l'activité, sauver les emplois et créer des filières nouvelles économiques, donner aux entreprises les moyens d'assurer leur survie, accélérer la transition écologique et énergétique, soutenir nos concitoyens dans leur quotidien. Et pour cela, il n'y a qu'un seul chemin, celui du volontarisme politique » a déclaré Carole Delga en ouverture de séance de présentation du plan de relance, avant de poursuivre concernant le plan de transformation « C'est précisément l'objet du vaste plan de transformation et de développement le Green New Deal dont l'Acte I sur l'Alimentation vous est proposé aujourd'hui. Ce Green New Deal, dont je vous avais parlé le 5 mars dernier est une première à l'échelle régionale en Europe.

Oui, ici, en Occitanie, nous avons un temps d'avance. La région est pionnière dans bien des domaines. Et c'est ce sur quoi il nous faut capitaliser pour continuer à proposer des solutions vertueuses afin de permettre à tous nos habitants, où qu'ils se trouvent, de se déplacer, de se nourrir, de se loger, de se former, de travailler, de se cultiver... Après l'alimentation, d'autres mesures suivront sur l'éducation/formation, l'emploi et les métiers de demain, le logement, la santé, la biodiversité, la relocalisation, le numérique. » 

Le discours prononcé par la présidente :  DISCOURS_ASSEMBLEE_PLENIERE_16_JUILLET_2020.pdf

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon